[27/03/2021] Gorinto X 2, Pitch & Plakks, Stupide Vautour X 3, Spaghetti

Énorme journée jeux, ce samedi, malgré l’absence pour cause de confinement de mon paternel qui aurait tant aimé en être, enfin, superbe après-midi ludique avec pas moins de 7 parties différentes. Pas de vrai gros jeu, certes, mais voilà les parties super sympas réparties comme suit :
Gorinto X 2 : en mode découverte, ce faux jeu thématique sur les éléments fondamentaux s’en sort plus qu’honorablement, tant et si bien qu’on a furieusement envie de revenir à présent à ce jeu purement abstrait…
Pitch & Plakks : dans la série jeu d’adresse que je n’avais pas vu venir, il se pose là ! Heureusement que Facebook a su m’interpeller sur sa qualité et que j’ai réussi à m’en procurer une boîte ! Ce sont des jeux pour moi les jeux de cette sorte…
Stupide Vautour X 3 : de l’ultra-grand classique avec ce jeu de monsieur Alex Randolph, pas assez rejoué ces dernières années et, en tout cas, jamais pratiqué par Leila,
Spaghetti : pour finir, un jeu improbable, méconnu et juste génial dans la série Mikado and Co !

Bonne lecture détaillée…

GORINTO X 2

Jolie découverte ce jour, avec cette toute nouvelle sortie chez Supermeeple, un jeu abstrait qui se cache sous un thème des 5 éléments : le feu, la terre, l’eau, l’air et… le vide !
En début de partie, on positionne des tuiles aléatoirement sur le plateau de jeu (5 cases par 5 cases), en respectant une hauteur prédéfinie : 2 pour le tour, 3 pour le tour « intérieur » et 4 au centre. Enfin, on place 10 tuiles sur le chemin, chacune pointant sur une ligne ou une colonne du plateau. Pour info, il y a 20 tuiles de chaque type dans le sac…
Aléatoirement, on pioche deux cartes d’objectif pour la fin de partie, ici l’eau et la terre qui rapporteront 2PV par tuile en notre possession.
Et, de même, on place deux cartes de bonus de PV qui seront décomptées en fin de chacune des quatre saisons de la partie.
Chaque joueur dispose d’un petit plateau pour empiler ses tuiles récupérées, élément par élément.
A noter que le nombre de tuiles d’un type indique son niveau de connaissance dans ce type-là + 1. J’y reviens…
Leila est première joueuse et, comme nous sommes trois, il y aura 3 tours de jeu par saison, donc 12 tours de jeu en tout et pour tout.
A son tour, on choisit une tuile du chemin et on la fait avancer jusqu’où l’on veut puis on va empocher des tuiles en fonction de son niveau de connaissance et du motif, correspondant la tuile déplacée…
Ci-dessus, j’ai déplacé une tuile, laquelle m’a permis de prendre une tuile (puisque mon niveau de connaissance est de 1 quel que soit l’élément en début de partie), choisie en fonction de la tuile déplacée (le motif). j’ai opté pour une tuile violette de vide et l’ai ajoutée à mon plateau…
Nous avons joué trois tours et, donc, nous avons décompté les deux cartes de bonus… A noter qu’elles nous incitaient à avoir des piles basses pour scorer 3PV si on est celui qui a la plus petite (d’au moins 1 quand même), mais, en même temps, d’en avoir une haute dans une couleur car on la marque aussi et la plus petite en X2.
C’est super d’avoir des objectifs qui changeront d’une partie à l’autre !
Le jeu est bien malin et il faut bien observer la situation pour glaner les meilleures tuiles… pour soi ! Tout en gênant les autres si possible… 😉
Fin de deuxième saison…
Et de troisième…
Voici la disposition au moment d’attaquer la quatrième et dernière saison, avec un plateau qui s’est bien vidé à présent, ce qui est très bien vu en regard du fait qu’on devient de plus en plus fort pour collecter beaucoup de tuiles : ce paradoxe est assez top quand même !
Oui, on peut se prendre la tête…
Et fin de la quatrième saison ! Ne reste plus que le décompte final, avec les deux cartes rapportant 2 PV par tuile bleue ou marron collectée. Là, Leila semble intouchable…
Tiens, une fois la partie terminée, on se dit qu’on pourrait y rejouer de suite… Allez !
Les cartes piochées… On voit déjà que les objectifs de fin de saison vont nous inciter, cette fois, à construire des piles de même taille et une super grande !
La mise en place du plateau…
Au premier tour, je me débrouille pour aller récupérer de l’eau, il faut dire que Leila avait tellement bien su faire double coup en prenant des tuiles pour la fin de partie tout en scorant lors des fins de saison que j’ai envie de l’imiter un peu ma demoiselle…
Fin de première saison…
Et de deuxième !
Là, je fais couiner mes petits camarades avec deux grandes piles de même taille…
Fin de troisième saison et j’ai franchi les 50 fatidiques…
On n’est pas bien, là ?
Et fin de la quatrième saison, après une sacrée belle partie bien plaisante ! Cela en appellera d’autres…

