[26/12/2016] Les Aventuriers du Rail Mon Premier Voyage, Stone Age Junior

Leila a reçu le jour de Noël deux boîtes de jeux qui ont un gros point commun : elles sont toutes les deux des adaptations de jeux pour adultes à grand succès en version enfants. Il nous fallait, forcément, les découvrir le même jouer et le 26 décembre convenait parfaitement… Voici donc le compte-rendu de partie de Les Aventuriers du Rail Mon Premier Voyage puis celui de Stone Age Junior.

LES AVENTURIERS DU RAIL MON PREMIER VOYAGE

Le look du plateau et de la boîte fait quand même furieusement penser aux grands frères de cet opus pour les plus jeunes !
Le look du plateau et de la boîte fait quand même furieusement penser aux grands frères de cet opus pour les plus jeunes !
Les changements entre la version adulte et la version enfant sont minimes et c'est bien ça la prouesse d'Alan Moon et des développeurs de Days. En fait, mis à part qu'il n'y a pas d'étalage visible de cartes de wagons, qu'on a toujours deux cartes d'objectifs en main (on en reprend une quand on en réalise une), que le plus long réseau est remplacé par des cartes de Grande Traversée (une par joueur donc moins de tension) et, enfin, que la fin de partie arrive dès qu'un joueur a réalisé 6 objectifs, on est en terrain plus que connu !
Les changements entre la version adulte et la version enfant sont minimes et c’est bien ça la prouesse d’Alan Moon et des développeurs de Days. En fait, mis à part qu’il n’y a pas d’étalage visible de cartes de wagons, qu’on a toujours deux cartes d’objectifs en main (on en reprend une quand on en réalise une), que le plus long réseau est remplacé par des cartes de Grande Traversée (une par joueur donc moins de tension) et, enfin, que la fin de partie arrive dès qu’un joueur a réalisé 6 objectifs, on est en terrain plus que connu !
En début de partie, le plus dur pour Leila est de savoir par quoi commencer :poser des wagons (en jouant les cartes adaptées) ou prendre de nouvelles cartes de wagon en main...
En début de partie, le plus dur pour Leila est de savoir par quoi commencer :poser des wagons (en jouant les cartes adaptées) ou prendre de nouvelles cartes de wagon en main…
Puis, la partie démarre vraiment et Leila joue plutôt carrément bien ! Le jeu est plus hasardeux que ses aînés, c'est clair, mais c'est plutôt mieux car tout le monde a ainsi une chance de gagner... Et on se fait bien plaisir de jouer à un jeu "de grands" avec une si petite ! :-)
Puis, la partie démarre vraiment et Leila joue plutôt carrément bien ! Le jeu est plus hasardeux que ses aînés, c’est clair, mais c’est plutôt mieux car tout le monde a ainsi une chance de gagner… Et on se fait bien plaisir de jouer à un jeu « de grands » avec une si petite ! 🙂
En plaçant ce wagon sur la voie bleue à l'aide d'une carte de Locomotive (joker), Leila est la première à finaliser un objectif.
En plaçant ce wagon sur la voie bleue à l’aide d’une carte de Locomotive (joker), Leila est la première à finaliser un objectif.
Elle réalise, en effet, la liaison entre New Orleans et New York et pose sa carte face visible sur la table, devant elle. Je rappelle qu'il en faut 6 pour gagner...
Elle réalise, en effet, la liaison entre New Orleans et New York et pose sa carte face visible sur la table, devant elle. Je rappelle qu’il en faut 6 pour gagner…
La partie progresse pas mal et Tristan n'est plus qu'à deux liaisons (une de 3 tronçons bleus en bas à gauche et une de 1 tronçon noir ou blanc en haut à droite) d'une belle Grande Traversée entre la côte Ouest et la côte Est (de Los Angeles à New York sur cet exemple)...
La partie progresse pas mal et Tristan n’est plus qu’à deux liaisons (une de 3 tronçons bleus en bas à gauche et une de 1 tronçon noir ou blanc en haut à droite) d’une belle Grande Traversée entre la côte Ouest et la côte Est (de Los Angeles à New York sur cet exemple)…
Et, au final, c'est Leila qui réalise la première Grande Traversée de la partie ! Bravo à elle, surtout que cette carte comptant aussi comme une carte d'objectif, elle se rapproche clairement de la victoire...
Et, au final, c’est Leila qui réalise la première Grande Traversée de la partie ! Bravo à elle, surtout que cette carte comptant aussi comme une carte d’objectif, elle se rapproche clairement de la victoire…
Non ? Je rêve ! Leila nous met minables Tristan et moi, terminant ses 6 objectifs avant que nous n'ayons réussi à revenir "vraiment" sur ses talons ! Bravo, bravo, ça promet pour l'avenir ! Et, en tout cas, ce jeu est vraiment une grande réussite...
Non ? Je rêve ! Leila nous met minables Tristan et moi, terminant ses 6 objectifs avant que nous n’ayons réussi à revenir « vraiment » sur ses talons ! Bravo, bravo, ça promet pour l’avenir ! Et, en tout cas, ce jeu est vraiment une grande réussite…
La vue finale du plateau, parce qu'il le faut bien...
La vue finale du plateau, parce qu’il le faut bien…

