[26/11/2014] Akrotiri

Pour Essen 2014, Filosofia sortait un jeu totalement nouveau et dont les échos avaient été fort discrets avant le salon. Mais je l’avais repéré et mis sur ma liste de jeux à regarder. Bien m’en a pris : avec son format tout mini mais au contenu maxi, avec un look qui me sied bien, il me tardait d’y jouer à cet Akrotiri

AKROTIRI

La petite boîte de chez Filo m'a absolument tapé dans l'oeil lors du salon d'Essen. Avec ses couleurs chaudes, dans les tons oranges et marron, elle me donne vraiment envie d'essayer ce jeu d'exploration doté d'un grand matériel pour une toute petite boîte...
La petite boîte de chez Filo m’a absolument tapé dans l’oeil lors du salon d’Essen. Avec ses couleurs chaudes, dans les tons oranges et marron, elle me donne vraiment envie d’essayer ce jeu d’exploration doté d’un grand matériel pour une toute petite boîte…
En bas, mon plateau individuel sur lequel sont posés mes 6 temples en attente d'être découverts dans les îles. Juste au-dessus, on peut voir un remarquable résumé du tour de jeu. A droite, mon argent. Tout en haut, le plateau de marché des cubes de ressources, avec un très simple, mais parfaitement adéquat au type de jeu, système de vente / achat en fonction des cubes présents ou non...
En bas, mon plateau individuel sur lequel sont posés mes 6 temples en attente d’être découverts dans les îles. Juste au-dessus, on peut voir un remarquable résumé du tour de jeu. A droite, mon argent. Tout en haut, le plateau de marché des cubes de ressources, avec un très simple, mais parfaitement adéquat au type de jeu, système de vente / achat en fonction des cubes présents ou non…
En main, on a des cartes au trésor avec un superbe et très ingénieux système de repérage. Petit exemple avec la carte de droite : je recherche une position sur une île où figure au moins 2 zones de ressources vertes au nord, deux orange à l'ouest et 3 bleues au sud. Si je déplace ma barge à cet endroit-là et que je paie 9 pièces d'or (indiquées en haut à gauche de la carte), je pourrai y placer un temple, cette carte me rapportant 7PV (comme indiqués en haut à droite) !
En main, on a des cartes au trésor avec un superbe et très ingénieux système de repérage. Petit exemple avec la carte de droite : je recherche une position sur une île où figure au moins 2 zones de ressources vertes au nord, deux orange à l’ouest et 3 bleues au sud. Si je déplace ma barge à cet endroit-là et que je paie 9 pièces d’or (indiquées en haut à gauche de la carte), je pourrai y placer un temple, cette carte me rapportant 7PV (comme indiqués en haut à droite) !
A mon tour de réussir une carte au trésor !
A mon tour de réussir une carte au trésor !
Ca se chamaille pour aller vendre des cubes bleus !!! A ce petit jeu, je passe avant Tristan sur l'île centrale et vais empocher nettement plus d'or que lui...
Ca se chamaille pour aller vendre des cubes bleus !!! A ce petit jeu, je passe avant Tristan sur l’île centrale et vais empocher nettement plus d’or que lui…
Il va falloir qu'il accélère son développement, mon gone, lui à qui il reste encore 4 temples à découvrir et qui disait qu'il allait gagner... ;-)
Il va falloir qu’il accélère son développement, mon gone, lui à qui il reste encore 4 temples à découvrir et qui disait qu’il allait gagner… 😉
Le plateau de Tristan avec ses 2 temples résiduels et, au-dessus, ses cartes au trésor réussies et, à droite, ses cartes objectifs qui vont lui rapporter un petit peu plus de points...
Le plateau de Tristan avec ses 2 temples résiduels et, au-dessus, ses cartes au trésor réussies et, à droite, ses cartes objectifs qui vont lui rapporter un petit peu plus de points…
Akrotiri est un jeu à deux, que je découvre forcément avec mon fils. Au départ, une immense tuile est placée au centre de la table, avec des portions d'îles reliées par des liaisons maritimes. Puis, chacun ajoute une tuile connectée et y place des cubes de ressources en fonction de ce qui est indiqué + 1 de son choix. Au cente, on voit nos barges respectives qui sillonneront les mers à la recherche de temples enfouis et qui seront également bien pratiques pour ramasser des cubes de ressources pour les revendre sur l'île centrale...
Akrotiri est un jeu à deux, que je découvre forcément avec mon fils. Au départ, une immense tuile est placée au centre de la table, avec des portions d’îles reliées par des liaisons maritimes. Puis, chacun ajoute une tuile connectée et y place des cubes de ressources en fonction de ce qui est indiqué + 1 de son choix. Au cente, on voit nos barges respectives qui sillonneront les mers à la recherche de temples enfouis et qui seront également bien pratiques pour ramasser des cubes de ressources pour les revendre sur l’île centrale…
Voici un peu plus tard à quoi ressemble la situation, avec deux cubes dans ma barge noire, lesquels seront vendus un peu plus tard sur l'île centrale...
Voici un peu plus tard à quoi ressemble la situation, avec deux cubes dans ma barge noire, lesquels seront vendus un peu plus tard sur l’île centrale…
Voyons cela en pratique lorsque Tristan réussit la première trouvaille de temple de la partie : il a bien 2 zones vertes en bas (dans son sens à lui), une grise à sa gauche et une bleu en haut. Du coup, il a le droit de placer son temple, ce qui va lui permettre d'empocher la carte (valeur 1PV). Mais, surtout, cela lui libère la case présente sous ce temple et lui offrira 4 actions au lieu de 3 à partir du tour suivant. Ingénieux comme tout ce système ! Je suis bluffé...
Voyons cela en pratique lorsque Tristan réussit la première trouvaille de temple de la partie : il a bien 2 zones vertes en bas (dans son sens à lui), une grise à sa gauche et une bleu en haut. Du coup, il a le droit de placer son temple, ce qui va lui permettre d’empocher la carte (valeur 1PV). Mais, surtout, cela lui libère la case présente sous ce temple et lui offrira 4 actions au lieu de 3 à partir du tour suivant. Ingénieux comme tout ce système ! Je suis bluffé…
Il en faut de la place pour accueillir ce finalement très grand espace de jeu pour une toute petite boîte...
Il en faut de la place pour accueillir ce finalement très grand espace de jeu pour une toute petite boîte…
Petite vue des cases libérées, petit à petit, plus les temples rejoignent le plateau central ! La partie s'achèvera quand l'un d'entre nous aura découvert ses 6 temples...
Petite vue des cases libérées, petit à petit, plus les temples rejoignent le plateau central ! La partie s’achèvera quand l’un d’entre nous aura découvert ses 6 temples…
Bon, et ben voilà, on en restera là, avec un plateau on ne peut plus magnifique une fois la partie achevée...
Bon, et ben voilà, on en restera là, avec un plateau on ne peut plus magnifique une fois la partie achevée…
Ma zone de jeu, avec 0 temple en stock, des cartes au trésor que j'ai précipitamment finies (choix de piocher des cartes de valeur 1PV plutôt que 3PV car plus faciles) et, en-dessous de mon plateau, mes 3 cartes objectifs...
Ma zone de jeu, avec 0 temple en stock, des cartes au trésor que j’ai précipitamment finies (choix de piocher des cartes de valeur 1PV plutôt que 3PV car plus faciles) et, en-dessous de mon plateau, mes 3 cartes objectifs…

