[25/11/2004] Fishy

Participants
– Sylviane, ravie de passer des moments ludiques en notre compagnie ludophile,
– Romain, toujours là pour jouer, jouer, et encore jouer,
– Fred, alias Satanas69, pas le moins bruyant de la salle 😉
– Patrick, nouveau régulier également lors de nos soirées-jeux,
– Vincent, régional de l’étape et à qui se genre de jeux se destine en tput premier lieu,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Rapporté d’Essen cette année, Fishy est un jeu particulier puisqu’au delà du caractère limité de l’édition du jeu, il semble être très très fun et varié grâce à ses 3 règles proposés dans la boîte. Je suggère donc que nous commencions à découvrir le jeu via la règle initiale (nous en ferons 2 parties), puis nous enchaînerons avec 2 parties en utilisant la règle n°2 et enfin nous concluerons la soirée avec une partie de la règle n°3.
J’expose rapidement le rôle de chaque carte puis rentre dans le détail de la première règle. Chaque joueur prend un set de 20 poissons : les oranges pour Sylviane, les blancs pour Romain, les rouges pour Fred, les bleus pour Patrick, les jaunes pour Vincent et les verts pour Ludo le gars.
Notez que Sylviane et Fred échangeront leur couleur de poissons pour la manche n°5.

Manche 1 : Règle
n°1 – Rotten Fish


Les niveaux 3, 4 et 5 sont pourvus en poissons (1 par couleur pour
le niveau 3 et 3 par couleur pour les niveaux 4 et 5). La vente peut débuter…


Pour l’instant personne n’a de poisson dans la zone de pourriture,
mais au rythme où descendent les poissons bleus et rouges de Patrick
et Fred, on estime la fin e partie à dans pas longtemps 😉


Une vue de la configuration finale, sans surprise vous le noterez…


L’ambiance est excellente autour de la table, avec une propension
de Fred et Patrick pour jouer la même carte « vente des 4
poissons les moins frais », ce qui annule systématiquement
leur action respective…


Ah, ils sont fiers d’eux les bougres ! Ils ont enchaîné
au moins 3 ou 4 tours en jouant la même carte, ce qui les conduit
inexorablement vers une défaite cuisante et peu reluisante (n’est-ce
pas Satanas…)

Sylviane remporte cette manche, avec
0 poisson dans la zone du bas (et 2 au niveau du dessus), devant Romain
avec 0 poisson (et 3 au niveau du dessus), Vincent et Ludo avec 1 poisson
dans la zone du bas, et enfin Fred et Patrick avec 6 poissons dans la
zone du bas.

Manche 2 : Règle
n°1 – Rotten Fish


Une vue en cours de seconde manche, qui, évidemment ne ressemble
en rien à la première manche jouée : ni Fred, ni
Patrick ne s’obstine à jouer la même carte du début
à la fin et, du coup, le jeu devient plus tactique, au point que
l’on se demande un jeu chifoumesque puisse être autre chose qu’un
jeu de hasard… 😉 Non sans plaisanter, possédant des informations
concrètes sur l’intérêt de tel ou tel joueur, Fishy
diffère du Chifoumi et s’avère être un jeu de bluff
plus qu’un jeu de hasard…


Une vue de la configuration finale…

Fred remporte cette manche, avec 0 poisson
dans la zone du bas, devant Patrick avec 1 poisson, Vincent avec 2 poissons,
Romain et Ludo avec 3 poissons et enfin Sylviane avec 6 poissons dans
la zone du bas.

Manche 3 : Règle
n°2 – Fresh Fish


Dans cette version du jeu, nous ne jouons avec aucune couleur chacun
et le but du jeu est d’acquérir les poissons les plus lucratifs,
selon le barème figurant à côté de la zone
de pourriture (un poisson vert vaut 1 point, un blanc 5 points)…


Une vue de la configuration en fin de partie, survenue lorsque l’un
de nous (en l’occurence Patrick), a acquis son 3ème chat, 3ème
mise de la même carte qu’au moins 2 autres joueurs…


L’ambiance est toujours au rendez-vous de cette partie, qui, cependant,
se révèle moins disputée et plus hasardeuse que
les 2 jouées précédemment. En effet, le fait que
les poissons soient immobiles sur le plateau restreint considérablement
les informations que l’on peut retirer de la situation et l’on a alors
quasimment intérêt à jouer au hasard (n’est-ce pas
Patrick et Sylviane… 😉

Vincent remporte cette manche, avec un
total de 15 points, devant Romain avec 8 points, Ludo le gars avec 5
points, Sylviane avec 4 points, Fred avec 1 point et Patrick avec 0
point.

Manche 4 : Règle
n°2 – Fresh Fish


La seconde manche, de compet’, m’a tellement sollicité que je
n’ai pris qu’une seule photo… Oups…

Patrick remporte cette manche, avec un
total de 23 points, devant Ludo le gars avec 18 points, Vincent avec
16 points, Sylviane et Romain avec 9 points et Fred avec 8 points.

Manche 5 : Règle
n°3 – Fish in the Barrel


Dans cette version du jeu, aucun poisson ne figure dans le baril et
chaque joueur joue 2 cartes cachées par tour pour en placer à
l’intérieur. Le but est de placer tous ses poissons sachant que
la valeur de chacun d’eux sera fonction du niveau auquel il se se situe
une fois la partie terminée…


Un peu plus tard dans la partie, le baril se remplit considérablement,
et, comme les cartes chat ont été toutes jouées,
on n’arrête plus de faire des choix identiques, ce qui diminue les
apports de poissons dans le baril…


Une vue générale de la situation, alors que nous avons
tous placés quelques poissons dans le baril mais qu’il est bien
difficile de ne pas « tomber » sur des cartes déjà
jouées par les autres joueurs (à 6 joueurs, 12 cartes
sont misées chaque tour, je vous laisse imaginer les choix identiques…).
Notez qu’il est possible de jouer une carte chat, dans cette version,
(on en a 2 au départ que l’on défausse une fois jouée),
qui permet d’annuler une carte adverse de son choix…


Une vue de la configuration finale, une fois que Patrick a placé
son dernier poisson

Patrick remporte cette manche, avec un
total de 50 points, devant Fred avec 49 points, Romain avec 42 points,
Sylviane avec 40 points, Vincent avec 39 points et Ludo le gars avec
26 points.

Décompte final
Durée de la partie : 45 minutes pour les 5 manches
– Mise en place du jeu : 5 minute – Explication des règles : 5 minutes
pour chacune
Patrick remporte cette partie avec un total de 2 manches gagnées, devant
Sylviane, Fred et Vincent avec 1 manche chacun et Romain et Ludo le gars sans
aucune victoire ce soir.

Débriefing
Qu’il est fun ce jeu ! Certes on n’est jamais en train d’élaborer de
la grosse stratégie bien lourde, mais on est toujours en train de s’amuser
à essayer de deviner ce que jouera ses voisins de table. Les règles
se ressemblent mais permettent de varier les plaisirs, même si ma préférence
va assez clairement à la première règle proposée,
en raison du dynamisme du plateau, ce qui n’est pas le cas dans les deux autres.
En effet, avec la descente progressive des poissons dans le baril, on connaît
à chaque tour les intérêts de chaque joueur et on peut donc
essayer de tenter des coups, soit pour gêner ses adversaires, soit pour
optimiser son propre retrait de poissons.
Vraiment, le jeu est bien marrant et il ne faut pas en demander plus. Dans ce
registre là, il est bien réussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 2 = neuf