[24/06/2004] Pueblo

Participants
– Romain, qui, bizarrement, n’avait pas encore essayé ce jeu,
– Julien, alias Djoul sur les forums, dont la visite en voisin grenoblois nous a fait plaisir,
– Manu, hébergeur lyonnais de Djoul, qui reviendra peut-être nous voir,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Nous recevons Djoul et Manu ce soir, pour notre avant-dernière soirée du jeudi de l’année 2003/04, et nous en profitons pour nous abreuver d’une assez satisfaisante sangria maison… ;-))))
Après avoir fait testé l’un de mes prototypes à certains des joueurs présents, nous nous apprêtons à terminer la soirée sur un ou deux petits jeux, du genre de Pueblo, que personne parmi les 3 autres joueurs en présence ne connaissaient encore.


Romain avec les rouges, Julien avec les violets, Manu avec les bleus
et Ludo le gars avec les turquoises : une bien belle tablée de
joueurs avinés 😉


Djoul commence à comprendre le jeu, c’est pas peu dire ;-)))…


Les discussions vont bon train entre Djoul et Manu, qui tentent de
négocier des placements arrangeants. A noter, sur la piste de scores
à droite, les deux groupes constitués : Djoul et Ludo dans
les 12 points, et Manu et Romain dans les 5 points…


Djoul s’apprête à placer son avant-dernier bloc, alors
que le Pueblo prend clairement de la hauteur et qu’il n’est plus très
facile de jouer caché…


Romain, en tant que premier joueur, a déjà placé
deux blocs rouges, et ce, de manière surprenante : le long du
bord du parcours du chef du village. Djoul, sentant le coup intéressant,
a fait encore pire en plaçant son premier bloc au niveau 2 du
bord. Quant à Manu et moi-même, on est plus prudent et
on joue au centre…


Un placement assez étonnant de ma pièce
neutre, en camouflage de mes pièces turquoises, mais avec un
léger écart (en revoyant cette photo, je ne comprends
pas du tout mon choix ! Ah, fichue sangria !)…


Une vue rapprochée du plateau, à un moment où
je « mange » beaucoup de points, malgré un placement
turquoise assez central et forcément dissimulé dans quelques
tours…


Une vye de la configuration finale du jeu…

 

Décompte final
Durée de la partie : 45 minutes – Mise en place du
jeu : 5 minutes – Explication des règles : 5 minutes
Romain remporte la partie avec un score de 23 (11+12), devant Manu avec 27 points
(13+14), Ludo le gars avec 37 points (16+21) et Julien avec 45 points (20+25).

Débriefing
Pueblo est un incontournable de ma ludothèque et cette partie, jouée
dans des conditions éthyliques avancées, confirme cet état
de fait. Julien et Manu l’ont beaucoup apprécié, surtout en raison
de son accessibilité à tous les publics, avec une règle
minimaliste et une obligation de jouer caché.
Romain a également bien apprécié le système de jeu,
qu’il compare justement à Rumis, un jeu qui n’a pas encore rejoint ma
ludothèque.

J’aime Pueblo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


4 − un =