[25/03/2012] Cities

Les jeux en solitaire ne sont pas forcément mon truc. Je l’ai déjà dit à plusieurs reprises. Cependant, certains savent me donner envie d’y revenir, parfois parce que le thème me plaît, le plus souvent parce que leur règle est simple et maligne à la fois. Cities, non pratiqué depuis 3 ans, est de ceux-là : je le ressors donc aujourd’hui, histoire de revisiter Paris à la sauce Martyn F…. A noter que je joue encore une fois avec la règle dite de niveau 2, celle où les parcs (verts) et les attractions (jaunes) rapportent 1 point si au moins un de mes 7 touristes s’y trouvent et où les terrasses rapportent 1 point par case d’eau (bleu) en alignement que regarde un de mes touristes depuis sa terrasse (orange).

 

CITIES :

 


La boîte est épaisse, trop certainement, mais le matériel proposé est minimaliste et bien agréable à manipuler : 24 tuiles par joueur, dont seulement 16 sont utilisées par partie,
et 7 meeples colorés…

Au départ, j’installe, reliées par un coin, les trois premières tuiles de ma pioche cachée. Comme vous le prouve cette photo, j’envisage surtout de créer une longue zone bleue, et
si possible de relier les deux angles jaunes…

Première pioche et premier meeple posé sur la fameuse case jaune d’intersection…

Deuxième tuile et une sympathique terrasse jointe à une case d’eau : ça méritait bien un autre meeple…

Bof, tirage d’une 3ème tuile peu intéressante et pose donc en haut à droite, pour voir…

Quatrième tuile ajouéte encore plus en haut à droite avec unj meeple sur une case de parc (il vaut au moins 3 points, voire plus si je parviens à agrandir ce parc)…

Je pose ma 5ème tuile en bas à droite, ce qui finit de dessiner la zone carrée de tuiles de 4 par 4, et j’y pose un meeple en attente de transit vers la terrasse en diagonale
supérieure (et oui, il ne fallait pas que je l’oublie celle-là)…

La 6ème tuile piochée n’est pas géniale et je la pose en haut, tout en profitant de mon non-ajout de meeple pour déplacer d’une case celui du bas à droite. Elle se fait attendre la
tuile double-eau que je vise de mettre au centre…

Ma 7ème tuile ne me convainc guère et elle rejoint le coin supérieur gauche sans nouveau meeple…

Ma 8ème tuile ne vaut guère mieux mais j’y risque un meeple qui vaudra au moins 2 points…

Yes ! Ma 9ème tuile piochée sera la bonne : deux cases d’eau adjacentes et je n’hésite pas à la mettre dans le trou central que j’avais laissé. Tant pis pour l’éventuelle meilleure
tuile que je pouvais espérer avec une ou deux cases jaunes dessus…

Ma 10ème tuile piochée bouche la ligne du haut, avec un nouveau meeple, même si j’escomptais bien y mettre une tuile double-parc…

La 11ème tuile, avec un nouveau meeple ne va pas trop mal à gauche du carré…

Mon avant-dernière tuile piochée se place dans le coin inférieur gauche…

Profitant de la double-case d’eau de ma dernière tuile piochée, je déplace mon meeple le plus en bas pour qu’il aille se positionner sur une terrasse pour 3 points au lieu de 2. Le
score devrait être assez correct…
Bilan synthétique :

On a aimé
– La simplicité et l’évidence de la règle, ce qui est toujours agréable quand on s’organise un jeu en solo « sur le pouce » !,
– Le look du jeu et ses composants, sympathiques et fonctionnels,
– Le véritable défi que nous impose ce jeu : au final, que vaut vraiment mes 36 points d’aujourd’hui ? C’est mon 2ème meilleur score, mais que vaut-il par rapport au meilleur
score théorique ?

 

On a moins aimé
– La faible envie d’y jouer à plusieurs : pour moi, c’est un casse-tête en solitaire, et puis c’est tout !

 

Scores de la partie :

  

 

 Ludo le gars (bleu) : 36 points (9 de parcs + 9 d’attractions + 18 de terrasses) 

 

 

 

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20


Durée de la partie : 10 minutes

 

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 9 = seize