[25/03/2009] Carcassonne + Das Katapult

Grand jour chez les Gimet. Aujourd’hui, en ce 25 mars 2009, les gones s’essaient au fameux et mythique par chez nous : Carcassonne. Histoire de voir s’ils y parviennent, histoire de leur donner une chance de plus avec l’extension intégrant de l’adresse, histoire de découvrir une nouvelle extension, histoire de s’amuser, tout simplement, nous nous lançons dans une partie intégrant évidemment le jeu de base, logiquement la première mouture de la rivière (der Fluss !) et why not la toute nouvellement sortie Catapulte !

Je vous raconte cette très sympathique partie… de pas loin de 3 heures !

CARCASSONNE DAS KATAPULT :

 


Pas moins de 7 extensions « officielles » pour Carcassonne, si l’on met de côté les quelques extensions offertes à Essen et celles parues dans les magazines (SpielBox pour ne pas le
nommer). Un véritable best seller en somme…

Avec la rivière, on commence par développer les 12 tuiles de rivière avant de placer les tuiles habituelles. A noter que nous jouons avec mes aménagements réguliers, sans les 2 tuiles en main (pour ne pas trop pénaliser Tristan et Maitena)…

Bon, au niveau des scores les choses sont claires : Maitena et Tristan ont pris le large, avec une dizaine de points, devant votre serviteur (et accessoirement leur papa) toujours à
zéro…

Première jolie attaque de Tristan contre sa soeur : il se place intelligemment en coin, espérant rallier le château de sa soeur…

L’extension La Catapulte propose, comme c’est bizarre, une… catapulte ! Du coup, voici un premier exemple de ce qu’il est possible de faire…

Pas brillant le gars, face à ses 2 marmots : 0 point au compteur, alors que Tristan se trouve à 12 points et Maitena à 19…


Et Maitena couine encore : elle ‘narrive pas à accepter que l’on essaie de se placer en angle, histoire de lui disputer « ses » châteaux, comme elle dit…

Et hop ! Maitena a opté pour le jeton de catapulte qui détruit les personnages touchés par lui ou par un personnage touché. Là, le plus dur est de bien voir ce qui est effectivement
touché par le jeton et non pas tombé simplement par l’effet du rebond sur la tuile…

A Tristan de s’y essayer, et on peut dire que ce n’est vraiment pas évident comme objctif. On a presque l’impression que cela rend le jeu « aléatoire »…


Joli château terminé par Maitena, qui accepte finalement que son père marque autant de points qu’elle, à savoir 18 points (2 PV par tuile et 2 PV par blason)…

Les gamins sont surexcités durant cette partie et ont même tendance à tendre un tantinet leur paternel. Le visage grimaçant de Maitena est sans équivoque. De mon côté, patiemment,
je suis revenu au score et ai même dépassé Maitena de quelques points…

Petite vue générale permettant d’apprécier l’étendue du plateau. La partie est belle, avec des villes pas si petites que ça, et une Maitena impliquée dans les 3 de bonne taille qui
se profilent à l’horizon…

Evidemment, encore le jeton rose à attraper lorsque la catapulte peut être actionnée, car c’est bel et bien le choix préféré des gamins. Ici, Tristan s’essaie à la saisie en vol,
mais le jeton peut aller haut, très haut même…

Les 2 derniers jetons liés à la catapulte requièrent de repérer qui est le plus près de la dernière tuile jouée (gain : 5 PV) ou de quel personnage on atterrit le plus près
(auquel cas on le remplace par un des siens si on le souhaite). Dans les deux cas, il peut être utile de mesurer cet écart. D’où la présence d’une jolie règle graduée dans la
boîte…

Deuxième petite séquence vidéo, au départ sans catapulte, mais bien vite on y revient…


Tristan s’en sort admirablement bien, repérant les bons coups quand ils se présentent, comme ici où il clôt un château dans lequel il venait de se positionner, une fois encore en
angle avec sa soeur…

Là, il fait encore mieux puisqu’il évince carrément sa soeur des points !!! Si je vous dis qu’elle couine, vous me croyez ?

Deux exemples des nouvelles tuiles proposées. Le rond-point permet de créer des routes à 2 embranchements supplémentaires, ce qui est énorme. L’autre n’est pas mal non plus avec son
impasse et son autre route sur la même tuile…

Tristan est très bien revenu au score et il n’a pas fini le bougre…

Dans ce château initié par Maitena, j’ai réussi à venir m’y insérer, avant de me placer dans le champ adjacent, histoire de contrarier ma fille sur ceux-ci, elle qui a très bien
joué le coup : elle va marquer presque partout…

Tristan est quand même ambitieux sur la fin alors qu’il ne reste presque plus de tuile. Mais bon, il réussit un ultime château de valeur 14 PV (l’autre à côté, c’était trop)…

La partie est terminée et nous allons retirer les personnages non rentabilisés (morceaux non terminés). Ainsi, Maitena perd le bénéfice d’une route immense et je perds une abbaye
qui totalisait un entourage de 7 tuiles au lieu de 8 (j’ai choisi le placement dans un champ au dernier tour)…

La vue finale, avant décompte…
Bilan synthétique :

On a aimé
– La possibilité de jouer à ce jeu, finalement, même avec mes enfants de 6 ans 1/2 et 9 ans 1/2 !
– Le renouvellement des parties, même après une grosse centaine,
– La diversité des extensions sorties à ce jour (même si la catapulte n’est pas ma préférée),
– Les bonnes idées de cette extension (mais inabouties) : ajouter de l’adresse au jeu de base et la possibilité de retirer, ainsi, des personnages déjà sur le plateau.

On a moins aimé
– Les litiges générés par la catapulte (attraper un jeton, quel personnage est vraiment touché, …),
– La part d’aléatoire provoquée par les imprécisions de l’engin,
– Le déplacement des priorités : pour les gamins, c’était clairement d’obtenir une tuile chapiteau au lieu de piocher la tuile la plus lucrative en points.

Scores de la partie :

Maitena (bleu) : 151 (118 sur la piste + 33 de champs)
Tristan (noir) : 134 (115+19)
Ludo le gars (vert) : 135 (105+30)

Note du jeu (sur cette partie) : 17 / 20


Durée de la partie : 2 heures 30 minutes

 

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


huit + = 12