[26/11/2022] CombiNations, Cascadia, Turing Machine

Journée Ludophile ce samedi, avec une première partie sans ma joueuse assidue et habituelle, mademoiselle Leila, mais avec Fabrice et Jean-Luc sur CombiNations, joué par deux fois avec Grissom 87 en octobre.
Ensuite, une fois Leila arrivée, nous enchaînons Cascadia, le Spiel 2022, et Turing Machine pour leur montrer la bête !
N’hésitez pas à réagir…

COMBINATIONS

La boîte de CombiNations, toujours dans la même gamme que 90 % des jeux Cwali, toujours des jeux de qualité… Bien content d’y revenir moi !
Nous avons installé le matériel pour notre partie à 3 joueurs, sachant qu’on fera comme avec David, c’est-à-dire utiliser la règle d’initiation : les hexagones blancs rapporteront un forfait de 2 PV.
Je suis premier joueur, avec les éléments noirs, Fabrice deuxième avec les orange et Jean-Luc troisième avec les blancs.
Mon plateau avant de débuter la partie…
Fluide, élégant et facile à prendre en main, ce jeu semble bien plaire à mes acolytes…
Au premier plan, on peut voir que j’ai réussi au moins une jolie zone (l’eau) et que d’autres (prairie et ville) semblent prometteuses…
On s’approche, doucement mais sûrement, de la fin de la partie : soit quand l’un de nous ne peut plus jouer, soit quand l’un de nous a complété son plateau.
Tout le monde a fait demi-tour avec sa flèche mais l’important n’est pas là : je ne peux plus jouer ! En effet, il n’y pas une seule tuile de 1 de disponible… 🙁
Ah la la, ça me fait couiner, je vais conserver ces deux cases de sable jusqu’à la fin…
Fin de la partie !
Le domaine de Fabrice une fois la partie terminée.
Celui de Jean-Luc.
Et le mien. Décompte à venir…

Durée de cette partie : 40 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de cette partie :

Terrains Bonus du plus petit terrain Bâtiments blancs Sable Total
Fabrice (orange) 13+10+7+8 7 8 -1 52
Jean-Luc (blanc) 19+6+4+10 4 4 -3 44
Ludo le gars (noir) 1+13+14+13 1 8 -2 48

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’évidence du jeu,
– L’envie, toujours aussi forte même si pas testée ce soir, de jouer les bâtiments blancs pour leur pouvoir…

On a moins aimé
– Pas des illustrations de ouf,
– La crainte, lors d’une première partie, de ne pas pouvoir démarrer par une partie avec les bâtiments blancs « normaux »…

————————————————————————————————————
CASCADIA

On enchaîne sur Cascadia, le jeu de l’année / Spiel des Jahres 2022, le choix de Fabrice et Jean-Luc parmi ma sélection de jeux apportés. A noter que Leila arrive pile juste à temps pour se joindre à la partie…
Nous optons pour les 5 cartes de décompte de base : les A.
Au premier tour, en tant que premier joueur, je choisis une tuile et le jeton d’ours qui va bien.
Fin de premier tour pour tout le monde : Fabrice à ma gauche, Leila en face et Jean-Luc à ma droite…
Oui, Leila est contente d’être là ! Le contraire m’aurait étonné… 😉
Un peu plus tard, dans mon domaine…
L’ambiance monte lentement en puissance, avec des « oui, oui » fréquents et des blaguounettes à base de « tout choix est un renoncement »… Et j’en passe, croyez-moi !
Par moments, c’est plus sérieux par contre ! 😉
Ou pas !!!
Money time absolu…
Le domaine de Fabrice…
Celui de Leila.
Celui de Jean-Luc.
Et le mien. Ça devrait être plutôt serrée cette affaire…
La fiche de scores… La preuve !!! 😉

Durée de cette partie : 2 heures – Note de cette partie : 18 / 20

Scores de cette partie :

Faune Habitats + Bonus Cônes de Douglas Total
Fabrice 4 + 13 +20 + 11 + 12 = 60 4 + 4 + 5 + 7 (3) + 8 (3) = 34 0 94
Leila 27 + 2 + 4 + 14 + 11 = 58 6 (1) + 8 (2) + 5 + 6 (1) + 5 = 34 0 92
Jean-Luc 4 + 9 + 25 + 2 + 13 = 53 3 + 8 (2) + 5 + 3 + 4 = 25 1 79
Ludo le gars 19 + 18 + 2 + 14 + 6 = 59 8 (3) + 3 + 8 (3) + 2 + 7 (1) = 35 2 96

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Les scores de malades d’extrêmement serrés !!!
– Le plaisir qui ne se dément pas,
– Le super plaisir ressenti par les 4 joueurs lors de cette partie,
– Le super plaisir de voir le Spiel des Jahres primer à nouveau des jeux de ce calibre !

