[27/03/2007] Stratego Marvel Heroes

Nous avons tous déjà au moins une fois joué au Stratego. Koi kes ? Mais si, le jeu avec des pions rouges et bleus qui s’affrontent avec leur valeur cachée. Ah… vous voyez ?
Et bien, ce soir, c’est à la version Stratego Marvel que l’on s’attaque, la version où les supers vilains s’en prennent aux supers héros, en usant de supers pouvoirs supers forts et supers effrayants 😉 Et comme on n’est supers malins avec Julie, et bien on attaque directement avec la version super du jeu : celle où 6 pions de chaque côté sont dotés de supers pouvoirs !
J’espère vous faire un super compte-rendu…

STRATEGO MARVEL HEROES :

40 pièces de supers vilains à placer, voilà un sacré boulot ! Je décide de positionner ma
Terre sur la première ligne en bas à gauche et de prévoir une grosse offensive en haut à droite de mon camp, avec des pièces particulièrement fortes…
Julie a réalisé cette prise de vue, afin que vous puissiez, bande de veinards, visualiser
ses positions à l’entame de la partie. On remarquera la position de sa Terre, placée exactement en face de la mienne du même côté (et pas du tout, d’ailleurs, sur le flan où je
vais opérer ma grande offensive)…
Les choses sérieuses démarrent quasiment immédiatement avec la progression de mon super
vilain roi du carnage (super pouvoir) et qui va décimer les troupes bleues dans pas longtemps…
La dame réfléchit à la réaction à mettre en oeuvre suite à ma razzia à droite. En même temps,
elle doit s’en moquer un peu, puisque sa Terre est de l’autre côté et que ses yeux l’auraient presque trahie pour un peu…
Et voici comment réagit Julie : elle m’envoie Hulk en pleine face ! Et là, on peut dire que
le super pouvoir est super bien dans le thème, puisque au départ Hulk aura sa puissance indiquée (6) et qu’elle croîtra jusqu’à 10 à raison d’une augmentation de 1 par combat
lorsqu’il entre en rage…
Mais Hulk ne peut rien face aux citrouilles supers vilaines et il se casse le nez sur l’une
d’entre elles lors de son deuxième combat d’affilée. Il est vaincu ! On remarquera plus précisément la position de défense de ma Terre, planquée sous un « escalier » de citrouilles où
la seule voie d’accès renferme ma pièce de valeur 9 et celle de valeur 1 (au cas où le 10 adverse se présenterait)…
Cette fois, j’utilise le super pouvoir de magnétisme de mon super vilain de valeur 8, afin
d’attirer jusqu’à lui, sans se déplacer lui-même, une pièce adverse (ici Spiderman qui va y laisser sa peau)…
Elle a du mal la dame… Ayant perdu moult pièces, elle sent bien que ses heures sont
comptées, mais ce qu’elle ignore, c’est que je ne dispose pas vraiment de ma précieuse pièce de valeur 9 ayant le pouvoir de télépathie…
Aïe ! Le super héros de valeur 1 vient de tuer mon super super super vilain de valeur 10 ! Du
coup, je suis à court de « grosses » pièces en attaque et comme c’est moi qui fait le jeu jusque là, je suis un peu dubitatif…
Résultat : je me replie un peu et laisse Julie venir à moi (à droite, on voit une de ses
pièces qui slalome entre mes citrouilles). Mais elle n’y va pas franco et je sens bien que je vais devoir trouver le moyen de repartir à l’attaque…
Ma défense un tantinet affaiblie, alors que Julie s’est considérablement affaiblie à
droite (perte de son 10 et de son 9 contre des citrouilles). Mais qu’est-ce qu’ils sont forts les 4 Fantastiques lorsqu’ils progressent en groupe !
Ca y est le Mal l’a emporté : je viens de dénicher sa Terre grâce à mon Lézard ! Du coup, la
partie s’achève sur une victoire que je ne voyais plus trop arriver après un départ pourtant très marquant (et avec, au passage, une erreur d’interprétation du super pouvoir de
carnage qui m’a avantagé)…
Le plateau en fin de partie : beaucoup de morts, c’est sûr !
Bilan synthétique :

On a aimé
– Les supers pouvoirs qui dynamisent le jeu et le rendent très séduisant
– Le look du matériel, vraiment sympa et les aspects fonctionnels très bien pensés (rangement, paravent, résumés, …)
– L’essence du bluff dans ce jeu
– Le placement initial qui est vraiment un jeu dans le jeu (comme la préparation des decks de Magic)

On a moins aimé
– La longueur de la partie pour un jeu où le hasard a quand même bien sa place (bluff si vous préférez 😉
– Le mal de tête qui ressort en fin de partie : beaucoup beaucoup de paramètres et d’efforts de mémoire à fournir…

Scores de la partie :

 

 

Julie (bleu – supers héros) : défaite
Ludo le gars (orange – supers vilains) : victoire

Note du jeu (sur cette partie) : 13 / 20

———————————————————————————————————————————————–

3 commentaires à propos de “[27/03/2007] Stratego Marvel Heroes”

  1. Bonjour,

    Je fais appel à vos souvenirs 🙂
    On voudrait bien tester les supers pouvoirs avec le fiston mais pas clair dans les règles.

    Quand utilise t on un super pouvoir ? Je m’explique. Je déplace ma veuve noire , je peux utiliser le pouvoir télépathique du professeur Xavier ? Ou j’utilise le pouvoir de la pièce que je déplace
    ? Pas limité en nombre de parties car Carnage plusieurs fois de suite, bonjour 🙂
    Pareil, je déplace et j’utilise le pouvoir ou l’inverse ? Exemple professeur Xavier et sa télépathie car je sais qui est mon adversaire et après déplacement pour attaque 🙂 L’inverse ne fait pas
    pareil, je me déplace et je sais APRES qui c’est.
    Merci de vos éclaircissements.
    A plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 × = huit