[25/04/2012] Locomotion X 2, Elephant-Match

Deux vieilleries au programme de notre petite après-midi ludique avec mon gone, avec deux jeux assez rares et franchement différents l’un de l’autre (vous jugerez par vous-même) ! Le premier, Locomotion, est un joli jeu de trains, avec des tuiles pour former un plan de jeu toujours différent, assez novateur dans son principe (replacer des wagons dans un ordre préétabli), mais aussi assez monotone en le pratiquant. Ensuite, nous nous lançons dans la découverte d’un jeu d’adresse absolument magnifique, Elephant-Match, jeu glané au fin fond d’un Hall un dimanche soir à Essen voici deux ans et demi, et composé de quatre superbes éléphants de plastique, utilisant leur trompe pour jouer au basket ! Non , Si, si… Je vous raconte !

 

LOCOMOTION X 2 :

 


Gare de triage en visuel de couverture pour un jeu de mise en ordre de wagons fort original pour son époque. A noter le logo bien reconnaissable en bas à gauche, celui de Frankh
Kosmos, oui vous avez raison : l’un des premiers logos de la célèbre maison d’édition Kosmos, internationalement connue aujourd’hui…

Au départ, on positionne aléatoirement la locomotive de chaque joueur (la jaune pour Tristan et la verte pour moi) ainsi que deux fois 4 wagons colorés, sur un réseau ferré créé
également de toutes pièces en amont…

Les quatre carets wagons sont disposées aléatoirement dans l’ordre dans lequel on devra les réunir : rouge puis bleu puis jaune puis vert…

Tristan a joué en tant que premier joueur, puis je lui ai emboîté le pas, à savoir qu’il a utilisé une de ses cartes constituant sa main afin de bénéficier d’un certain nombre de
points de mouvement pour sa Loco et son début de train accroché…

Précision : la Loco et son éventuel chargement peuvent progresser même en marche arrière…

Finalement, Tristan remporte hyper facilement cette partie, étant passé avant moi près des wagons accrochables sans trop de détours, alors que je me suis retrouvé dans l’obligation
de faire des marche avant et marche arrière en pagaille. On va remettre ça…

Deuxième partie, avec la même configuration de rails…

Voici le nouvel ordre à réaliser avec les wagons…

Tristan se fait plaisir sur ce jeu, tranquille…

Fin de premier tour et, comme on peut le voir, j’accroche mes wagons par l’arrière…

J’ai commencé cette partie et je ne suis pas loin de l’emporter, même si Tristan s’en est très bien tiré en essayant d’éloigner certains wagons de moi (les derniers en
l’occurrence)…

Fin de partie que je remporte cette fois…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le plateau modulaire, avec des tuiles de belle qualité,
– Le no-hasard du jeu avec le set de cartes individuelles,
– Un certain charme global, lié au prestigieux logo de l’éditeur, au thème proposé et à l’originalité du truc !

 

On a moins aimé
– Le manque de relief du jeu : on s’y ennuie pas mal…
– L’impression que le fait de jouer premier est quand même un gros avantage,
– Le manque de précisions quant aux points indiqués sur les rails et les écarts qui se créent entre deux points avec les wagons…

 

 

Scores de la partie :

  

Tristan (jaune) : 1 victoire puis 1 défaite
Ludo le gars (vert) : 1 défaite puis 1 victoire

 

 

Note du jeu (sur cette partie) : 11 / 20


Durée de la partie : 15 minutes par partie

 

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

 

 

ELEPHANT-MATCH :

 


Attention : jeu stupide ! Je mentirais s’il pouvait en être autrement d’un jeu où des éléphants jouent au basket avec leur trompe…

En actionnant une sorte de levier dissimulé sous la selle de l’éléphant, on fait gicler un ballon de basket noir/blanc, comme en atteste le projectile que l’on voit très bien sur
la gauche au-dessus de mon panier…

Evidemment, rien de tel qu’une bonne vidéo pour tout bien saisir ;-)))


Tristan adooooore ce jeu, il y jouerait trois heures…

Petite vue rapprochée pour admirer la qualité des composants de ce jeu totalement kitsch…

Et encore une tentative lointaine de mon fils, alors que notre score est de 3 partout (un panier à 3 points chacun)…

Ultime panier pour votre serviteur pour porter mon total à 6 points et remporter ce match 6-3 puisqu’on avait dir que gagnerait le premier à 5 points…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Les composants du jeu, vraiment très sympas à voir et à manipuler,
– Le côté un poil désuet du truc,
– La finesse de la giclette de ballon avec la trompe : on n’y aurait pas cru !

 

On a moins aimé
– La difficulté pour viser vraiment, sachant qu’il n’est pas plus facile, finalement, de marquer de près que de loin…

 

 

Scores de la partie :

  

Tristan : 3 points
Ludo le gars : 6 points
 

 

 

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20


Durée de la partie : 30 minutes

 

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


3 + deux =