Durée de la partie : 30 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de la partie :

Objectifs Grande Traversée Total
Leila (rouge) 5 1 6
Tristan (jaune) 3 0 3
Ludo le gars (vert) 4 0 4

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’adaptation du grand frère qui respecte le feeling du jeu, qui ne l’allège que modérément et qui, du coup, en restant ainsi fidèle au jeu adulte, donne à l’enfant l’impression de vraiment jouer à un jeu « de grands » tout en offrant aux adultes un joli challenge aussi,
– Le hasard qui a sa part et qui, du coup, laisse vraiment sa chance à tout le monde !
– La notion de course que l’on retrouve encore plus marquée dans cette version,
– La possibilité de changer ses deux cartes d’objectifs à la place de son tour (même si cette action est plutôt faite par les plus grands)…

On a moins aimé
– Même si c’est un peu paradoxal par rapport à mes points forts soulignés, le manque de différences avec le jeu de départ laisse à penser qu’on pourrait utiliser la même règle dessus (certes, les wagons sont ici plus gros et des symboles sont utilisés sur les villes, mais bon)…(

————————————————————————————————————
STONE AGE JUNIOR

Pas de mystère, dans Stone Age Junior, on va jouer à l'âge de pierre en version enfants ! ;-)
Pas de mystère, dans Stone Age Junior, on va jouer à l’âge de pierre en version enfants ! 😉
Le matériel fait irrémédiablement penser à celui de son aîné, mais, contrairement à l'autre jeu joué précédemment, ici les mécanismes ne rappellent que fort peu ceux du grand frère ! On a toujours dans l'idée de construire des huttes en défaussant des ressources indiqués, certes, mais le choix des actions possibles va faire appel à un système de mémoire très grès éloigné du jeu d'origine...
Le matériel fait irrémédiablement penser à celui de son aîné, mais, contrairement à l’autre jeu joué précédemment, ici les mécanismes ne rappellent que fort peu ceux du grand frère ! On a toujours dans l’idée de construire des huttes en défaussant des ressources indiqués, certes, mais le choix des actions possibles va faire appel à un système de mémoire très grès éloigné du jeu d’origine…
A son tour, on retourne une tuile de forêt située autour du plateau et on amène son pion sur la zone indiquée pour en réaliser l'action. Ci-dessus, Leila a retourné la tuile avec l'argile, sous forme de poterie, elle déplace donc son pion rose là-bas et va prendre un pot en terre.
A son tour, on retourne une tuile de forêt située autour du plateau et on amène son pion sur la zone indiquée pour en réaliser l’action. Ci-dessus, Leila a retourné la tuile avec l’argile, sous forme de poterie, elle déplace donc son pion rose là-bas et va prendre un pot en terre.
Au premier tour de chacun des 4 joueurs, nous avons donc été dans des zones indiquées par les tuiles retournées et récolté une ressource sur place : une baie pour Maitena (bleu) et moi (vert), un pot pour Leila (rose) et une pointe de flèche pour Tristan (jaune). A noter que Maitena s'est retrouvée sur la même zone que moi après avoir retourné une tuile avec un symbole de 3 sur un dé (donc elle a avancé son pion de 3 cases depuis le village de départ) et Tristan a fait de même avec le 5...
Au premier tour de chacun des 4 joueurs, nous avons donc été dans des zones indiquées par les tuiles retournées et récolté une ressource sur place : une baie pour Maitena (bleu) et moi (vert), un pot pour Leila (rose) et une pointe de flèche pour Tristan (jaune). A noter que Maitena s’est retrouvée sur la même zone que moi après avoir retourné une tuile avec un symbole de 3 sur un dé (donc elle a avancé son pion de 3 cases depuis le village de départ) et Tristan a fait de même avec le 5…
Chacun dispose d'un paravent sous lequel il peut stocker ses ressources, sauf ses éventuels chiens (jokers). Ces derniers, dont seul Tristan a réussi à en attraper un, sont placer devant le paravent et les autres joueurs peuvent les voler si les deux du plateau ont été déjà pris. Comment construire ses huttes ? En retournant la tuile village (ou en y allant par une valeur de dé sur une tuile), ce qui aura aussi pour effet de faire retourner toutes les tuiles de forêt, avec inversion possible de deux. D'où l'aspect mémoire déjà mentionné...
Chacun dispose d’un paravent sous lequel il peut stocker ses ressources, sauf ses éventuels chiens (jokers). Ces derniers, dont seul Tristan a réussi à en attraper un, sont placer devant le paravent et les autres joueurs peuvent les voler si les deux du plateau ont été déjà pris. Comment construire ses huttes ? En retournant la tuile village (ou en y allant par une valeur de dé sur une tuile), ce qui aura aussi pour effet de faire retourner toutes les tuiles de forêt, avec inversion possible de deux. D’où l’aspect mémoire déjà mentionné…
Je construis la première hutte en défaussant (remettant sur le plateau) une baie, une pointe de flèche et une poterie.
Je construis la première hutte en défaussant (remettant sur le plateau) une baie, une pointe de flèche et une poterie.
Une fois construites, les huttes sont placées sur le paravent des joueurs. Vous avez déjà deviné la condition de fin de partie, je pense : en avoir trois !
Une fois construites, les huttes sont placées sur le paravent des joueurs. Vous avez déjà deviné la condition de fin de partie, je pense : en avoir trois !
Le jeu fait mal à la tête car on essaie de se souvenir des positions des tuiles retournées, mais comme on ne peut pas se rappeler de toutes, on est obligé de cibler celles qu'on a vraiment besoin de mémoriser pour les deux tours à venir + le village... Et là, oui, ça pique :-(
Le jeu fait mal à la tête car on essaie de se souvenir des positions des tuiles retournées, mais comme on ne peut pas se rappeler de toutes, on est obligé de cibler celles qu’on a vraiment besoin de mémoriser pour les deux tours à venir + le village… Et là, oui, ça pique 🙁
Et au final c'est Tristan qui l'emporte en construisant sa troisième hutte, alors qu'on en était tous presque au même point ! C'est le défaut majeur du jeu pour moi : à cause d'un coup de malchance au départ (une tuile d'échange au marché inutile par exemple), on prend du retard sur un joueur qui n'en aura pas eu. Dommage sur ce point pour nous, car le jeu est plutôt réussi de manière globale, si on accepte ce défaut-là...
Et au final c’est Tristan qui l’emporte en construisant sa troisième hutte, alors qu’on en était tous presque au même point ! C’est le défaut majeur du jeu pour moi : à cause d’un coup de malchance au départ (une tuile d’échange au marché inutile par exemple), on prend du retard sur un joueur qui n’en aura pas eu. Dommage sur ce point pour nous, car le jeu est plutôt réussi de manière globale, si on accepte ce défaut-là…