Durée de ces parties : deux fois 1 heure – Note de ces parties : 16 / 20

Scores de la première partie :

Piste Décompte Total
Leila (rouge) 77 30 107
Fabrice (jaune) 64 18 82
Ludo le gars (noir) 84 16 100

Scores de la deuxième partie :

Piste Décompte Total
Leila (rouge) 73 22 95
Fabrice (jaune) 73 26 99
Ludo le gars (noir) 88 24 112

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté « plaisir inattendu » au vu d’un thème parachuté, du matériel en plastique et
d’une sorte d’impression de jeu sorti d’on ne sait où…
– La super première impression tant et si bien qu’on en a enchaîné une seconde dans la foulée, avec une seule envie : y rejouer vite !
– Le plaisir tactile à manipuler les tuiles,
– Les parties qui ne devraient pas se ressembler avec le nombre e cartes différentes…

On a moins aimé
– Un côté un peu repoussant, au départ, avec ce thème sorti du cosmos et du matos en plastique, mais ça ne dure pas… (la note pourrait bien monter si les parties à venir confirment cette bonne impression et qu’on voit effectivement de la diversité avec les cartes, tout en appréciant d’y jouer de 2 à 5)…

————————————————————————————————————
PITCH & PLAKKS

Je suis, et ai toujours été, fan des jeux de golf ou de mini-golf, en vrai, en jeu de société ou en jeu vidéo. La réception de Pitch & Plakks, toute récente, ne pouvait que me ravir : on va le découvrir aujourd’hui !
Dans ce jeu, on va enchaîner 10 trous pour former un parcours. Chacun d’eux est assemblé selon un schéma particulier indiqué dans la règle, sauf le dernier qui sera « inventé » par les joueurs : nous décidons d’emblée que ce sera le joueur ayant réussi le meilleur résultat au 9ème, voire au 8ème en cas d’égalité…
Ci-dessous, en vidéo, premier essai de Fabrizio, un joueur « moyen » ! 😉
A mon tour !
Et hop, voilà, trou réussi en deux coups ! Vous l’aurez compris : le but est de réaliser le moins de coups possible à chaque trou, pour obtenir le score minimal après 10 trous…
Le matériel est vraiment somptueux, avec des assemblages juste parfaits (bois / bois et plastique / bois) et déjà plein d’idées pour créer d’autres trous…
Au tour de Julie de découvrir la rampe rouge…
Nous voici à mi-partie et je suis déjà désolé pour mes petits camarades au vu des scores cumulés : 19 pour Julie, 23 pour Leila et Fabrice, tandis que je culmine à 11… 😉
Allez, ça se fête par une nouvelle vidéo à voir ci-dessous…
Erreur dans la règle sur le trou n°8 puisqu’il est totalement impossible de positionner l’obstacle rouge comme indiqué (les rebords de bois sont accolés, donc pas d’espace pour accrocher l’obstacle de plastique)… Plus qu’étonnant, certes, mais pas rédhibitoire : on le place sur le rebord opposé et puis voilà…
Ce trou est, ma foi, plutôt séduisant…
Leila époussette le green grâce à la petite lingette fournie avec la boîte de jeu ! Un détail qui tue !!!
Le tremplin est un obstacle où il faut savoir doser sa force… mais pas trop, au risque de voire la bille ne même pas passer au-dessus ! M’enfin, il ne faut pas non plus sortir du plateau, même si la règle ne précise absolument rien sur ce point et sur plein d’autres d’ailleurs (nombre de coups maximum, pénalités ou pas, …) ! C’est bien dommage mais je vous ai concocté une aide de jeu, à télécharger plus bas, avec nos aménagements de règles proposés…
On va bientôt en avoir terminé…
Comme nous avons tous fait 7 au 9ème tour, on regarde nos performances au 8ème et c’est votre serviteur qui se colle, donc, à la conception du dernier trou. Je m’amuse à proposer deux zones de départ, marquées Start, afin que chacun fasse comme bon lui semble !
L’angle droit pour grimper sur la rampe pose souci et, clairement, mon trou paraît trop difficile à tout le monde… On va se faire du 7 chacun ! 🙁
Et la vue finale de nos scores lors de cette très sympathique partie de découverte d’un jeu déjà attachant même s’il n’est pas parfait : règles imprécises et billes pas rondes…

Durée de cette partie : 1 heure – Note de ces parties : 16 / 20

Scores de la cette partie :