Durée de la partie : 1 heure 15 minutes – Note de cette partie : 13 / 20

Scores :

Cartes au trésor Objectifs Drachmes Total
Tristan (blanc) 12 2+2+2 0 18
Ludo le gars (noir) 14 0+6+6 2 28

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le look du jeu absolument à mon goût,
– Le côté super bien rempli de la boîte, ce qui est tellement rare de nos jours,
– L’originalité du repérage des temples, un peu à la manière de Tobago,
– La montée en puissance du jeu avec le développement lié à la pose des temples,
– La simplicité et l’efficacité du marché aux ressources.

On a moins aimé
– Le mal de tête pour repérer quels endroits sont les plus propices, surtout parce que la lisibilité n’est pas tip top : les disques de ressources se confondent et ne se voient pas bien, surtout quand le cube de ressource est parti,
– Les routes maritimes qui partent dans tous les sens, qui permettent presque tout et, cerise sur le gâteau, avec la possiblité de passer à l’intérieur des îles par les ports, ce qui rend le jeu un peu abscons,
– En clair : un peu l’impression d’avoir travaillé comme un dingue pour un plaisir ludique trop mince…

————————————————————————————————————

4 commentaires à propos de “[26/11/2014] Akrotiri”

  1. Tiens, intéressant point de vue, nous n’avons pas ressenti ces points négatifs, je trouve qu’on se repère après une phase d’adaptation.
    Et dans la seule partie jouée pour l’instant, les routes ne permettaient pas tous les déplacements, elles restaient contraignantes.
    Mais bon, toujours intéressant d’avoir un avis différent!

  2. Merci de ce retour Fab : effectivement, c’est bien d’avoir un avis différent et le tien me donne envie d’y retourner… N’as-tu pas trouvé un peu lourd le système de déplacement via ces routes. Surtout avec l’éventualité de passer par les terres de port en port ?

    • Alors, encore une fois, nous n’avons fait qu’une seule partie jusqu’ici, mais je m’y suis bien fait, après un peu de temps.
      Sans être dans l’analysis paralysis, il faut en effet bien étudier pour voir celles que l’on peut emprunter ou que son adversaire peut prendre, mais pas plus perturbé que ça.
      En tout cas, bien envie d’y rejouer prochainement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 − deux =