[26/12/2011] Santa Claus is comin’ to Town, Bonbons X 3

Il y a quelques années j’avais téléchargé sur Brettboard.dk (ici) un jeu d’Alan Moon et Han Heidema basé sur la distribution des cadeaux par le Père Noël : Santa Claus is comin’ to Town ! Comme c’est parfaitement de saison, je l’ai à nouveau sorti cette année et, pour la première fois, il a effectivement été joué !!! En voici donc le compte-rendu de la partie…
Ensuite, trois parties successives du très mignon Bonbons, sorti chez GameWorks pour Essen 2011 et qui, si ce n’est pas ma tasse de thé (variation sur le Memory), s’avère
parfaitement réussi !

 

SANTA CLAUS IS COMIN’ TO TOWN :

 


L’un des joueurs, en l’occurrence Tristan, incarne le Père Noël, les autres se mettant dans la peau de garnements essayant tant de voir le Père Noël que de lui chiper les cadeaux
qu’il a déjà déposés dans les maisons non verrouillées. Pour chaque cadeau dérobé où se trouve le Père Noel, l’enfant marque 1 PV pour le cadeau et 3 PV pour avoir vu le vieux
bonhomme, le Père Noël en perd un ! A noter que la règle n’est pas hyper claire et que nous avons décidé d’autoriser le vol de cadeaux dans des maisons précédemment livrées mais
sans perte de PV pour le Père Noël…

De manière simultanée, chacun choisit une carte parmi celles de sa main (un set d’une couleur de cartes classiques) et elles sont retournées. Celui qui a joué la plus forte
choisit l’ordre du tour. Selon la carte jouée, on peut avancer plus moins sur les routes (enfants + Père Noël) et les chemins (juste le Père Noël). A chaque passage au-dessus
d’une maison le Père Noël y dépose un cadeau et marque 1 PV. A chaque arrêt sur une maison, un enfant y subtilise le cadeau qui s’y trouvait (comme expliqué précédemment)…

Avec les habillés, les enfants utilisent leur vélo pour aller plus vite. Ici, par exemple, j’ai décalé mon pion vert d’une maison puis ai pu le faire avancer d’autant de cases que
je le souhaitais sur une même ligne, pour atteindre la maison où se trouvait le Père Noël et marquer donc 4 PV et en faire perdre un au gentil bonhomme…

Au départ, on dirait que le Père Noël est avantagé : il marque 1 PV par cadeau déposé, ce qui lui octroie, normalement, un gain de 28 PV en tout s’il dépose le maximum de cadeaux au
cours de la partie. Mais c’est sans tenir compte des PV perdus par lui lorsqu’il est pris en train de livrer un cadeau et les PV de bonus accordés alros aux enfants. En tout cas, ce
rôle est certainement le plus intéressant à jouer…

Petite vue générale alors que Maitena n’arrive pas à décoller avec son pion bleu (case 1 de la piste de scores, contre 7 pour Tristan et moi)…

Le jeu est bien fichu et mériterait une véritable édition et une règle un peu mieux rédigée et moins ambigüe. Néanmoins, il tourne très bien et nous pensons avoir opté pour les bons
choix.

Pas mal, pas mal : nous avons joué tous les trois la même carte (un 8) ! Du coup, celui qui choisit l’ordre du tour est le plus en retard sur la piste de score, donc Maitena,
laquelle ne va pas se priver pour commencer (et aller voir le Père Noël), faisant jouer son frère en second et moi-même en dernier (afin que Tristan ait eu le temps de fuir)…

J’ai réussi a revoir encore une fois le Père Noël, sachant que c’est loin d’être facile car il dispose d’un super atout : son traîneau volant ! En effet, lorsqu’il joue un habillé,
il peut aller sur n’importe quelle maison du plateau…

Nous jouons le dernier tour de la partie, avec la 13ème et dernière carte de notre main (bel équilibre). C’est Maitena qui décidera de l’ordre du tour…

Au final, la partie s’est révélée très serrée, avec Maitena qui est très bien revenue dans le jeu (elle a vu le Père Noël 4 tours de suite !), alors que j’ai bien capitalisé en
ramassant plusieurs fois un cadeau à mon tour de jeu (8 fois dans des maisons déjà livrées + 3 fois avec le Père Noël, donc 2 fois sans gain)…
Bilan synthétique :On a aimé
– Les petites originalités que ce jeu renferme : la gestion libre de sa main de 13 cartes, le côté semi-coopératif pour coincer le Père Noël, l’ordre du tour décidé par un même
joueur, …
– La possiblité de récupérer ce jeu gratuitement sur le net (
ici),
– Les possiblités de bluff et de prise de risque, couplées à de jolis aspects tactiques.

 

On a moins aimé
– Les règles imprécises voire floues,
– Le matériel forcément cheap et les couleurs à priori inutiles des cadeaux.

Scores de la partie :  

Maitena (bleu) : 19
Tristan (Père Noël) : 16

Ludo le gars (vert) : 20

 

Note du jeu (sur cette partie) : 15 / 20


Durée de la partie : 45 minutes

 

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

BONBONS X 3 :

 


Cherchez donc la boîte de jeu au milieu de ces véritables paquets de bonbons…

36 tuiles carrées sont étalées sur la table face cachée, avec au recto 4 exemplaires de chacun des 8 bonbons possibles (en 4 couleurs différentes). Devant chaque joueur figurent 4
tuiles rondes, face cachée, avec des bonbons colorés identiques à ceux des tuiles carrées. Mais lesquels ?

