[26/10/2011] Mondo X 2

Lors des nominations au prestigieux Spiel des Jahres en mai ou juin dernier, l’un des jeux faisait vraiment figure d’outsider : Mondo de Michael Schacht. En effet, le jeu était à
peu près quasiment inconnu et on ne voyait pas trop ce qu’il faisait là. M’enfin, après l’avoir rapporté d’Essen et après l’avoir essayé par deux fois aujourd’hui, je comprends parfaitement que ce jeu ait pu aboutir dans cette sélection…

 

MONDO X 2 :


logomaite.gif

 

 


Dans ce jeu, on va construire chacun un monde en trois fois 7 minutes chrono (un minuteur est là pour en attester) ! Je remarque d’emblée le casoar, un oiseau splendide, au-dessus
du bison, et du coup j’ai envie de découvrir le jeu…

Nous utilisons la règle de base, celle où l’on doit connecter un maximum de pièces carrées sur son plateau, tout en réussissant à créer de petites zones d’un même type et en
accueillant un maximum d’animaux et un minimum de volcans…

La minuterie ne plaisante pas : un superbe globe terrestre qui permet de décompter le temps de 1 à 11 minutes (en fonction des variantes de règles jouées)…

Tristan s’interrompt le premier dans la création de son monde, pour empocher le bonus de 4PV, mais il n’a rien compris au jeu ! Il va en avoir du malus…

Voici le plateau de Julie alors qu’elle s’est arrêtée avant la limite de temps…

Voici le plateau de Maitena qui s’est arrêtée en raison de la sonnerie de la minuterie…

Et voici mon plateau, beaucoup trop maritime !

Le jeu peut devenir très stressant, la preuve…


Le plateau de Tristan, nettement plus réussi en fin de deuxième manche…

Le plateau de Julie, étonnament construit…

Le plateau de Maitena, très très aquatique…

Mon plateau, avec un bonus de 4PV et pas mal de points en perspective…

Dernière manche en cours, avec votre serviteur qui s’est déjà arrêté, en dépit de la tuile de volcan, assez pénalisante, laquelle considère comme en éruption tous mes volcans
dessinés comme éteints !

Le plateau de Tristan est un peu moins réussi que celui de sa manche précédente, mais il devrait continuer à s’améliorer lors de la partie suivante…

Le plateau de Julie, bien réussi…

Le plateau de Maitena, pas trop mal…

Mon dernier plateau de la partie…

Convaincus par l’idée (et l’envie) qu’il serait sympa d’en faire une seconde partie, nous nous y recollons dans la soirée…

Le plateau de Julie comporte un gros défaut : avec son immense zone vert clair, elle ne score pas beaucoup sur les terrains (6 fois 2PV) alors qu’elle aurait pu viser mieux…

Le plateau de Maitena est extrêmemen bien construit, avec un total de 28PV, dont 20PV rien qu’en raison de 10 terrains clos différents !

Tristan nous la joue îles en folie et ne score pas énormément malgré de nombreuses espèces aquatiques…

Mon plateau est pas mal, sans plus, mais je suis encore en possession du jeton 4PV…

Pour la seconde manche de la partie, je termine en premier en 3 minutes ! J’empoche encore une fois le jetons de 4PV et peux me permettre de donner quelques conseils à mon gone qui
a tendance à se focaliser trop sur une recherche précise au détriment d’une vue globale de son monde…

Ca tourne et ça retourne les pièces du puzzle, dans une ambiance plutôt studieuse. A noter que j’ai d’ores et déjà jeté mon dévolu sur les pièces de deux couleurs partagées en
diagonale. En effet, celles-ci permettent à moindre frais (rarement de volcans) de créer de petites zones fermées et, cerise sur le gâteau, avec des animaux dessus…

Le plateau de Julie en fin de deuxième manche, avec un oubli coupable de terminer avant le gong (pas de jeton de bonus)…

Le plateau de Maitena, étonnant de faiblesse en regard de sa grande réussite à la première manche. A-t-elle été inhibée par la tuile Volcan devant elle ?

Le plateau de Tristan en fin de deuxième manche : il va falloir qu’il s’entraîne le gamin, car à part les animaux…

Mon plateau de fin de deuxième manche est pratiquement constitué d’un pavage carré ! En tout cas, j’y réalise le meilleur score de nos deux parties successives avec 35PV…

Troisième et dernière manche de cette partie et je me suis déjà arrêté puisque je peux frimer en faisant des photos ;-)))

C’est sérieux Messierus Dames…

Le plateau de Julie en cette fin de troisième manche, avec un joli total de 32PV…

Le plateau de Maitena qui a eu la folie volcanique exacerbée…

Le plateau de Tristan, avec une véritable plaine africaine dans son monde…

Mon dernier plateau de la partie, avec mon fameux jeton 4PV collecté ici pour la 5ème fois sur les 6 manches jouées…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Les nombreuses règles proposées, certainement un gage de renouvellement des parties, sans parler des extensions inévitables que ce jeu va susciter (et suscite déjà…),
– La possibilité d’y jouer en solo (mode actuelle) sur un jeu qui s’y prête bien,
– Le côté puzzle très sympa,
à la Cities ou à la Don Quixote, sans trop de règles et contraintes parasites,
– Le matériel proposé, de très bonne facture, notamment avec ce minuteur splendide,
– L’envie d’y revenir, car on a envie d’améliorer son score à chaque tentative…

 

On a moins aimé
– L’impression de jouer tout seul dans son coin, quand même,
– Le type même de jeu qui ne met pas tous les joueurs à égalité, sans que l’on sache pourquoi : j’ai été en connexion immédiate avec le système, terminant très en avance à chaque
fois et en ayant l’impression que le jeu était « facile »,
– Les tuiles à deux couleurs, partagées en diagonale, très (trop ?) faciles à placer pour scorer. J’ai d’ailleurs donné ma recette à mes partenaires de jeu et j’ai hâte de voir si
l’on va se battre dessus…

Scores de la première partie :

 

Tristan : 9 (-18+16+11)
Julie : 71 (34+13+24)
Maitena : 31 (3+10+18)
Ludo le gars : 80 (22+33+25)

 

Scores de la deuxième partie :

 

Julie : 66 (17+17+32)
Maitena : 42 (28+2+12)
Tristan : 61 (17+20+24)

Ludo le gars : 91 (27+35+29)

 

Note du jeu (sur cette partie) : 14 / 20


Durée de la partie : 45 minutes + 30 minutes

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


six + 3 =