[24/05/2010] Boomerang X 2

Parmi les jeux abstraits de ma ludothèque, jouables en 10 minutes et pourtant relativement tendus et profonds, je possède trois jeux assez proches et je les adore tous les trois : Cathedral, Quads et Boomerang. C’est à ce dernier que nous nous adonnons aujourd’hui, lors de deux petites parties pré et post repas en extérieur s’il vous plaît…

 

BOOMERANG :

 


Sur la plage abandonné…

C’est Maitena qui joue les pièces blanches contre son père…

A son tour, on doit poser une pièce à sa couleur contre au moins une pièce adverse et on doit retourner toutes les pièces adverses touchées. Le but, évidemment, est de justifier
d’un maximum de petits carrés à sa couleur à la fin, sans en avoir trop de non placés..

Merci à Tristan, reporter photo, pour cette exceptionnelle photo de notre pain de ce jour ;-)))

Bientôt la moitié du plateau de rempli et, chose étonnante, nous l’avons complété d’un bord vers l’autre et non pas du centre vers les bords…

Fin de partie très clairement à mon avantage, sachant que l’on ajoute à son score les valeurs des pièces adverses non posées…

Tristan est mon second adversaire du jour et il va tenter de faire mieux que sa soeur. Déjà, il attaque au centre, ce qui va limiter les retournements rapides consolidés sur les
bords…

La partie est très ouverte avec, pour le moment, une grande zone orange (ma couleur) mais cela pourrait changer puisque peu de choses sont figées (juste l’étoile centrale)…

Je prends l’ascendant lorsque Tristan ne prend pas garde aux pièces que je peux totalement isoler sur le côté et me les conserver pour moi…

Fin de partie, à nouveau à mon avantage, mais cela s’est dessiné plus lentement que lors de la partie précédente. En tout cas, jeu très plaisant…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le côté très très malin, limite excitant, du système topologique du jeu : devoir se coller à une pièce adverse, en essayant de se réserver des espaces pour soi,
– La possibilité tactique d’obliger un joueur à poser sa pièce quelque part car c’est le seul endroit où il touche une pièce adverse…
 

 

On a moins aimé
– La difficulté pour les enfants de vraiment rivaliser avec leurs parents…

 

Scores de la partie :

 

Manche 1 :
Maitena (blanc) : 28 (24+4)
Ludo le gars (orange) : 60 (49+11)

 

Manche 2 :
Tristan (blanc) : 34 (25+9)
Ludo le gars (orange) : 54 (50+4)

 

Note du jeu (sur cette partie) : 18 / 20

 

Durée de la partie : 15 minutes (par manche)

 

 

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


1 × = trois