A son tour, on retourne généralement une tuile carrée et une tuile ronde à soi. Si les deux figrues sont exactement les mêmes, on gagne sa tuile ronde. Pour l’emporter, il faut être
le premier à avoir toutes ses tuiles rondes visibles…

L’une des possibilités amusantes du jeu est de pouvoir voler une tuile adverse, en retournant d’abord une tuile carrée puis une tuile adverse qui nous semble correspondre. Ici, je
chipe celle de Tristan et lui donne une des miennes face cachée en échange…

Voilà qui est fait. Le jeu est difficile car il est assez peu évident de repérer les bonbons et de les associer à la bonne couleur. On a tôt fait de se mélanger…

Deuxième truc amusant du jeu : la tuile emballage vide ! En la retournant, je suis contraint de piocher une nouvelle tuile ronde, face cachée, laquelle rejoint mon stock de tuiles à
réussir.

Plus que 2  tuiles à retourner et ce sera gagné…

Tristan et Maitena apprécient beaucoup ce jeu sans prétention et très mignon…

Dernière originalité du jeu : les tuiles de pièces, au nombre de 3, qu’il faut retourner d’affilée pour avoir le droit de les empocher et de les considérer égales à une tuile ronde
réussie…

Voilà qui est fait, et comme cela constitue ma 5ème tuile, je clos la partie sur ce coup !

Je remporte donc cette première partie…

On ne pouvait pas en rester là et nous recommençons une partie…

Maitena retourne la tuile emballage vide et s’apprête à piocher une 5ème tuile ronde…

Alors que j’avais réussi à mémoriser mes 4 tuiles, au prix d’un effort de mémoire vertigineux, Tristan retourne une tuile carrée bleue qu’on n’avait pas encore retournée et, quel
chanceux celui-là, celle des miennes qui correspond ! Du coup, il me la chipe et je ne profite donc pas de mon prodigieux effort mental 😉

Peu après, Tristan réussit le coup des 3 tuiles pièces retournées d’affilée…

Cette partie est brillamment remportée par Maitena, laquelle avait 5 tuiles rondes en tout, comme moi à la première partie…

Je démarre notre troisième partie sur les chapeaux de roue, avec une première réussite (un berlingo jaune) dès mon deuxième tour !

Ah, ah, ah, Maitena retourne à nouveau la tuile emballage vide et terminera donc la partie avec 5 tuiles rondes…

Yes ! Je chipe une tuile ronde à Tristan et cela constitue ma 4ème réussite…

Je remporte donc cette ultime partie, très rapidement comme en atteste le peu de tuiles réussies chez mes enfants…
Bilan synthétique :On a aimé
– Le look très ancien et particulièrement mignon des composants du jeu,
– Le renouvellement réussi du jeu de Memory, grâce à trois petites touches originales,
-Le fun généré par le jeu, lequel a beaucoup plu à mes gones.

 

On a moins aimé
– L’aspect mémoire qui ne me plaît toujours que très peu : mais ce n’est pas le jeu qui est en cause 😉

Scores de la première partie :  

Tristan : 3 sur 4
Maitena : 2 sur 4
Ludo le gars : 5 sur 5

 

Scores de la deuxième partie :

  

Tristan : 3 sur 4
Maitena : 5 sur 5
Ludo le gars : 1 sur 4

 

Scores de la troisième partie :

  

Tristan : 0 sur 4
Maitena : 1 sur 5
Ludo le gars : 4 sur 4

 

Note du jeu (sur cette partie) : 14 / 20


Durée des trois parties : 45 minutes (15 minutes par partie)

 

 

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

7 commentaires à propos de “[26/12/2011] Santa Claus is comin’ to Town, Bonbons X 3”

  1. Titillé par cette excellente présentation du jeu, j’en ai fabriqué un exemplaire pour le Noël orthodoxe (qui vient 13 jours après, c’est bien pratique quand on a oublié des cadeaux, planqués
    derrière la pile de chaussettes). Nous avons passé un excellent moment, chacun endossant à son tour le rôle du bon barbu.

    En revanche, je n’ai pas trouvé que la règle fût ambiguë : elle dit très clairement qu’un gosse marque 1 point chaque fois qu’il croise le Père Noël dans une maison, et un point supplémentaire
    quand il est le premier du tour de jeu à le rencontrer.

    Nous avons suivi cette règle à la lettre, et le jeu fonctionnait très bien.

  2. Titillé par cette excellente présentation du jeu, j’en ai fabriqué un exemplaire pour le Noël orthodoxe (qui vient 13 jours après, c’est bien pratique quand on a oublié des cadeaux, planqués
    derrière la pile de chaussettes). Nous avons passé un excellent moment, chacun endossant à son tour le rôle du bon barbu.

    En revanche, je n’ai pas trouvé que la règle fût ambiguë : elle dit très clairement qu’un gosse marque 1 point chaque fois qu’il croise le Père Noël dans une maison, et un point supplémentaire
    quand il est le premier du tour de jeu à le rencontrer.

    Nous avons suivi cette règle à la lettre, et le jeu fonctionnait très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


un × 7 =