[25/08/2017] Touria

L’éditeur Huch ! & Friends avait publié pour Essen 2016 un excellent jeu : Ulm. Mais il avait aussi publié un jeu passé plus inaperçu (enfin surtout chez nous), à savoir Touria. Ce jeu épique d’aventures et d’amour va être découvert par Laurent et moi ce jour. Qui de nous deux se mariera avec la princesse ?

TOURIA

Pas de doute, on va avoir à faire à une ambiance médiéval-fantastique de tout premier plan ! Le truc - un peu- original, c'est le but du jeu : il faut conquérir le cœur de la princesse (ou du prince) en réalisant des quêtes héroïques et en amassant pierres précieuses et or.
Pas de doute, on va avoir à faire à une ambiance médiéval-fantastique de tout premier plan ! Le truc – un peu- original, c’est le but du jeu : il faut conquérir le cœur de la princesse (ou du prince) en réalisant des quêtes héroïques et en amassant pierres précieuses et or.
Le plateau semble chargé de prime abord, mais, au fur et à mesure de la partie, sa lecture se révèle assez aisée. On y trouve le château royal au centre, les différents lieux où notre prétendant pourra se rendre tout autour (disques et bannières colorés) et les routes qui relient tout ça. Enfin, aux quatre coins du plateau, figurent quatre tours sur lesquelles je reviendrai abondamment puisque le principal intérêt du jeu réside ici : c'est ainsi que l'on disposera de telle ou telle action pour notre héros...
Le plateau semble chargé de prime abord, mais, au fur et à mesure de la partie, sa lecture se révèle assez aisée. On y trouve le château royal au centre, les différents lieux où notre prétendant pourra se rendre tout autour (disques et bannières colorés) et les routes qui relient tout ça. Enfin, aux quatre coins du plateau, figurent quatre tours sur lesquelles je reviendrai abondamment puisque le principal intérêt du jeu réside ici : c’est ainsi que l’on disposera de telle ou telle action pour notre héros…
Chaque joueur est assis face à un côté du plateau et il a à sa disposition l'une des quatre actions visibles face à lui sur les tours. Il choisit celle qu'il veut réaliser puis tourne la tour concernée d'un quart de tour vers la droite, avant, enfin, de réaliser son action. Malin, avec un zeste de Aqua Romana, ce système offre une certaine interaction et s'avère fluide et original. Ci-dessus, je viens de réaliser ma première action, laquelle m'a conduit chez la fée de la forêt qui m'a récompensé d'un objet magique.
Chaque joueur est assis face à un côté du plateau et il a à sa disposition l’une des quatre actions visibles face à lui sur les tours. Il choisit celle qu’il veut réaliser puis tourne la tour concernée d’un quart de tour vers la droite, avant, enfin, de réaliser son action. Malin, avec un zeste de Aqua Romana, ce système offre une certaine interaction et s’avère fluide et original. Ci-dessus, je viens de réaliser ma première action, laquelle m’a conduit chez la fée de la forêt qui m’a récompensé d’un objet magique.
Voici mon petit butin derrière mon paravent, avec l'objet magique choisi, ma potion pour copier une action adverse (et lui donner la potion), quelques pièces d'or et quelques pierres.
Voici mon petit butin derrière mon paravent, avec l’objet magique choisi, ma potion pour copier une action adverse (et lui donner la potion), quelques pièces d’or et quelques pierres.
Un peu plus tard, après avoir été rendre visite au maître d'armes, j'ai obtenu pas moins de quatre épées joliment forgées : les deux premières car c'est l'action de base, les deux autres parce que je dépense une pierre précieuse violette pour en doubler l'effet.
Un peu plus tard, après avoir été rendre visite au maître d’armes, j’ai obtenu pas moins de quatre épées joliment forgées : les deux premières car c’est l’action de base, les deux autres parce que je dépense une pierre précieuse violette pour en doubler l’effet.
