[24/11/2021] Masters of Renaissance, The Grand Carnival

Retour à deux jeux très appréciés ces derniers temps, donc deux comptes-rendus qui ne vous surprendront pas mais qui valideront notre opinion sur ces deux jeux, avec Masters of Renaissance pour commencer et The Grand Carnival ensuite !
Bonne lecture…

MASTERS OF RENAISSANCE

Après avoir bien savouré notre partie ensemble de 3 jours avant, nous nous relançons, tous les deux, sur une partie sans avoir besoin de revenir à la règle ! Et, en plus, le jeu étant resté sur la table, on y va de suite ! 😉
Le petit taquin des ressources en début de partie…
Et l’étalage des cartes de développement…
J’aurais bien aimé avoir une carte avec une bille blanche = une autre couleur, mais non ! Du coup, je mise sur ces deux cartes-là, sans trop d’envie…
Fin de premier tour…
Ce soir, j’ai envie de m’essayer à la stratégie de construire au plus vite mes cartes, si possible de valeur forte, en négligeant expressément la foi (sauf cas d’opportunisme et / ou pour gêner Leila sur cet axe).
Bien, bien, bien, je pose cette carte de Leader car je montre que j’ai 5 pierres dans mes réserves…
Leila est ravie de fanfaronner avec l’obtention de sa première tuile de faveur du pape que je vais, moi-même, devoir défausser…
Mes deux Leaders sont à présent construits mais je ne parviens pas vraiment à enclencher de la construction rapide et efficace de mes cartes de développement… Pendant ce temps, Leila est ultra à l’aise sur la foi… 🙁
Elle va empocher sa deuxième tuile de faveur du pape, tandis que je vais défausser la mienne…
Exemple de phase de production chez moi…
La partie s’achève sur l’atteinte de la dernière case de la piste de foi par Leila et, comme elle n’a pas pris de retard conséquent sur les cartes de développement, elle devrait l’emporter sans trop de soucis…
Mon plateau final, alors que j’échoue à provoquer la fin de partie sur les 7 cartes de développement construites ! J’en ai 6, certes, mais je suis trop loin sur la foi pour espérer quelque chose… Il aurait fallu que je termine la partie sans que Leila soit au bout de cette piste…

Durée de cette partie : 50 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de cette partie :

Cartes Foi + faveurs Leaders Ressources Total
Leila 18 20+9 4+5 1 57
Ludo le gars 30 6+0 4+3 0 43

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’excellente fluidité du jeu : on aime les tours qui s’enchaînent sans longueur,
– Le principe du taquin : Leila le soulignera maintes et maintes fois,
– Les pouvoirs des leaders qu’on découvre de partie en partie pour en appréhender les finesses…

On a moins aimé
– La stratégie cartes que je n’ai pas réussi à mener bien loin : est-ce moi ou le fait que la stratégie Foi est plus puissante ?

————————————————————————————————————
THE GRAND CARNIVAL

On aime bien ce jeu récent alors, forcément, on y rejoue !
Voici les trois cartes d’amélioration de la partie. Personnellement, j’aime beaucoup la deuxième, qui permet de passer « au travers » de ses propres clients, et la troisième, avec la possibilité de diviser le déplacement en deux clients. Elles combotent plutôt pas mal d’ailleurs…
Vous noterez que Leila a opté pour les éléments bleus ce soir… Voici la vue en fin de premier jour !
OK, on y est tous les deux !
Un très bon moment… une fois de plus !
Comme j’ai une attraction tout pile avec 3 tickets, je vais pouvoir valider la carte du haut ! Et Leila ne le pourra pas, j’avais anticipé la chose…
Voilà, voilà, …
La partie a bien progressé et, comme vous pouvez le voir, je ne vais pas tarder à envoyer du client sur le toit du chapiteau : la voie est toute tracée !!!
Avec ce bonus, ça va être d’autant mieux pour la suite…
Il ne reste pas lourd à jouer…
Nous sommes rendus au dimanche.
Le plateau de Leila une fois la partie terminée…
Et le mien…

Durée de cette partie : 1 heure 10 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de cette partie :

Attractions = Attractions <> Clients au sommets Tickets Aboyeurs Marteaux Total
Leila (bleu) 18 22 15 12 6 -3 70
Ludo le gars (vert) 18 22 15 12 9 -2 74

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le look du jeu et de ses composants, juste tout mignons !!!
– Le plaisir de mener ses petites stratégies, à la Zooloretto, tranquille chez soi,
– La diversité des parties grâce aux cartes d’amélioration,
– La toujours très bonne envie d’y revenir…

On a moins aimé
– L’impression d’avoir atteint une sorte de summum ce soir avec ces scores de fous, lesquels sont très difficilement améliorables : a-t-on tout vu ?
– Le départage qui se fait sur le nombre d’aboyeurs finalement…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


sept − = 3