[25/09/2022] Ark Nova

Faut pas mollir… Après 11 jours sans avoir pu y rejouer, revoici LE jeu Ark Nova en mode deux joueurs avec toujours autant de passion…

ARK NOVA

LE jeu est de retour pour la… 49ème fois en moins de 6 mois ! Et la customisation continue à s’étoffer si vous scrutez bien les photos…
Le plateau Association en début de partie, avec un projet de conservation de base sur les Amériques et deux sur des espèces (Oiseaux et Prédateurs).
Ma main de cartes conservées matche apparemment moyennement avec les objectifs, non ? Mais, que nenni ! En fait, l’une de mes cartes d’objectif m’incite à réussi beaucoup de projets de conservation, d’où ma carte de primate + la verte de projet en lien… Ensuite, j’ai quand même gardé une carte Mécène assez exigeante (avoir retourné Mécènes déjà !) mais elle vaudra le coup je pense… Allez, c’est journée challenge ! 🙂
Les jetons pentagonaux jaunes pour cette partie…
Leila a choisi son plateau préféré parmi les deux reçus, celui de l’Institut de recherche, ce qui lui permettra de ne pas remplir un pré-requis pour poser un animal… Toujours aussi fort !
De mon côté, et afin de sortir de ma zone de confort, je ne garde pas le plateau des Aires extérieures pourtant reçu et préfère retenir celui du Port commercial, ce qui devrait m’inciter à avoir plein de cartes que je vendrai pour de l’argent ! En fait, il y a aussi le premier bonus jaunes qui m’intéresse bien : une tuile d’université…
Je suis premier joueur et commence donc par prendre des cartes…
Comme je le pressentais, au vu du nombre de figurines d’animaux que j’ai en stock caché (je n’en sors qu’un maximum de 2 nouvelles par partie, si on en joue la carte), oui Leila joue directement une carte qui m’oblige à sortir le splendidissime Bec en sabot du Nil !!! Effet wahou garanti…
Après avoir joué une carte de Mécènes basée sur les prédateurs (quel coup de bol à la pioche quand même !), hop j’installe un Guépard dans mon zoo…
Fin de la première manche…
Très rapidement lors de la seconde manche, j’accueille un Tapir des montagnes, ce dernier devenant la deuxième et dernière et nouvelle figurine sortie ce jour ! Il est vraiment magnifique et, de marque Collecta, clairement plus réaliste que celui produit par Schleich ! Pour une fois…
Jouer à LE jeu c’est quand même toujours du bonheur en barre…
Fin de la deuxième manche.
En jouant Association pour nouer un partenariat avec l’Océanie, je retourne ma carte Animaux sur sa deuxième face ! Plutôt courageux comme premier choix, non ?
Leila, elle, vient de bien démarrer sur la piste de conservation…
Elle hésite sur la deuxième carte à tourner dans ce même tour…
Peu après je soutiens un premier projet de conservation, à savoir celui sur le Programme de reproduction des primates.
Fin de la troisième manche. C’est ultra-serré sur les trois pistes…
Au tour de Leila de soutenir son premier projet de conservation, avec un cube placé sur le niveau 2 des Amériques et un don bien sûr !
Fin de la quatrième manche…
Leila joue un sacré gros coup avec l’accueil d’un splendide Éléphant d’Asie, lequel va lui permettre de reprendre une précieuse carte d’objectif ! A noter qu’elle n’aurait pas pu le jouer sans son Institut de recherche puisqu’elle n’a pas tourné Animaux…
Une double pose d’animaux qui peut paraître insignifiante mais qui, selon moi, me conduit tout droit vers la victoire : ce Bouquetin des Alpes m’apporte deux icônes de rochers, ce qui convient parfaitement à ma seconde carte d’objectif basée sur les rochers et à une carte de projet de conservation que j’ai en main sur les mêmes besoins ! Quant au Tamarin pinché, il me rapporte une nouvelle icône d’Amériques, juste parfaite aussi…
Et, hop, je soutiens le projet de conservation de base sur les Amériques, avec un petit don qui va bien…
