[26/09/2020] Orléans + Neue Ortskarten 1 à 5

Certaines après-midis ludiques valent leur pesant de cacahuètes… Celle-ci en est une !
En effet, après avoir poliment / discrètement / subtilement réussi à ne pas y jouer depuis plusieurs mois, sans savoir trop pourquoi (elle me le confiera post-partie), Leila va enfin découvrir le grand, le superbe, le hyper-prenant Orléans assorti de sa série de 15 tuiles baptisées Neue Ortskarten.

Comme on a affaire à un jeu un poil plus haut, en terme de réflexion et de profondeur, que d’habitude, un peu comme pour Puerto Rico la première fois, je dis à Leila que je l’aiderai à ne pas faire les mauvais choix, ceux qui la feraient perdre de manière trop large…
On verra que j’aurais mieux fait de me taire… 😉

ORLEANS + NEUE ORTSKARTEN

Grand jour de découverte pour Leila, donc tête associée…
Le plateau a été installé, avec nos pions respectifs à Orléans (bleu pour Leila, vert pour moi). Bien peu de tissus sur cette carte ma foi !
Première planification pour Leila, avec un chevalier direct !
De mon côté je me lancerai dans la construction d’un nouveau bâtiment avec un nouveau marchand…
Et, en fin de premier tour, donc, voici nos positions sur les pistes de personnages…
Leila commence à comboter… et plutôt bien d’ailleurs !
Je positionne le premier engrenage de cette partie, autant pour mon propre intérêt que pour donner des idées à Leila dans cette partie annoncée comme « pédagogique »…
Je suis le premier à avoir fait bouger mon personnage, alors que Leila a tout l’air d’être satisfaite en arrière plan…
Oulha, elle commence à faire peur…
Tiens, je ne sais pas si j’ai le droit, mais pourquoi pas, hein, après tout ?
Je m’explique : je prépare la programmation ci-dessus, avec un savant sur un emplacement dédié normalement aux marchands sur le Monastère. Je commence par résoudre le Village en construisant un nouveau bâtiment qui désignera les savants comme des jokers !
Pas mal l’école, non ? Et, du coup, je vais pouvoir obtenir un moine supplémentaire dès ce tour…
Mi-partie, après 6 tuiles passées…
Leila est très très (trop ?) gourmande quant aux jetons citoyens orange…
Je commence à réellement me dire qu’elle est redoutable la ch’tiote !
Il ne reste pas lourd à jouer et j’ai encore du job sur la carte si je veux mener cette stratégie plus loin. Au moins…
Non !!!
Dernière programmation pour mademoiselle Leila…
Et pour moi… sans aucun doute sur le nom de la grande gagnante… 🙁
Fin de partie au niveau du plateau principal…
Les œuvres de bienfaisance que j’ai totalement négligées.
Le plateau de ma chère fille… intraitable !
Et le mien avec trop peu de bâtiments construits à mon goût et une rentabilité assez limite de l’ensemble…

Durée de la partie : 2 heures 25 minutes – Note de cette partie : 19 / 20

Scores de la partie :

Ressources Argent Comptoirs + Citoyens Étoiles Total
Leila (bleu) 0+0+3+12+20 49 2+6 6 132
Ludo le gars (vert) 0+2+3+32+0 0 10+1 5 92

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La configuration 2 joueurs, laquelle ne souffre pas de défaut par rapport à plus de joueurs, à l’exception, peut-être du nombre de comptoirs placés sur la carte,
– Le plaisir identique à il y a presque deux ans…
– Me faire massacrer ainsi ne peut que me donner envie qu’on y revienne (et à Leila aussi !).

On a moins aimé
– Les jetons de personnages qui s’usent, surtout ceux de départ…

————————————————————————————————————

2 commentaires à propos de “[26/09/2020] Orléans + Neue Ortskarten 1 à 5”

  1. Bravo à Leila qui bat son papa malgré sa tentative de tricherie 😉 c’est l’école qui transforme le savant en joker, donc tant que tu n’as pas construit le bâtiment le savant reste un simple savant lors de la phase de placement, l’achat du bâtiment ayant lieu lors d’une phase différente.

    Concernant l’usure des pions je ne peux que te conseiller de te procurer les jetons en bois qui ajoutent aussi bien au plaisir tactile que visuel.

    PS : ton détecteur de bot me demande ? x 9 = soixante-dix deux 🤔

    • Ah ah ah !!! D’où mon interrogation dans le CR… Merci d’ailleurs !
      Pour les pions, j’ai commandé ceux en bakelite de BGG il y a quelques jours, on y joue tellement souvent et avec tellement de plaisir que cela se justifie !

      Merci du retour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 − deux =