[24/09/2005] Lords of Creation

Participants
– Sylviane, joueuse jaune,
– Jean-Marie, joueur orange,
– Martine, joueuse rouge,
– Jérôme, joueur bleu,
– Ludo le gars, joueur vert, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Jérôme nous ayant rejoint, et comme il a très envie de découvrir ce jeu à la Âge
des Dieux
, on s’y colle ! En ce qui me concerne, tester un Wallace est toujours
un grand moment, très attendu, aussi je le suis dans son envie et j’explique
la règle à l’ensemble des joueurs présents. La partie débute assez rapidement et nous serons obligés de « gérer » sa durée en raison d’un départ programmé des joueurs vers
les 23 heures.


Les cartes de jeu au premier plan, avec des illsutrations au dos plutôt
sympa, constituent ma main initiale de 7 cartes…


Le monde a été créé à notre image
de Dieux bien peu prévoyants : de grandes étendues de collines
au centre partagent presque le plateau en 2 (j’ai travaillé pour
ça, voulant voir à quoi cela mènerait) et la mer,
à droite, donne de multiples accès aux îles (construction
plutôt oeuvre de Sylviane et Jérôme)…


Le premier combat oppose donc 2 barbares oranges à un barbare
rouge. Comme le type de terrain est le même, sur un résultat
de 6 ou plus, Jean-Marie élimine un pion barbare et prend possession
de la case ainsi libérée…


Plus la partie avance, plus il semble pertinent de savoir doser son
tempérament belliqueux et de le troquer contre un brin de civilisation
: Jean-Marie excelle dans cet art qui lui permet d’éviter les combats
plutôt que de se faire détruire…


Une vue de la situation finale, lorsque nous décidons de mettre
un terme de manière prématurée à la partie
(5 cartes dans plusieurs tas de cartes)…


Les Dieux que nous sommes construisent progressivement le monde : 2
hexagones de forêts, puis une colline, puis 2 mers, une colline
à droite et un pré en haut. Mais comme on pioche au hasard
et qu’on ne sait pas les cartes que l’on aura plus tard, ben, c’est dur
de savoir si on construit un monde à notre avantage…


Jean-Marie ajoute des pions barbares, à son image 😉 avant
de mener sa première guerre contre les barbares de Martine placés
dans la zone de collines de droite…


Une vue générale du matériel de jeu, finalement
assez esthétique, avec au premier plan les cartes classées
par type et valeur pour repérer le moment où seront sorties
les 7 premières cartes identiques mettant fin à la partie…


Le plateau commence à bien se remplir et il est parfois préférable
de sécuriser le placement d’une pile de 3 ou 4 pions, dans un hexagone
isolé, plutôt que de tenter à chaque tour une croisade
contre des pions adverses…


Une vue plus précise du plateau de jeu en fin de partie…

Décompte final
Durée de la partie : 1 heure et 30 minutes (dont
15 minutes pour la phase 1) – Mise en place du jeu : 10 minutes – Explication
des règles : 30 minutes
Ludo le gars remporte cette partie avec un total de 22 points, devant Sylviane
avec 21 points, Martine avec 18 points, Jérôme avec 17 points et
Jean-Marie avec 16 points.
Le détail est le suivant :

Hexagones barbares
Hexagones civilisés
Hexagones altars
Total
Sylviane (jaune)
1X6
2X6
3X1
21
Jean-Marie (orange)
1X1
2X3
3X3
16
Martine (rouge)
1X3
2X3
3X3
18
Jérôme (bleu)
1X1
2X2
3X4
17
Ludo le gars (vert)
1X3
2X5
3X3
22

Débriefing
Amusant ce Lords of Creation quasiment joué en blitz ! 1 heure 30 pour
le mener presque au bout, cela me semble être une performance remarquable.
La partie a été bien sympa, le jeu ne se prenant pas au sérieux
et se prêtant bien à un comportement, tantôt rentre-dedans,
tantôt solitaire. Seule la non-connaissance de toutes les cartes que l’on
aura en main durant la partie peut gêner le calculateur que je suis et
il certain que nous jouerons différemment lors de la prochaine partie.
La notion de civilisation est très intéressante à jouer
et on est souvent partagé entre civiliser pour se protéger (et
casser du civilisés derrière, quand même !) en prenant le
risque que la fin de partie arrive et que le joueur en question ait ainsi plus
de points…
Pas le meilleur Wallace, c’est sûr, mais un jeu vraiment tout à
fait correct. Merci Martin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf − 2 =