C'est clairement un jeu de course auquel nous nous adonnons, puisque le but est de revenir au château avec au moins 7 cœurs, 7 pièces d'or et aucune gemme noire. Par contre, revenir le premier ne garantira pas la victoire : il faudra encore identifier où se trouve la fenêtre de la princesse (ou prince). Du hasard à ce moment-là, oui c'est clair, mais pas choquant car on peut anticiper ce risque et revenir un peu plus tard au château avec davantage de ressources pour "payer" l'ouverture de mauvaises fenêtres...
C’est clairement un jeu de course auquel nous nous adonnons, puisque le but est de revenir au château avec au moins 7 cœurs, 7 pièces d’or et aucune gemme noire. Par contre, revenir le premier ne garantira pas la victoire : il faudra encore identifier où se trouve la fenêtre de la princesse (ou prince). Du hasard à ce moment-là, oui c’est clair, mais pas choquant car on peut anticiper ce risque et revenir un peu plus tard au château avec davantage de ressources pour « payer » l’ouverture de mauvaises fenêtres…
Laurent revient au château très en avance sur moi, mais il ne le sait pas (il me manque beaucoup de cœurs à ce moment-là). Il vient de poser son blason jaune à l'endroit prévu et va révéler sous peu son butin.
Laurent revient au château très en avance sur moi, mais il ne le sait pas (il me manque beaucoup de cœurs à ce moment-là). Il vient de poser son blason jaune à l’endroit prévu et va révéler sous peu son butin.
Effectivement, il a tout ce qu'il faut ! Laurent va commencer par défausser 7 cœurs + 7 pièces et va conserver 3 pièces, une gemme rouge, deux potions et une épée pour gérer les problèmes de mauvaises identifications de fenêtres.
Effectivement, il a tout ce qu’il faut ! Laurent va commencer par défausser 7 cœurs + 7 pièces et va conserver 3 pièces, une gemme rouge, deux potions et une épée pour gérer les problèmes de mauvaises identifications de fenêtres.
Raté ! Fenêtre avec gemme verte à payer et, comme il n'en a pas en stock, il termine son tour. Il pourra s'essayer à une autre fenêtre après mon tour.
Raté ! Fenêtre avec gemme verte à payer et, comme il n’en a pas en stock, il termine son tour. Il pourra s’essayer à une autre fenêtre après mon tour.
Après avoir échoué en ouvrant une fenêtre requérant une gemme bleue, une autre un objet magique et une autre une épée, ce qui m'a offert encore trois tours pleins, Laurent réussit enfin, et heureusement pour lui, à trouver où était la princesse de ses rêves... Mariage en vue ! ;-)
Après avoir échoué en ouvrant une fenêtre requérant une gemme bleue, une autre un objet magique et une autre une épée, ce qui m’a offert encore trois tours pleins, Laurent réussit enfin, et heureusement pour lui, à trouver où était la princesse de ses rêves… Mariage en vue ! 😉
Il a eu choix le cousin : voici mon butin au moment où il l'a emporté...
Il a eu choix le cousin : voici mon butin au moment où il l’a emporté…

Durée de la partie : 1 heure 10 minutes – Note de cette partie : 13 / 20

Scores de la partie :

Bilan
Laurent (jaune) marié
Ludo le gars (vert) célibataire

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La fraîcheur diffusée par ce jeu qui fleure bon les aventures médiévales fantastiques de nos parties mythiques de jeu de rôle…
– Le système des quatre tours pour proposer les actions disponibles,
– Le bon contrôle sur le jeu à deux joueurs,
– Le côté taquin et faussement hasardeux du choix des fenêtres à la fin : on n’a qu’à ne pas se plaindre si on va au château sans ressources suffisantes…

On a moins aimé
– La crainte que le jeu devienne absolument incontrôlable à trois, et pire encore, à 4 joueurs, car on ne pourra pas réfléchir pendant le tour des autres, les actions disponibles changeant sans cesse,
– Les illustrations peu à mon goût,
– Le côté course à base de lieux à effets, qui marche plutôt moins bien que dans Istanbul par exemple…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 × = soixante trois