On a moins aimé
– Les scores de rien : plutôt du côté est-ce que ça provient d’une erreur de l’un, de l’autre, d’une tergiversation indirecte, ce genre de choses…
– La durée de cette partie-là,
– Le pas assez de temps pour y rejouer assez souvent…

————————————————————————————————————
TURING MACHINE

On ne pouvait pas ne pas faire essayer cet incroyable jeu à Fabrice et Jean-Luc même si on se doutait bien que la logique pure de ce jeu pouvait avoir des effets dévastateurs…
Nous avons mis en place le problème numéro 5…
Petite vue de mes choix et notations au premier tour…
La partie a vraiment débuté mais ce jeu en fait souffrir un particulièrement : malgré mes précisions / conseils / soutiens variés, Jean-Luc ne parvient pas à comprendre comment le jeu fonctionne et il ne vit pas une « bonne » expérience. Fabrice se dit impressionné de ma pédagogie mais, soyons clair, je n’arrive pas à faire passer mon message à Jean-Luc. On conviendra qu’il s’arrête à l’issue de la première manche et qu’il m’observe en train de jouer et de cogiter, histoire de, peut-être, l’aider à mieux comprendre…
Pour ma première manche, j’y vais sur ce 345, afin de tester directement la valeur 3 du triangle (très précieuse si c’est validé), l’infériorité du triangle par rapport aux deux autres (pourquoi pas ?) et le nombre de valeurs paires en tout. A, C et D en fait !
Ça cogite en mode XXL ! 😉
Ma zone de jeu en fin de première manche après que nous ayons tous pointé le pouce vers le bas. Plutôt satisfait de ma collecte d’informations, moi…
Pour la deuxième manche, je tente de ne pas le montrer aux autres, mais avec mon choix de code de 143, je n’interroge la machine qu’une seule fois : sur le critère B. Et j’ai trouvé, me semble-t-il, le précieux code : 354 !!!
Ça m’étonnerait bien que Fabrice ou Leila en soit là ! Enfin, on verra bien…
Je sais d’ores et déjà que je vais pointer mon pouce vers le haut et j’en salive d’avance car, avec seulement 4 tests / 6 en deux manches, je pense qu’on peut difficilement faire mieux… 😉
Incroyable !!!!!!! Leila pointe également le pouce vers le haut et Fabrice n’en croit pas ses yeux : « Quoi, comment ? Déjà ??? »…
Avec seulement 4 tests / 6 chacun (elle est hallucinante ma fille quand même, non ?), après vérification dans les règles, c’est elle qui commence à vérifier son code…
Elle teste le… 354 ! Direct, je lui dis : « Oui, bravo, tu as raison ! ». En fait, on remporte donc la victoire à égalité et c’est plus que bluffant quand même…
Et pendant ce temps, Fabrice n’arrête pas de répéter : « Mais, comment avez-vous fait ? Je n’en reviens pas… ».
Oui, je sais, nous sommes FORTS ! 😉
Plus qu’à ranger la boîte, en vérifiant bien que le couvercle est placé dans le bon sens, très joli clin d’œil de l’éditeur de le faire vérifier par la machine avec ce V de validation proche de la main droite de Leila… J’adore !

Durée de cette partie : 45 minutes – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de cette partie :

Problème n°5
Fabrice Défaite
Leila Victoire (manche 2 avec 4 tests)
Jean-Luc Abandon en fin de première manche
Ludo le gars Victoire (manche 2 avec 4 tests)

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le plaisir de faire découvrir ce jeu OLNI, même si on sait qu’on prend des risques en le faisant…
– Le truc qui se passe dans nos têtes en y jouant : un Wahou de fou…

On a moins aimé
– Laisser un ami ludique sur le bord du chemin, désespéré par le fait de ne pas saisir comment s’y prendre, malgré toutes les attentions qui ont pu lui être portées…

————————————————————————————————————

3 commentaires à propos de “[26/11/2022] CombiNations, Cascadia, Turing Machine”

  1. Bonjour Ludo
    Pour Turing Machine, la réaction de ton copain est relativement normale car ce genre de jeu est particulièrement clivant. Je pense que tu adores ou tu détestes. Personnellement, même si je suis relativement logique, je n’ai même pas envie d’essayer le jeu qui n’est pas du tout ma tasse de thé. Bien entendu, il s’agit d’un ressenti personnel qui ne remet aucunement en cause la qualité du jeu qui a l’air très innovant et original.

    • À lire tes compte-rendus du jeu, je partage le ressenti de Dominique : très sûrement un excellent jeu dans sa catégorie, mais cela ressemble plus à un exercice de logique pure qu’à un moment de convivialité. Donc il ne m’attire pas plus que ça.

  2. Encore une fois, je conseille fortement de commencer par le mode coop’ pour jouer à Turing Machine car cela gomme l’aspect « laisser sur le chemin ». Tout le monde passe un bon moment, on cherche et on trouve ou pas ensemble.
    Le mode compétitif peut engendrer des frustrations pour celui ou celle qui ne comprend pas la logique du jeu… c’est comme à l’école quand tu avais un DS et que le gars d’à coté grattait comme un malade pendant que toi tu essayais de comprendre l’énoncé !!!

    Pour Cascadia, je te rejoint Ludo sur le fait que c’est un très bon SdJ familial mais pas que.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


cinq × = 40