[26/08/2004] Nanuuk !

Participants
– Vincent, qui accepte de tester un petit jeu avant de rentrer se coucher,
– Romain, toujours partant pour un jeu de plus et qui choisit celui-ci parmi les 3 proposés,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Afin de terminer notre soirée jeux, nous décidons de tester ce jeu rafraîchissant que Lolive nous explique avant de s’en aller. Autant le dire tout de suite, nous jouerons avec trois petites erreurs de règles : la baleine ne nous rapportera pas la totalité de l’équipement,
l’ours ne sera pas déplacé où on veut mais sur une case adjacente et, enfin, nous n’obligerons pas l’inuit à avoir tué une baleine pour rentrer dans l’igloo. Mais bon, nous aurons quand même pris un certain plaisir sur ce jeu et merci à Lolive d’avoir passé
10 minutes pour nous expliquer les règles.
Vincent jouera le chasseur jaune, Romain le bleu et Ludo le gars le rouge. La partie débute
.


La mise en place initiale est conforme à celle prévue
dans la règle pour 3 joueurs et nous ne jouerons pas sur la dernière
ligne du plateau, prévue pour le jeu à 4…


Malgré les apparences, je ne suis pas du tout sceptique à
propos de ce jeu, que je trouve déjà fort puissant avec
cet amenuisement des possibilités au fur et à mesure que
nous avançons…


Alors que Romain déplace son pion chasseur, on peut observer
le contenu du plateau individuel au premier plan : sur la gauche figure
mon butin de chasse en cours (une baleine et un poisson, ainsi qu’un inuit
et un harpon), et sur la droite mon igloo (pas d’animal et un husky, un
traîneau et un kayak pour plus tard)…


Une vue rapprochée alors que la partie n’est pas loin de s’achever
(il reste 3 animaux à chasser). Romain et Vincent vont se retrouver
bientôt enfermés sur la droite, alors que je vais tenter
de récupérer le morse du haut et l’inuit voisin, avant de
rallier un igloo…


Je m’apprête à placer le bâtonnet de fissure, consécutif
au déplacement de mon pion chasseur sur le plateau…


Placé juste à côté de l’ours et ne pouvant
pas jouer en bas, je vais devoir me rendre à nouveau sur l’igloo,
avec comme seul butin un pion inuit qui m’accompagnera pour chasser la
baleine. A noter que la fissure sera déplacée dans quelques
tours car nous nous apercevrons d’une erreur : il est interdit de la placer
sur le bord du plateau (et à 3 joueurs, le bord c’est la frontière
des cases marquées de 3 ronds)…


Au tour de Vincent de faire bouger son pion jaune sur la banquise.
Il a déjà fort bien compris comment glaner un maximum de
captures…


Une vue de la situation finale, une fois que j’ai réussi mon
retour à l’igloo, en compagnie d’un second inuit et bien peu de
captures (4 pour moi, 6 pour Vincent et 5 pour Romain)…

Décompte final
Durée de la partie : 30 minutes – Mise en place du
jeu : 10 minutes – Explication des règles : 10 minutes
Ludo le gars remporte cette partie avec un total de 14 points (3 équipements
restants, devant Romain avec 14 points également (1 équipement)
et Vincent avec 14 points (mais 0 équipement).

Débriefing
Bizarre, ce jeu m’aura beaucoup plu, alors qu’il a semblé déplaire
quand même à Vincent et Romain, le premier le trouvant trop froid
et le second le jugeant peu passionnant et curieux (il voulait d’ailleurs relire
la règle à tête reposée et il n’aura pas tort puisque
nous avons joué avec des règles déformées). A ce
sujet, il est à noter que nos erreurs se sont compensées : bénéficiant
d’un second inuit à la fin, sans avioir chassé (d’où 2
points de plus), j’ai pâti de la non-récompense liée à
la baleine au tout début alors que j’en aurais eu bien besoin. Ce n’est
finalement pas très grave, exception faîte, peut-être, des
scores égaux et d’un départage lié au nombre d’équipements
restants à gauche à la fin.
J’ai bien aimé ce jeu de blocage topologique et j’y rejouerai vraiment
avec plaisir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf × 6 =