[24/10/2003] Coyote

Participants
– Ivan, qui semble fort attiré par la petite boîte carrée de Kidult game,
– Mélanie, qui est la première à se mettre le bandeau sur la tête, trop fière de porter ainsi le chapeau,
– Lolive, dans les mêmes dispositions qu’Ivan et qui nous parle déjà du jeu à venir : la danse des oeufs de Roberto Fraga,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Pour un jeu de fou, en voici un joli ! Coyote devrait servir la réputation générale des français lors du salon d’Essen… En effet, nous nous retrouvons à tester ce jeu dans la sorte d’auberge/gîte où nous logeons, dans une salle où deux tables de jeux sérieux sont déjà en cours de déroulement. La tête des allemands lorsque nous avons commencé à nous costumer…


Une joyeuse tablée !


Une petite consultation de la règle, à moins que ce ne
soit la notice de ses médicaments au gars Ivan, un tantinet survolté…


Evaluer la valeur totale des indiens n’est pas toujours chose facile
: ici Mélanie hésite à se prononcer, car la valeur
de sa popre carte peut tout bouleverser…


Madame Ivan a bel et bien ses 3 coyotes sur le
front : ça ne la fait pas rire…

Décompte final
Parler de scores ici relèverait d’une stupidité
encore plus grande que le jeu lui-même… Je ne m’y risquerai donc pas
😉

Débriefing
Vous cherchiez un bon jeu d’ambiance ? Vous l’avez trouvé. Coyote correspond
à ce qu’il se fait de mieux en terme de jeu délirant et bien bien
débile. En même temps, plus le nombre de joueurs augmente, plus
l’influence de la valeur de votre carte diminue (en général) et
plus le jeu devient tactique ! Cela est suffisament rare pour être souligné,
tant on a l’habitude que le chaos croisse avec le nombre de joueurs.
Ensuite, on s’amuse c’est bien vrai, mais cela ne va quand même pas chercher
bien loin, et j’avoue continuer à m’amuser avec des jeux un poil plus
réfléchis… Désolé, mais c’est quand même
une indéniable réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


3 × = trois