[25/12/2002] 6 nimmt !

Participants

– Laurent, le rech sincoubo fervent joueur des Fêtes
de Noël,

– Nicolas, mon autre cousin en phase de découverte des jeux allemands,
– Dany, englishman in St Georges de Reneins,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie

Ne sachant pas très bien combien de participants seraient motivés pour une partie de jeu durant cette journée de Noël et connaissant les contraintes inhérentes à ce jour particulier (place limitée, alcool attaquant les neurones, temps de jeu assez fractionné, …), je décide d’emporter dans ma musette ce petit jeu de Kramer, parfait dans ce contexte (jeu de cartes, règles simplissimes, partie déroulement découpé en manches).

Nous nous lançons assez rapidement
dans une partie à 4 joueurs, après que j’ai expliqué
les règles de pose de ses cartes.

Le mécanisme semble plaire et la simplicité du jeu convient
à tout le monde. Néanmoins, les phases de réflexion
que l’on peut s’accorder ne sont pas pour déplaire non plus.

Lors de la première manche, le cousin
Laurent impose sa maîtrise du jeu (ou de la pioche ?) en réussissant à ne marquer qu’un seul et misérable point, alors que nous en marquons chacun plus d’une dizaine !

Dany pose la sixième carte d’une rangée, sous le regard
attentionné de Nicolas…

Le cousin Laurent observe la prise de cartes de Nicolas, suite à
la pose d’une carte de valeur trop faible pour être placée
sur une rangée. Miam, miam, des cartes !

Mon cousin Nico en plein « shuffle » de cartes. Soyons bilingues, soyons bilingues 😉

La suite de la partie bascule dans le suréalisme
: parfaitement conscients que nous allons être interrompus souvent,
nous restons zen à chaque coupure du genre « Au revoir, à
bientôt », mais nous n’avions tout de même pas imaginé
des manches hachées de la sorte (plus de 3 ou 4 coupures dans
la même manche !!).

Qu’à cela ne tienne, nous maintenons
le cap et nous enchaînons les manches, en dépit d’une durée
de jeu distendue à l’extrême et d’une difficulté
évidente à rester cohérent…

Laurent et Nicolas sont très groupés
au niveau des scores, et je ne tarde pas à rejoindre, et même
dépasser, Dany dans les limbes des scores…

Il ne reste normalement plus qu’une dernière
manche et le dénouement est incertain, tant Nicolas colle aux
baskets de son frère…

Cliquez pour agrandir !

La configuration finale du jeu (le seau à champagne, c’est
du bonus 😉

Décompte final

Laurent gagne cette partie avec 45 points, devant Nicolas
avec 49 points, Dany 65 points et votre serviteur… 81 points !

Manche 1
Manche 2
Manche 3
Manche 4
Manche 5
Total
Dany
12
33
1
11
8
65
Laurent
1
4
20
12
8
45
Ludo le gars
13
5
19
24
20
81
Nicolas
12
2
5
15
15
49
Total
38
44
45
62
51
240

 

Débriefing

Et bien en voilà de petit jeu de cartes bien sympa ! Sans prétention
certes, mais parfait pour passer un moment agréable, où l’on peut
tout à fair réfléchir un peu si on le souhaite.

D’accord, la part de hasard est loin d’être négligeable, d’accord
d’une manche à la suivante il est difficile de maintenir son score, mais
le plaisir est au rendez-vous.

Il est clair que lorsque l’on observe le détail des scores manche par
manche, on ne peut que constater l’incohérence des scores : Dany marque
33 en manche 2, puis 1 en manche 3 ; Laurent marque 1 en manche 1 et 20 en manche
3 !

Hasard ou pas hasard ? Un joueur expérimenté gagne-t-il plus souvent
que des débutants ? Réponse dans quelques parties, mais j’ai quelques
inquiétudes sur le réel sérieux de ce jeu…

Sympa, donc, mais une fois encore à retester.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


sept × 4 =