Durée de la partie : 20 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de la partie :

Score
Leila (rouge) 2
Tristan (jaune) 3
Maitena (bleu) 2
Ludo le gars (vert) 2

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le look du jeu et ses composants qui rappellent carrément le jeu original,
– Le renouvellement du jeu, avec cet aspect mémory, même si je n’aime pas du tout…

On a moins aimé
– Le résultat de la parti, en raison de coups de malchance au premier tour, par méconnaissance de la position initiale des tuiles de forêt. On a l’impression de toujours en être au même point, ou pas loin, un peu comme dans Istanbul…
– L’aspect mémory qui nous sort complètement du jeu d’origine et c’est vraiment dommage…(

————————————————————————————————————

4 commentaires à propos de “[26/12/2016] Les Aventuriers du Rail Mon Premier Voyage, Stone Age Junior”

  1. Pour moi, le grosse faiblesse du jeu est la présence des chiens-jokers — ils ne devraient être utilisés qu’en manière de handicap, par les plus jeunes joueurs, ou bien on ne devrait pouvoir s’en servir qu’une seule fois. Ensuite, il suffit de mémoriser la place de quelques tuiles, dont la tuile Case (la plus importante du jeu) pour être quasi assuré de la victoire, aussi serais-je d’avis de mélanger toutes les tuiles, et non pas deux, à chaque construction d’une case.

    • Non, mélanger toutes les tuiles à chaque fois ne ferait que renforcer de manière délirante le hasard. Je me demande plutôt s’il ne faudrait pas retirer la tuile village et qu’on ait l’obligation de s’y rendre qu’avec les tuiles numérotées…

  2. Concernant « Les aventuriers du rail : mon premier voyage », à mon avis la grosse différence entre cette version et les versions adultes c’est la carte. Il y a moins de liaisons, la carte est plus lisible pour un jeune enfant, et peut-être moins de blocage.
    Les autres ajustements sont un peu cosmétiques et s’il n’y avait que ces ajustements-là on pourrait effectivement jouer avec une boîte adulte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


1 + = neuf