[26/11/2005] Objets Trouvés, La Bête du Gévaudan, Timbuktu

La grande journée thématique des Ludophiles, en ce samedi 26 novembre, réunit les jeux d’enquête, de déduction et autres énigmes, sous l’intitulé « Elémentaire mon cher Watson« . Au milieu de jeux tels que le Cluedo (évidemment) et autre Mystère à l’abbaye, figuraient quelques jeux moins connus et certains moins attendus.

En ce qui me concerne, les parties auxquelles j’ai participé furent de bonne qualité mais au final les jeux ne me laisseront pas un souvenir impérissable. Tour à tour ont ainsi transité sur la table :

Objets trouvés, le nouveau jeu de Philippe Des Pallières sorti chez Asmodée,

La bête du Gévaudan, une production OVNI du Conseil Général de la Lozère,

Timbuktu, la réédition 2005 du jeu du même nom sorti dans les années 90.

Et un grand merci à Bruno Cathala pour m’avoir fait passer un prototype de son nouveau jeu, White Chapel, qu’il a réalisé en collaboration avec l’autre Ludo (le gars Maublanc 😉 !

OBJETS TROUVES :

Lucarty (gris) : 12
Monique (jaune) : 5
Sylviane (rose) : 0
Cécile (rouge) : 2
Romain (noir) : 2
Cyrille (blanc) : 11
Maud (bleu) : 11
Ludo le gars (vert) : 22

Note du jeu (sur cette partie) : 12 / 20

Les compositions ne sont pas toujours faciles à identifier… certains visages en témoignent 😉

Les 2 objets rouges : il fallait trouver Parti Communiste ! Fastoche…

LA BETE DU GEVAUDAN :

Cécile, la bête, a brillamment échappé aux chasseurs et autres rabatteurs, constitués par Vincent (orange), Julie (rouge), Romain (bleu) et Ludo le gars (vert).

Note du jeu (sur cette partie) : 12 / 20


Elle est pas belle la bête ? 😉

La bête nous échappe toujours, dans ce jeu très inspiré de Scotland Yard, mais en plus dur encore…

 

TIMBUKTU :

Romain (noir) : 98
Vincent (orange) : 62
Jacques (rouge) : 99
Cécile (bleu) : 112
Ludo le gars (vert) : 99

Note du jeu (sur cette partie) : 13 / 20

Le matériel est de toute beauté et la course s’engage avec ardeur de la part des joueurs…

Au début, on croit que ce ser facile, puis on se rend compte que noter ses informations est assez fondamental…

Un exemple de vol : les voleurs se rempliront les poches sur les emplacements 2 et 5 de la rangée de l’étoile blanche, de poivre et café…

En fin de partie, le nombre de denrées volées par type indique la valeur de chaque type. Mais bon, cela se vaut quasiment (12 pour 3 et 13 pour les 2 autres).

Un jeu de déduction « moderne » qui sort des sentiers battus. A ré-essayer…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 3 = six