[27/04/2022] Ark Nova, Les Ruines Perdues de Narak

Oh la la, mes amis, quelle journée ludique assez exceptionnelle, avec deux parties de réelles bombes ludiques :
Ark Nova, pour commencer, à trois joueurs, en compagnie de Leila et de Grissom 87, alias David (ou l’inverse !), dans une configuration où David jouera avec le plateau A, tandis que Leila et moi opteront pour des plateaux asymétriques (on en pioche deux et on en choisit un).
Les Ruines Perdues de Narak, ensuite, un super jeu très thématique, dans sa version de base, en attendant, peut-être demain, d’y jouer avec son extension fraîchement réceptionnée !
Très bonne lecture à vous et n’hésitez pas à commenter, ça fait toujours plaisir…

ARK NOVA

Forcément, cette partie à 3 joueurs se devait d’avoir lieu ! On y fonce !!!
La zone des projets de conservation de base, autour de l’Afrique et des continents diversifiés, si possible avec des primates… Ça tombe bien : Leila et David sont tous les deux de grands fans des singes !
Leila opte pour le plateau 7 intitulé « Stands de glaces ». Ce plateau l’incitera à recouvrir trois cases spécifique de son zoo, avec un symbole de pentagone jaune représentant un stand de glaces. Quand elle y sera parvenue, elle empochera 1 sou de plus par kiosque présent dans son zoo lors des phases de revenus…
David a pris un plateau de base, dit A, donc il débute avec un enclos de taille 3 déjà installé ainsi qu’un kiosque.
De mon côté, je prends le plateau ci-dessus, le plateau 1, dit « Tour d’observation ». Je vais avoir intérêt à placer 4 enclos standards autour de ma tour à gauche du plateau, pour empocher 2 points d’attrait quand ils seront retournés avec un animal dedans.
Ma main de départ, avec deux cartes basées sur les microscopes, d’où mon choix initial à venir sur le plateau Association, forcément. Le primate pourrait être construit, à voir ; enfin la carte mécène ci-dessus est la seule que j’avais obtenue parmi les 8 cartes initiales et j’ai dans l’idée d’en jouer un maximum pour essayer de scorer la carte d’objectif basée sur le nombre de cartes mécènes jouées.
Au premier tour, je construis un premier enclos de taille 2 qui va toucher ma tour d’observation…
La partie a bien démarré… Leila et David ont réalisé l’action Association et ont noué un partenariat avec un zoo africain pour Leila, américain pour David.
Ayant empoché deux microscopes, j’y vais avec cette carte mécène plutôt nickel, puisqu’elle me permet de gagner instantanément 2 points de conservation, tandis que Leila et David gagnent 4 sous chacun. Mais cela va me permettre de retourner, très tôt, une première carte action et ça c’est très cool !
Je déjoue les pronostics de mes petits camarades en retournant la carte… Mécènes ! Pas courant, hein, mais moi je sais parfaitement pourquoi : pouvoir en jouer directement depuis le plateau à portée de réputation car j’ai choisi d’en jouer un maximum et il me faut donc de l’accessibilité pour ces cartes.
Fin de première manche…
Je ne suis pas mécontent d’avoir déjà retourné deux cartes et d’avoir placé trois enclos standards contre ma tour d’observation. Mais c’est assez lent comme développement au niveau de l’attrait dans mon zoo… et donc de mes revenus par manche.
