[24/10/2021] Tapestry + Manœuvres et Manigances

Après avoir joué plusieurs fois ces derniers jours à Rolling Realms, dérivé des jeux de Jamey Stegmaier, nous avions une folle envie de revenir à Tapestry + Manoeuvres et Manigances surtout…
Et, en ce premier dimanche des vacances scolaires de la Toussaint, c’est chose faite…

TAPESTRY + MANŒUVRES ET MANIGANCES

Ça faisait si longtemps… Tapestry assorti de son extension surgit sur la table du Paradis Jeux et on va se régaler !
Leila opte pour les Artistes, tandis que je me tourne vers les Recycleurs. A noter que, pour la petite histoire, je n’ai pas choisi les célèbres et puissants Futuristes, pourtant parmi ma paire de deux, juste parce que je ne voulais pas démarrer avec trop d’avance et avoir l’impression que le jeu allait être, peut-être, trop facile…
Fin de premier vrai tour, après celui de revenu du départ qui compte à peine… Leila est partie sur la science, tandis que j’y vais sur la technologie et l’exploration un peu après, histoire d’avoir des tuiles de terrain pour réussir mon objectif de bâtiment personnel qui m’en demande 6 en fin de mon tour…
Je suis le premier à décliner, ce qui me permet d’empocher une ressource bonus, et je pose le Magnat du rail, bien en rapport avec ma stratégie visée…
Puis Leila décline à son tour…
On voit clairement que nos pions se développent sur deux pistes différentes et à bonne vitesse…
Je décline à nouveau en premier pour passer à l’ère 3… J’adore déjà ma carte de Fresque dite de Terraformation : je peux recouvrir certaines cases interdites dans ma capitale et empocher 5 PV à chaque fois ! Ça donne de la latitude…
Petit exemple de terraformation avec la pose du bâtiment en bas à gauche qui recouvre un point rouge de ma capitale…
Leila se sent dépassée : il faut dire que je l’ai privée par deux fois du bonus de ressources lors des déclins et qu’elle a pris du retard aux scores également…
Ah, elle décline en premier cette fois ! Elle empoche les trois ressources bonus et ça va lui faire un bien fou !
Lorsque je décline à mon tour, mon domaine est plutôt bien développé, notamment mes lignes/colonnes et mes cartes de technologie. Par contre, je suis très dubitatif sur ma carte de Fresque juste posée : j’ai reculé sur trois pistes d’une case pour avancer de trois cases sur la quatrième (sans prendre de bénéfices ni de bonus). En fait, j’ai fait ce choix par défaut : je voulais garder en main ma carte Embuscade, au cas où Leila voudrait venir me chicaner sur l’île centrale du plateau…
Et elle y va ! Vraiment très très tard, par contre, pour ainsi dire lorsque je n’avais plus aucune ressource et que j’allais décliner juste après ! Cela me redonne une ressource, ce qui est pas mal, mais il m’en aurait vraiment fallu deux pour réussir le coup parfait : avancer d’une case sur la piste de technologie pour placer un bâtiment sur lequel je lorgnais et que je ne pouvais plus vraiment atteindre à cause de mon recul d’une case déjà évoqué…
Au moment où je décline, j’en suis à 99 PV, ce qui n’est pas ultra-fantastique… Vous pouvez voir le bâtiment que je n’aurai jamais sur la piste de technologie, pourtant à une case seulement de mon pion…
Lorsque Leila décline, elle avance son pion sur sa fiche de civilisation et elle va pouvoir atteindre ainsi la dernière case de la piste de science et… lancer 4 fois le dé vert pour des gains potentiels de folie !
Aïe aïe aïe elle m’inquiète un peu… même si j’ai une belle avance au score !
Le plateau une fois le déclin de Leila entièrement géré. Elle a réussi à empocher 5 PV sur un jet de dé vert (dépassement de la piste) + obtention d’un bâtiment qui lui permet de terminer deux lignes + … Pas mal, mal, ma fillotte !
Le domaine de Leila une fois la partie terminée, avec une remontada franchement bluffante sur le plateau de sa capitale. Elle pèche par contre sur les cartes de technologie… mais on ne peut pas tout faire !
Et voici mon domaine, avec pas moins de 12 cartes de technologie, ultra-lucratives pour le coup, tout comme mes 9 lignes / colonnes, chacun des deux comptés trois fois lors du décompte !
Très belle partie comme toujours…

Durée de la partie : 2 heures et 20 minutes – Note de cette partie : 19 / 20

Scores de cette partie :

Total
Leila (artistes) 124
Ludo le gars (recycleurs) 162

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le plaisir vraiment apprécié de rejouer à ce jeu après 5 mois sans avoir pu y revenir…
– La simplicité de la règle et sa fluidité, sans que le jeu soit trop prise de tête (à part lors de quelques combos),
– L’envie d’y revenir encore,
– Le déclin qui ne survient pas en même temps pour tous les joueurs.
..

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six − 3 =