[24/07/2019] Farmer Olaf, Sagrada + extension

———-
Avertissement : le compte-rendu de partie qui suit fait partie d’une sélection d’articles réduits au strict minimum, suite au piratage de mon site à l’été 2019, m’ayant contraint à différer leur écriture (une cinquantaine de retard…).
Vous y trouverez une introduction, des photos nombreuses (comme toujours), un condensé de mon avis sur le jeu (durée, plus et moins), mais pas autant de textes en-dessous des photos qu’à l’accoutumée.
Je vous remercie de votre compréhension et n’hésitez pas à réagir dans les commentaires…

———-

Chose promise chose due : revoilà, dès le lendemain, le jeu Farmer Olaf sur la table, après relecture de la règle, en anglais pour mieux la comprendre (car bonjour le français gogolisé…), par mes soins. Clairement, il semble qu’on n’ait pas commis d’erreur la veille, et c’est bien ça qui m’inquiète quant à la place prépondérante du hasard et la répartition plus que bizarre des cartes (on y revient sur la fin du compte-rendu).
Ensuite, on découvre l’extension d’un de nos jeux fétiches, Sagrada, fraîchement reçue… au camping !!! 🙂 Vraiment top chez Matagot, non ?
Je vous raconte tout ça, avec quelques bribes de commentaires en-dessous de certaines photos…

FARMER OLAF

En haut, dans le couvercle, la réserve des cartes obtenues par production : lait, laine, quinoa, jambon, purin et récolte de quinoa.
L’un des premiers problèmes du jeu, c’est qu’on doit extraire 4 cartes et en piocher une chacun parmi porcherie, pré, champ et étable, avant de défausser les deux non piochées. Après, il faudra avoir la chance de pouvoir compléter une première combinaison pour amorcer la pompe…
Toutes les combos possibles, mais avec quelques nœuds essentiels : il faut du purin pour planter dans un champ, or on ne peut pas en avoir si on n’a pas, d’abord, réaliser une production de lait ou de jambon. Vrai souci quand même… surtout si vous avez pioché un champ au départ !
Ma main de cartes, avec l’étable obtenue au départ à gauche. Hâte de piocher une vache moi…

Rapidement (chanceuse va !), Leila réalise sa première combinaison à base de cochon…

Et pendant ce temps, ma main gonfle… Et ça me gonfle !!! 🙁

Franchement, c’est pas un tantinet hasardeux ce jeu ?
Enfin !!! Miracle…
Et donc, possibilité de planter du quinoa maintenant…

Fin de partie, avec nos butins respectifs…
On ne pouvait pas ranger le jeu, décemment, sans examiner attentivement l’ensemble des cartes et leur quantité. Il nous semble délirant qu’il n’y ait que 3 exemplaires de chaque bâtiments et/ou pré/champ, de même que les animaux sont en petit nombre aussi, à part les cochons car ils sont tués à chaque fois. Bon, il faudrait bosser sur les règles mais nous avons autre chose à faire : jouer à un autre jeu, pardi ! 😉

Durée de la partie : 1 heure – Note de cette partie : 10 / 20

Scores de la partie :

Quinoa Laine Jambon Lait Total
Leila 0 6 15 0 21
Ludo le gars 6 0 3 8 17

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le format de la boîte,
– Le potentiel du jeu… s’il avait été correctement développé 🙁
– Le troc possible quand sortent certaines cartes (mais à 2, aujourd’hui, ça n’a pas fonctionné non plus)…

On a moins aimé
– Le trop petit nombre de cartes de prés + champs,
– La lenteur de démarrage avant la première construction,
– Le hasard hallucinant,
– L’impression qu’il manque clairement une possibilité de troquer du matériel agricole contre ses fermiers en trop grand nombre…

————————————————————————————————————
SAGRADA + EXTENSION

Aussi somptueuse que la boîte de base, la boîte cette extension 5 / 6 joueurs !
Outre le fait de pouvoir jouer à 5 ou 6 maintenant, l’extension apporte d’autres nouveautés intéressantes, notamment les objectifs privés supplémentaires (à base de positionnement de dés sur le vitrail au lieu de couleur à privilégier) et la réserve privée de dés (on en tire deux de chaque couleur chacun et on les place sur la rosace). Je reviens sur ce fonctionnement. A noter, aussi, que les dés sont à présent répartis équitablement dans le sac au niveau des couleurs…
Nos cartes d’objectifs publics et d’outils pour cette partie…
Une jolie petite piste de dés figure même dans la boîte… Comme vous le remarquerez, nous ne jetons qu’un dé par joueur + 1, donc trois en tout à deux joueurs. En effet, à son tour (unique d’ailleurs), on joue un dé de la piste + un de sa réserve privée. Ça y est, vous voyez l’idée ?
Voici mon vitrail après le premier tour…
Leila adore toujours autant ce jeu…
A mi-partie…
On s’achemine vers la fin de partie…
Vue finale des objectifs publics et des outils utilisés…
Le vitrail de Leila, qui a tenté de favoriser la présence de dés jaunes…
Et le mien, avec de gros dés bleus tiens !

Durée de la partie : 45 minutes – Note de cette partie : 18 / 20

Scores de la partie :

Objectifs privés Objectifs publics Faveurs Cases vides Total
Leila (orange) 27 15+6+8 5 -1 60
Ludo le gars (vert) 25 10+6+4 0 -1 44

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le vrai changement de réflexion à avoir avec la réserve de dés,
– Les nouvelles cartes d’objectifs privés, même si non sorties ce soir,
– La répartition équitable des couleurs de dés,
– La qualité du matériel, toujours au top !

On a moins aimé
– Le trop petit nombre de nouvelles cartes d’objectifs publics et d’outils (j’en rêvais),
– L’unique tour à chaque fois, j’aimais beaucoup le tour en deux phases avec le jeu de base…

————————————————————————————————————

2 commentaires à propos de “[24/07/2019] Farmer Olaf, Sagrada + extension”

  1. Dommage pour le fermier Olaf : quand tu vois toutes les combinaisons possibles, tu te dis que ç’aurait été pas mal, avec des orientations différentes.

    Pour Sagrada et les dés privés, ceux-ci sont lancés en début de partie (avec donc que la valeur faciale), ou bien tu choisis la face (ce qui me paraitrait très fort) ?

    • Salut !
      Pour Farmer Olaf, oui, j’aurais aimé l’aimer ! Il avait tout pour plaire, un bon potentiel, etc… 🙁
      Pour Sagrada, on lance bien les dés, oui, sinon clairement ça n’aurait pas fonctionné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


un × 8 =