Leila a réussi à recouvrir les trois cases déjà mentionnées pour activer le pouvoir de son plateau asymétrique : bonifier ses kiosques.
Fin de la deuxième manche…
Incroyable le nombre de cartes que j’ai en main à cet instant de la partie ! Les choix vont être difficiles lorsque la fin de manche arrivera…
Fin de la troisième manche.
David s’envole au score sur la piste de conservation suite à un enchaînement très lucratif de pose d’animaux !
Regardez-moi ça !!! On doit déjà défausser chacun une carte d’objectif…
J’en suis à 4 cartes mécènes jouées, plus que 4 et ça m’irait pas mal (8 cartes jouées = 3 points de conservation)…
Que ce jeu est passionnant et varié d’une partie à l’autre !
Fin de la quatrième manche…
Allez, histoire de pouvoir retourner sur leur face inoccupée mes enclos proches de ma tour d’observation, j’installe une grande volière dans mon zoo et y déplace mes oiseaux…
Ça combote, ça cogite, les marqueurs se rapprochent…
Vilaine fille qui vient hypnotiser son père !
Bon, en même temps, son choix se portera sur ma carte Mécènes placée en première position, donc ça ne m’affecte pas du tout ! 😉
Le plateau Association est pris d’assaut, particulièrement sur l’action de soutien d’un projet de conservation. A noter que, dans la foulée, David ajoutera lui aussi deux bénévoles sur cette case pour en soutenir un second dans la même manche ! On est au taquet…
Fin de la cinquième manche… Au vu de la position de nos marqueurs à David et moi, la partie ne devrait plus durer bien longtemps. Leila semble un peu distancée par contre…
La combo de la mort qui tue ! En jouant Animaux à ce moment-là, j’ajoute un Zèbre de Grévu dans mon zoo, lequel partagera un enclos avec mon Panda roux, puis un Panda géant, ce dernier semblant très rentable avec ses bonus apportés. Oui, tout ça fonctionne très très bien et va provoquer une fin de partie imminente…
Pam ! Marqueurs noirs croisés ! Plus qu’un tour à venir pour Leila et David…
Pour ce faire, j’ai joué Association en allant soutenir un projet de conservation lié à l’Afrique et une progression sur la piste de réputation + un don.
La partie est terminée et voici le domaine de Leila qui aura clairement raté sa progression sur la piste de conservation. Elle nous dira, post-partie, qu’elle voulait voir si elle pouvait privilégier suffisamment l’attrait pour aller faire croiser ses marqueurs plus près du bout de la piste marron. Ça n’a pas dû suffire…
Le domaine de David, bien ramassé au final, avec 8 cartes animaux jouées + 3 mécènes. A noter qu’il aurait pu remplir totalement son zoo au dernier tour pour empocher 7 points d’attrait au lieu de son action Animaux effectuée.
Bon, je voudrais surtout dire que je le voyais en position de force sur cette partie à 1 manche ou 2 de la fin et qu’il a très bien joué le coup : ce n’est pas passé loin… Bravo l’ami !
Mon domaine avec la pose réussie de 8 cartes de mécènes + 7 animaux, dont la combo finale (zèbre + panda) qui a tout emporté sur son passage ! 🙂
La position finale de nos marqueurs sur les pistes…
Et les cartes d’objectif de chacun : Leila à gauche (3 points), David au centre (0 point) et la mienne à droite (3 points).

