[24/11/2009] Râ the Dice Game

Deuxième partie de ce jeu bien réussi sorti pour Essen 2009 (juste un peu avant en fait) et que j’avais avec plaisir découvert avec mes enfants sitôt rentré d’Allemagne. Râ the Dice Game, c’est un très agréable divertissement à base de dés, de combinaisons et de prise de risque. Mais c’est tout sauf du Yams : l’interactivité est très présente !
Aujourd’hui, donc, c’est directement le plaisir du jeu, sans la règle…


RÂ THE DICE GAME :


Avec son plateau collectif sur lequel nous plaçons les progrès réalisés par chacun d’entre nous et les scores qui pourront être fonction de nos positions relatives (pharaons), nous
avons affaire à un jeu bien tendu et très plaisant…

Le premier tour, entamé par votre serviteur, me permet de tenter un départ vraiment différent de la partie précédente : je vais miser sur les Nil dès l’entame, histoire de les
encaisser (avec crue bien sûr) en fin de chaque époque…

Le jeu est très simple à appréhender mais génère vraiment de très bonnes sensations et il plaît beaucoup à Maitena et Tristan qui voient assez vite qu’il faut miser sur les
monuments pour espérer gagner…

Je clos la première époque en réussissant 3 nouveaux Nil (portant mon total à 9 + Crues), un Pharaon et le fatidique dernier Soleil. Le premier décompte va s’opérer…

Petite vue avant que nous décomptions (j’ai démarré à 10 points, Maitena à 11 et Tristan à 12). On notera que je suis très loin en monuments (seulement 1 contre 3 pour chacun de mes
enfants), mais je sais qu’ils ne seront décomptés qu’en fin de 3ème époque, alors je croise les doigts..

Juste après le décompte, Maitena et moi avons reculé de 2 cases sur la piste Pharaons alors que Tristan a progressé d’une case. Lui, en revanche, a perdu ses 3 lucratives
civilisations et j’ai retiré ma crue. On va attaquer la deuxième époque…

Tristan ajoute in-extremis un cube jaune de civilisation alors qu’il a tiré le dernier soleil de la deuxième époque. Je couine un peu avec mon faux rythme lors de celle-ci : deux
cubes de civilisation (donc pas bonifiés) et, surtout, pas de crue (j’ai opté pour des monuments au tour où j’aurais dû y aller franco)…

Lamentable seconde époque pour votre serviteur, qui perd au final 2 points par rapport à mon score de fin de première manche ! Et, le pire, c’est que je n’ai acquis que deux
nouveaux monuments, donc je n’ai même pas cette excuse là…

Mes monuments m’inquiètent bien, surtout quand je vois que Maitena a déjà une belle colonne de 4 (= 10points) et que Tristan en a 3 (potentiellement 5) !

Alors que nous voyions la manche s’arrêter à Tristan, elle dure encore jusqu’à Maitena, laquelle termine le jeu sur ce jet…

Nous allons procéder au 3ème décompte et, même si mon dernier jet fut très correct : 3 dés de civilisations + 1 Pharaon + 1 monument), je pense que Maitena va nous mettre un
boulevard…

Là, je fais encore illusion, avant le décompte sur les monuments… C’est vrai que si j’avais réussi à bonifier les Nil lors de ma deuxième manche, je me ferais moins de
souci…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le plaisir immédiat du jeu, sitôt la boîte ouverte et les règles revues rapidement,
– L’interaction très présente même si aucun désastre n’a eu lieu ce soir,
– L’impression que tous les jets de dés peuvent être potentiellement intéressants : on peut donc tenter de faire un choix stratégique (les Nil pour moi ce soir, ce qui aurait
marché si je n’avais pas oublié ma stratégie en jeu en cours de 2ème manche).

 

On a moins aimé
– ?

Scores de la partie :

Maitena (bleu) : 41 (11+0+5+0+25 monuments)
Tristan (jaune) : 36 (12+3+3+3+15 monuments)
Ludo le gars (vert) : 36 (10+9-2+10+9 monuments)

Note du jeu (sur cette partie) : 18 / 20

 

Durée de la partie : 1 heure

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 × quatre =