Peu après, j’ajoute encore deux prédateurs dans mon zoo, ce qui me donne de l’argent (3 sous par prédateurs depuis le début de la partie) et deux nouvelles icônes pour le projet de conservation de base idoine !
Regardez-moi ce zoo !!! Je suis fan… 😉
Fin de la cinquième manche et c’est un peu le drame : en effet, on va devoir faire une pause dans notre partie matinale afin de recevoir comme il se doit nos invités du repas de midi… On la terminera le soir mais je ne peux pas m’empêcher de penser que ça pourrait aller beaucoup plus vite qu’on le croirait : puis-je le dire vraiment à Leila ? Non bien sûr…
Avant de descendre, je note l’enchaînement de tours que j’envisage de jouer en fin d’après-midi :
– Construction d’un enclos de taille 5 et d’un autre de taille 2
– Association pour soutenir le projet de base des Prédateurs
– Animaux pour ajouter un Grizzly et un Lézard dans mon zoo
– Mécènes pour placer le Terrier des suricates
– Association pour soutenir le projet de conservation de ma main basé sur les rochers.
Ça devrait clore la partie ou pas loin, en seulement 5 tours !
Pour bien comprendre mon long exposé ci-dessus, voici ma main de cartes…
Allez, et bien, maintenant que nos invités sont partis, je démarre avec Construction de niveau 7 comme expliqué précédemment… Et je récupère un X2 sur une case de mon zoo, que je place au feeling sur ma carte Association… N’y aurait-il pas moyen d’économiser un tour ?
Au final, je joue Mécènes plus tôt que dans mon déroulement prévu : je vais éviter de dépenser un X pour placer Association au niveau 5 ! Et, donc, avec le X2 qui me permet de faire deux actions, je vais pouvoir soutenir, dans le même tour, deux projets de conservation (sans enfreindre de règle puisque c’est un X2 et non pas deux fois le même choix dans la même action) !!!
Pif ! Paf !! Pof !!! Avec le projet de conservation de base sur les Prédateurs, j’empoche 5 points de conservation et, avec celui que j’ajoute sur les Rochers, pas moins de 4 de plus, soit 9 points de conservation en tout ! Je fais un seul don, histoire de ne pas prendre trop de risques financiers par contre…
Leila a peur et ça se voit… Il faut dire qu’en trois tours la position de mes deux marqueurs a changé considérablement…
Au tour suivant, j’accueille les deux animaux prévus et ça va clore la partie de manière ultra-foudroyante !!!
Leila fait au mieux et tente de limiter la casse en relâchant dans la nature son Bec-en-sabot du Nil (+ un don)…
Le plateau Association une fois la partie terminée…
La position de nos marqueurs respectifs juste avant le décompte final…
Le zoo de mademoiselle Leila, pas aussi développé qu’elle l’aurait escompté si… je n’avais pas rushé de la sorte !
Mon zoo à présent, une fois cette très belle partie terminée. J’ai particulièrement apprécié de retourner la paire de cartes Animaux et Mécènes, c’est quand même ultra fort ! Et ça peut éviter de retourner Cartes je pense…
Une fois le décompte effectué, malheureusement Leila ne croise pas… 🙁
En haut les deux cartes d’objectif de Leila, en bas la mienne.

Durée de cette partie : 2 heures 45 minutes – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de cette partie :

Attrait avant décompte Conservation avant décompte Attrait final Conservation finale Total
Leila (bleu) 57 13 donc 85 57 17 donc 73 57-73 = -16
Ludo le gars (noir) 67 21 donc 61 72 26 donc 46 72-46 = 26

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le rush incroyable que j’ai pu mener ce jour, avec une planification entre 4 tours alros que mes marqueurs étaient à 14 points de conservation d’écart (donc environ 42 points d’attrait) à la fin de la manche précédente !
– Le plaisir qui ne se dément pas, qu’on gagne ou qu’on perde (Leila n’arrête pas de le répéter et se refuse à reprendre un plateau 0 pour se refaire une santé !).

On a moins aimé
– S’arrêter en cours de partie a été une sorte d’épreuve… 😉

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 1 = quatre