Durée de cette partie : 4 heures – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de cette partie :

Attrait avant décompte Conservation avant décompte Attrait final Conservation finale Total
Leila (bleu) 60 8 donc 98 60 13 donc 85 60-85 = – 25
Grissom 87 (rouge) 63 18 donc 70 65 18 donc 70 65-70 = – 5
Ludo le gars (noir) 64 22 donc 58 64 27 donc 43 64-43 = 21

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La fluidité phénoménale du jeu pour un jeu de ce gabarit !
– Les nœuds au cerveau qu’on peut se faire si on ne veut pas lâcher l’affaire alors qu’on se voit loin aux scores…
– Les plateaux asymétriques pour les joueurs les plus habitués et le plateau A pour les autres, pour rééquilibrer…
– Essayer vraiment de rentabiliser le pouvoir spécial de son plateau.

On a moins aimé
– La frustration que certains peuvent ressentir lorsque la fin de partie arrive d’un coup, via d’ultimes combos dévastatrices (à l’inverse c’est assez jouissif pour celui qui y parvient) !

————————————————————————————————————
LES RUINES PERDUES DE NARAK

Enchaînons avec Narak en mode normal, sur le plateau du serpent quand même, David avait adoré ce jeu et souhaitait y rejouer… Nous sommes fin prêts !
Oui, ça c’est clair !
Premier tour et première action choisie par chacun de nous : l’excavation de sites de départ pour empocher des ressources.
David est le premier d’entre nous à aller explorer un site…
Très jolis gains (tablette d’argile + rubis), même s’il peste contre la carte peur. Je lui fais comprendre que ce n’est pas grave du tout et -1 PV en fin de partie, au pire, ce n’est pas la mort…
La première manche, sur cinq, est terminée puisque nous sommes passés tous les trois.
C’te tête !!! 😉
Même si j’avais acheté cette carte lors de la manche précédente dans l’idée de m’en servir tard dans la partie, je me résous à l’exiler assez vite, afin de faire grimper mon calepin et de profiter du bonus de ligne associé (prise d’un assistant).
Fin de la deuxième manche…
Jouant en deuxième position après David, lequel a été positionner un archéologue rouge sur un site de départ, je fais de même avec l’un de mes pions verts pour aller chercher des boussoles. Leila, en arrière-plan, couine, car elle est contrainte de défausser deux pieds pour en profiter aussi !
Je vais explorer un site éloigné, de niveau 2 donc, lequel me rapporte moult récompenses. Pour la maîtrise du gardien, ça semble jouable aussi…
Petite vue de la piste du temple avec une Leila qui file devant avec sa loupe et qui a défaussé une précieuse idole pour atteindre l’étage où on choisit un assistant (rescapé placé sur la case) parmi trois.
Fin de la troisième manche…
Leila se gave de tuiles bonus, passant avant les autres sur les étages avec sa loupe ! De mon côté, avec mon calepin, je vais pouvoir acheter une tuile d’artefact sans la payer ! Ça, ça peut être fort…
Je choisis « Runes des morts » qui me rapporte 1 sou + 3 tablettes, et tant pis si je me retrouve à prendre aussi une nouvelle carte de peur !
Quelle belle partie toujours aussi thématique et agréable, sur fond sonore d’Indiana Jones…
Fin de la quatrième manche…
En étant attentif, vous observerez que David, avec ses éléments rouges, est remontée de folie sur la piste du temple !
Ma main de cartes pour la cinquième et dernière manche.
Leila est la première à arriver tout en haut du temple !
Suivie de peu par David ! Je me retrouve donc le troisième larron sur ce coup-là, mais mes vrais objectifs sont ailleurs : essayer de maîtriser deux nouveaux gardiens peut-être…
Fin de la partie ! Étonnant rapprochement final de nos marqueurs sur la piste du temple…
Le domaine de Leila, une fois la partie terminée.
Celui de David, avec un gardien maîtrisé et 3 tuiles de niveaux de temple. Dans sa zone de jeu, en haut à droite, vous pouvez admirer sa carte « Crâne fondateur » qu’il a usée à fond pendant cette partie, récoltant je ne sais combien de ressources en s’en servant !
Mon domaines avec 4 gardiens maîtrisés, lesquels pourraient bien faire toute la différence… si le nombre de mes cartes de peur n’est pas trop délirant !

Durée de cette partie : 2 heures 15 minutes – Note de cette partie : 18 / 20

Scores de cette partie :

Piste du temple Niveaux de temple Idoles Gardiens Cartes Total
Leila (bleu) 23+12 0 0+10 0 11-5 51
Grissom 87 (rouge) 21+12 2+2+2 3+9 5 5-2 59
Ludo le gars (vert) 20+12 0 6+9 20 9-8 68

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’ancrage thématique si réussi du jeu !
– La grosse envie d’y revenir à nouveau… avec l’extension !
– La durée éclair de cette partie : à peine plus de deux heures à trois joueurs…

On a moins aimé
– Certaines voies de développement qui seraient peut-être trop fondamentales : piste du temple ? gardiens ? mais je n’en suis pas sûr…

————————————————————————————————————

Une réponse à “[27/04/2022] Ark Nova, Les Ruines Perdues de Narak”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ six = 15