[25/02/2023] Boomerang, Tiwanaku – Scénario 3

Deuxième séance de jeux de société modernes à l’Auberge des Sapins du village, sans un public trop nombreux malheureusement, mais accrochons-nous, ça va bien finir par venir…
Alors, du coup, nous jouons plutôt entre nous et nous commençons, Leila et moi, par la vieillerie Boomerang, avant que Fabrice nous rejoigne et nous accompagne sur Tiwanaku, un jeu que nous avions apporté au cas où cette situation se présente justement ! Et le lui faire découvrir me paraissait être une bonne idée…

BOOMERANG

Ça faisait longtemps et c’est toujours aussi bon ce jeu de 1982 ! Il se joue en 10 minutes, a des relents de Reversi / Othello, intègre une autre dimension topologique à la Blokus et est très agréable à manipuler ! Pourquoi n’est-il pas réédité ? Mystère…
Petit rappel des règles : à son tour, on joue une pièce avec sa couleur vers le haut contre au moins une pièce de la couleur adverse, puis on retourne à sa couleur la (ou les) pièce(s) concernée(s). Le but est d’avoir un maximum de carrés élémentaires à sa couleur quand plus personne ne peut jouer. On ajoute alors à son score les carrés élémentaires restants dans le stock de son adversaire. Et c’est tout !
Ci-dessus, j’ai joué l’étoile de taille 5, côté blanc, puis Leila a placé son T orange à côté et a retourné ma croix côté orange.
Très très malin et évident à pratiquer…
Un peu plus tard, alors que je désigne du doigt une pièce que Leila ne pourra plus jamais retourner à sa couleur !
Et voici la fin de cette très sympathique partie !

Durée de cette partie : 10 minutes – Note de cette partie : 18 / 20

Scores de cette partie :

Carrés visibles Stock adverse Total
Leila (orange) 26 8 34
Ludo le gars (blanc) 46 8 54

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’évidence de ce jeu auquel on sait déjà jouer avant d’avoir commencé !
– Le côté tactile super agréable,
– Les stratégies de blocage, de coups forcés (ou pas loin), de choix à faire qui sont bel et bien présentes…

On a moins aimé
– Le fait que ce jeu soit introuvable aujourd’hui…

———————————————————————————————————–
TIWANAKU – SCENARIO 3

Ensuite, nous nous lançons dans un petit Tiwanaku, grand format, avec Fabrice, pour lui faire découvrir notre coup de cœur actuel…
Voici donc le scénario numéro 3 mis en place.
Chacun note la configuration de départ (valeur des cultures) sur son feuillet et colorie les cases en fonction des types de terrain.
Ça fait bizarre de jouer à ce jeu dans un bar ! 😉
Après un tour d’exploration réalisé par chacun de nous…
Un peu plus tard, assez classiquement sur ce jeu, nos trois marqueurs de score sont toujours groupés…
Ça donne à penser…
Pas facile de lancer la première divination sans être certain des possibilités offertes ! Allez, je m’y colle en disant que, sur la tuile de terre où se trouve mon pion couché, j’y verrais bien du quinoa de valeur 5. Qu’en pense Pachamama ?
Arghhh… Elle avait prévu qu’on y plante du piment de valeur 3 ! Donc, je place le jeton de piment indiqué et je perds 3 PV… tout en donnant une information intéressante aux autres joueurs ! Ça fait beaucoup quand on prend des risques… 🙁
Petite vue de mon feuillet alors que j’ai colorié quelques cases de la couleur dont je suis sûr. Par la suite, je ferai un petit point coloré quand je « penserais » que c’est ci ou ça. Et sinon, les valeurs numériques entourées indiquent les jetons déjà placés sur le plateau, tandis que les valeurs non entourées, seules, sont des valeurs dont je suis certain (par réflexion).
Ah, enfin, deux divinations réussies pour moi… Leila en a réussi aussi une ou deux, Fabrice n’a pas encore osé y aller ! Il préfère construire son avance avec la progression de son marqueur de score grâce aux tuiles de terrain jouées…
On fait super attention aujourd’hui de ne pas commettre d’erreur de symboles sur la roue de Pachamama : on vérifie toujours ce qu’a positionné un autre joueur…
A noter qu’on s’approche carrément de la fin de partie !
Petite vue de mon feuillet alors que j’ai identifié tous les terrains et pratiquement toutes les valeurs numériques. Il va falloir organiser stratégiquement ma fin de partie : quand et combien de cases diviner ? quand et où déplacer mes pions ? à partir de combien de ressources faire une offrande ? Le tout, bien sûr, en essayant de progresser plus efficacement que les autres joueurs…
Leila réalise une superbe remontée sur Fabrice et va même, temporairement, le doubler, notamment en raison de cette offrande qui lui rapporte 10 PV…
Petite vue de mon feuillet alors que, cette fois, je connais absolument tout et que la difficulté va résider dans le fait d’avoir le temps de déplacer quelques pions pour l’enchaînement de divinations finales…
La partie est terminée et la série de divinations finales aussi. Ci-dessus, Fabrice commet l’irréparable en disant que, sur la tuile de montagne où se trouve son pion couché, figure une valeur 5 de quinoa ! C’est bien sûr impossible puisque la région de montagne ne comporte que 4 cases !!!
C’est super étonnant et dommage pour lui de commettre cette erreur car il aurait dû l’emporter et que ce ne sera pas le cas…
Et la vue finale après l’ultime offrande faite par chacun : 0 pour Leila et Fabrice, mais 6 PV pour moi ! Je suis revenu finalement…

Durée de cette partie : 2 heures 15 minutes – Note de cette partie : 18 / 20

Scores de cette partie :

Piste avant divinations finales Piste après divinations finales Dons Total
Leila (bleu) 70 71 0 71
Fabrice (marron) 62 68 0 68
Ludo le gars (vert) 54 64 6 70

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le plaisir qu’on ressent sur ce jeu, oscillant entre le calme et ouvert du début et le rythme et la réflexion à partir du moment où les divinations démarrent,
– Les réflexions qu’on peut mener (et qu’on découvre avec les parties) pour bien déduire quel type de terrain doit être placer ici ou là, donc la taille des régions possibles, et, donc, la valeur maximale des jetons présents !
– Le look du jeu en cours de partie…

On a moins aimé
– Un zeste d’impression de coups quasi-automatiques parfois,
– La difficulté pour revenir aux scores quand même, avec un soupçon de sentiment d’inéluctable…

———————————————————————————————————–

3 commentaires à propos de “[25/02/2023] Boomerang, Tiwanaku – Scénario 3”

  1. Je suis toujours dans l’expectative pour Tiwanaku.
    La mécanique du jeu a l’air très sympa mais est-ce que tu n’as pas l’impression que le jeu est répétitif à chaque partie ?

    • Pour le moment, non, pas vraiment, surtout parce que l’on n’a pas exploré toutes les possibilités stratégiques :
      – attendre longtemps avant de diviner ou diviner rapidement en prenant des risques ?
      – faire rentrer tous ses pions ou au contraire le minimum et les déplacer ?
      – miser sur l’exploration intelligente pour glaner un maximum de points avec les pistes ?
      – constituer des collections de ressources en attendant de les avoir toutes ou plus tôt ?
      – etc…
      MAIS, effectivement, on pourrait peut-être bien rencontrer des parties assez similaires par la suite.
      A voir avec les parties suivantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


cinq − 3 =