Total
Julie (bleu) 50
Leila (orange) 52
Fabrice (rose) 53
Ludo le gars (naturel) 34

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La qualité splendide des composants du jeu (les plaques de bois à assembler, les obstacles de plastique),
– Les possibilités quasi-infinies d’assemblage des éléments pour créer des parcours de dingues !
– Un côté bien zen à pratiquer ce jeu, surtout parce qu’il faut savoir gérer son excitation et retrouver son calme au moment de faire sa pichenette, ce qui rappelle clairement le mini-golf,
-La grosse envie d’y revenir… avec de vraies billes rondes et des règles précises (voir ci-après)…

On a moins aimé
– La règle quasi-inexistante sur ce qui est autorisé et interdit, ainsi que les éventuelles pénalités en jouant ((j’y remédie ci-dessous),
– Les billes clairement pas rondes et pas forcément assez « accrochantes » (il faudrait jouer avec une seule, la même pour tout le monde, ou en acheter ailleurs).

Aide de jeu
En cliquant ici, vous pouvez télécharger une aide de jeu qui reprend nos aménagements de règles pour vos parties…

————————————————————————————————————
STUPIDE VAUTOUR X 3

Là, pour poursuivre, c’est du grand grand classique avec ce Stupide Vautour des familles ! En mode 3 parties enchaînées s’il vous plaît…
Premier tour de la première partie : hop, un joli 9 pour moi !
Leila n’en revient pas qu’avec son pitoyable 2 elle empoche le 7 alors que, bêtement, Fabrice et moi nous sommes annulés avec ce 14 joué et, qui plus est, dépensé ! Elle s’en souviendra pour la suite… ou pas !
Là, pour le coup, on a une situation pas si fréquente, avec la défausse de ce -4PV car on a tous les 3 joué la même valeur (le 12)…
Bon, ça roule, dans l’ordre des choses…
Fin de première partie…
Deuxième partie et débuts en fanfare pour le sieur Fabrizio, avec l’empochement de ce joli -2PV car Leila et moi sommes à égalité avec la valeuir la plus faible !!! 😉
Fin de la deuxième partie…
Et, donc, forcément, direction la troisième partie !!!
On est bien là, non ?
Et fin de partie, avec une sorte de sensation ultra-sympa : chacun de nous a remporté une partie ! Bon, OK, Leila exagère un peu là, avec un score de malade mental…

Durée de ces parties : trois fois 10 minutes – Note de ces parties : 16 / 20

Scores de ces parties :

Partie 1 Partie 2 Partie 3
Leila (bleu) 14 10 27
Fabrice (violet) 17 13 2
Ludo le gars (vert) 13 17 11

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le jeu qui ne se démode pas malgré son grand âge…
– Le fun, tout simple, mille fois imité, rarement égalé !

– Le fait qu’on a gagné une partie chacun.

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————
SPAGHETTI

Ma qué ! Spaghetti !!! Un vrai jeu pour italien pour terminer la soirée…
Nous nous décidons pour une partie de la version Superiori du jeu, à savoir qu’il y aura 4 boulettes de viande en plus des spaghetti et des recettes à essayzer de faire dans le même tour.
Ah, si, également, on positionne le fameux spaghetti de fromage bleu, goodies obtenu à Essen lors de la sortie du jeu, valant 5 PV…
Fabrizio commence la partie et voici son joli butin : trois spaghetti ainsi qu’une recette de valeur 2 PV…
Mes gains, juste après, avec le fameux spaghetti au fromage bleu et, pour très très peu, le manque du jeton de la recette avec trois spaghetti à la tomate !!! 🙁
Ci-dessous, un petite vidéo toujours sympa sur ce jeu… 😉
Oui, il faut prévoir sec coups et conserver son calme…
L’assiette se vide…
Dire qu’on passe un très bon moment est un doux euphémisme…
Même quand Fabrizio joue et qu’il chope, facilement,la boulette de viande trop gentiment replacée par Leila…
Ma qué ! C’est moi, c’est l’Italien !!!
Que de belles et franches rigolades…
Et, au final, c’est la ch’tiote qui gagne !!! 😉

Durée de cette partie : 20 minutes – Note de ces parties : 17 / 20

Scores de cette partie :

Spaghettis + boulettes Recettes Total
Leila 23 6 29
Fabrice 20 2 22
Ludo le gars 22 3 25

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le délire quasi-obligatoire, pratiquement jubilatoire, que ce jeu suscite !!!
– Le matériel toujours très sympa à manipuler,
– Voir Leila y gagner, ça c’est fort, surtout qu’il y avait l’Italien à la table… 😉

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————

2 commentaires à propos de “[27/03/2021] Gorinto X 2, Pitch & Plakks, Stupide Vautour X 3, Spaghetti”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 1 = huit