[24/04/2004] Tongiaki

Participants
– Lolive, souvent intéressé pour tester les dernières nouveautés,
– Charles, présent en après-midi à la journée thématique des Ludophiles,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Tongiaki était sorti deux jours auparavant et avait fait l’objet d’une partie de découverte à 2 joueurs sans convaincre.
Il fallait le représenter au plus vite et ce, à 3 joueurs, car cette configuration semblait offrir de grandes possibilités au jeu : interdire les déplacements de bateaux sur les tracés de valeur 4 et obligation de coopérer pour les tracés 2 et 3. Intéressant, surtout qu’avec seulement 2 joueurs après que l’on ait joué, on devrait pouvoir contrôler à peu près le déroulement des opérations.
Après une courte explication des règles, en extérieur s’il vous plaît, chacun prend un équipement de bateaux : les violets pour Lolive, les rouges pour Charles et les verts pour votre serviteur. « Hardi les gars, réveillez-vous, il va falloir en mettre un coup ! »


Que c’est agréable de jouer dehors… Une partie de Tongiaki,
à 3 joueurs, en cette belle après-midi printanière
: les thématiques des Ludophiles, c’est aussi ça 😉


Etudiant la situation, Lolive reste sceptique sur le contrôle
que l’on peut avoir sur le jeu. Néanmoins, il se débrouille
assez bien pour être impliqué quasiment de partout, malgré
l’échec de l’une de ses tentatives de devenir roi (à mon
profit d’ailleurs ;-)…


La configuration finale du jeu, avec un ultime ajout de l’île
de Samoa de la part de Lolive, qui lui octroie,seul, le gain de 5 points…


Un début de partie assez curieux en ce qui me concerne, puisque
je suis sans cesse embarqué dans des expéditions au destin
malheureux et que toute tentative de doublement de mes effectifs sur
une île se limite à une unité de plus…


Charles ne s’exprime que peu lors de cette partie mais il n’en demeure
pas moins qu’il a bien saisi l’importance de laisser traîner des
bateaux de-ci de-là…


A vue de nez, il semble que ce soient les joueurs violet (Lolive)
et rouge (Charles) qui mènent la partie : 13 bateaux chacun sont
posés sur le plateau, contre 6 seulement pour votre serviteur…

Décompte final
Durée de la partie : 45 minutes – Mise en place du
jeu : 5 minutes – Explication des règles : 10 minutes

Lolive remporte cette partie avec un total de 31 points
contre 23 pour Charles et 19 pour Ludo le gars.

Débriefing
Bien meilleur à 3 qu’à 2, Tongiaki est vraiment un jeu très
agréable à pratiquer, avec un mécanisme original et très
déroutant. Cependant, force est de reconnaître qu’il possède
au moins 2 défauts énormes :
– Il n’est jouable qu’à 3, voire 4 joueurs (à tester),
– Il reste trop tributaire de la dernière tuile île piochée.
Comme l’avant-veille, c’est le joueur qui pioche la dernière tuile île
qui gagne et il n’aurait pas gagné sinon. Aujourd’hui, c’est au tour
de Lolive de tirer une tuile de 5 points qu’il s’accapare pour terminer 8 points
devant Charles, alors que, juste auparavant, j’ai tiré une tuile de mer
qui a éliminé l’expédition de Charles et moi-même.
Si j’avais pioché la fameuse tuile, c’est Charles qui l’aurait emporté
avec une avance de 2 points sur Lolive… A méditer…

Tongiaki est finalement un jeu séduisant, que je ressortirai avec plaisir,
même s’il ne peut pas prétendre concurrencer d’autres jeux sortis
récemment, comme les Aventuriers
du Rail
ou encore Oase, chez le même éditeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− 6 = deux