[24/10/2003] Alcazar

Participants
– Ivan, du site Ludism, qui avait lui aussi envie d’un jeu un peu plus « sérieux » pour
terminer la soirée délire et rehausser l’image des français ;-),
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Notre soirée de jeux débiles va s’achever à Essen et Ivan et sa compagne regagnent la France le lendemain. Ivan et moi, pas trop motivés pour aller au dodo, poursuivons donc cette petite soirée ludique par la découverte d’un vieux Ravensburger du nom d’Alcazar.

Manche 1 :
Ivan a le trait (roi vert)


Chaque roi occupe un coin qu’il devra quitter au pire au troisième
tour de jeu, sans avoir le droit d’y revenir. Nous les bougerons effectivement
à ce moment-là…


Le roi vert d’Ivan, que l’on pourrait croire en mauvaise posture
avec son emprisonnement distant, est en réalité assez
à l’aise puisqu’il n’est pas pris en étau…


Très concentrée Ivan (quel contraste avec
ça
) ! Il faut dire que le pivotement des murailles est un
phénomène assez déroutant et difficile à
anticiper…


La configuration finale de la manche, alors que je viens de me faire
bêtement emprisonner mon roi rouge par la muraille de droit qui
vient d’opérer une rotation à 180°. Erreur de débutant…

Ivan remporte cette première manche.

Manche 2 :
Ludo le gars a le trait (roi rouge)


Toujours aussi concentré mon adversaire ! Dans cette manche,
il essaiera de déplacer son roi jusqu’à la diagonale opposée,
alors que je continue de me focaliser sur les murailles…


La configuration en fin de manche illustre une autre possibilité
d’emprisonnement : le roi vert d’Ivan est en partie bloqué par
mon roi rouge…

Je remporte cette seconde manche.

Manche 3 :
Ivan a le trait (roi vert)


Non non, il ne dort pas, il réfléchit encore ! Cette
fois, chacun de nous va tenter de faire progresser son propre roi vers
la diagonale opposée…


Nous aurons tout vu pendant cette partie, puisqu’ici Ivan gagne en
ayant réussi à amener son roi vert jusqu’à ma position
de départ. Ajoutons que j’ai commis une nouvelle grosse erreur,
car le jeu était symétrique deux tours auparavant et je
lui ai ouvert la sortie…

Ivan remporte cette troisième
manche.

Décompte final
Ivan remporte 2 manches sur 3 et est désigné
grand vainqueur de la soirée.

Débriefing
Alcazar nous a bien plu. Dans le registre petit jeu malin, sans trop prise de
tête mais assez original, il nous convenait à merveille. Le pivotement
des murailles est l’un des plus grands plaisirs que procure ce jeu, tout comme
la contemplation de l’évolution progressive du plateau.
Un bon petit jeu, où il n’est pas facile d’anticiper son possible emprisonnement.
Pas mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 + cinq =