[26/05/2002] Müll + Money

Participants
– Gaël, avide de pratiquer ce magnifique jeu au thème si chaleureux ;-))
– Julie, dont le scepticisme initial face à ce jeu restera mémorable,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
L’explication des règles ne dure pas très longtemps, mais le principe des plateaux individuels est à intégrer pour Gaël qui n’a jamais vu de jeu de la sorte. En 20 minutes, le jeu est prêt à jouer, et cela se présente bien : grande motivation (sauf JU__I_ , devinez qui c’est…), thème très fort, matériel superbe, fluidité des mécanismes.

Nos 3 chefs d’entreprise peu scrupuleux entrent en action, avec la première constitution des lots de matières premières. Gaël comprend assez vite le principe du jeu, et Julie s’intéresse finalement au thème. Tout va bien…

Gaël subit les effets des alertes répétées dues à son manque de civisme écologique, ce qui est justice quand même ! Julie se place comme un meilleur défenseur de l’environnement avec un axe fort de son entreprise sur le service lié aux déchets. Elle jouera bien une petite corruption, histoire de dire, mais cela sera vite pardonné… Quant à moi, je tente de favoriser la croissance de mon entreprise, tout en réalisant des innovations significatives grâce aux précieuses cartes d’experts. Ainsi, je parviens à réduire mes besoins en personnel à 100 individus !

Décompte final
Je remporte la partie avec 66 points, Julie termine avec 44 et Gaël 25..
La répartition est la suivante :

Usines
Services
Argent
Total
Gaël
14
16 (3, 10, 3)
5 – 10
25
Julie
17
19 (3, 6, 10)
8
44
Ludo le gars
20
22 (15, 1, 6)
24
66

Débriefing
Ce jeu vient de remporter tous les suffrages :
– Très malin et stratégique : possibilités d’évolution, pertinence du choix des lots
,
– Impression d’apprendre : tests de stratégies, besoin de ré-essayer rapidement,
– Extrême rendu du thème : malversations, influences, pouvoir l’argent, recherche et développement.

Pour creuser un peu, je dirais que ce jeu offre des possibilités de tentatives de stratégies assez intéressantes, et qu’il doit se bonifier lorsque l’on y joue plusieurs fois avec les mêmes joueurs.

La lecture de la variante nous a également conforté dans l’intérêt que ce jeu suscite : le système de votes, basé sur le pouvoir financier de chacun, pour modifier les règles du jeu est tout bonnement exceptionnel. En effet, parvenir à simuler que ceux qui ont l’argent dictent les lois est un véritable bonheur ludique. De plus, la gestion des déchets devient l’affaire de tous, puisque l’entrepôt est à présent collectif. Nous imaginons sans peine les débordements et manques de civisme qui doivent s’ensuivre…
Vivement que l’on essaie cette variante, même si nous aurons la sagesse, au préalable, de re-pratiquer le jeu normalement pour le cerner un peu mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 × un =