[27/10/2005] Mission Planète Rouge

 Participants
– Julie, joueuse bleue, en route pour une soirée
ludique, elle en avait perdu l’habitude… 😉
– Jacques, joueur violet, intéressé pour découvrir ce jeu
duquel son frère lui a dit le plus grand bien,
– Lucarty, joueur vert, voleur de la couleur chérie de Jacques et moi-même
😉
– Vincent, joueur jaune, très intéressé par ce jeu julevernesque,
– Ludo le gars, joueur gris, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Fraîchement reçu de la part d’Asmodée, et après en avoir lu les règles l’avant-veille (j’ai été intrigué et vraiment surpris de la simplicité et la fluidité de celles-ci et j’étais vraiment curieux de découvrir le jeu), Mission Planète Rouge se retrouve donc sur la table de jeu ce soir, en compagnie notamment de Jacques, l’un des adorateurs du fameux Citadelles de
Bruno Faidutti. Et comme Mission Planète Rouge semble, entre autres, être une exploitation dérivée du système de rôles…
J’explique donc la règle du jeu à mes 4 partenaires de jeu puis la partie débute assez vite dans une très bonne ambiance ludique.


Le placement initial des navettes parées au décollage,
avec 1 astronaute tiré au hasard dans chaque navette. Chacune comporte
2 informations : la destination prévue (texte rouge au centre)
et la capacité maximale (de gauche à droite : 4, 5, 4, 2
et 5)…


Chacun a un peu le nez dans les cartes car, au début, on ne
connaît pas bien les effets des personnages disponibles…


Julie et Jacques hésitent encore, mais il faut dire que gérer
l’ordre de ses personnages n’est vraiment pas chose aisée, surtout
à l’abord du 5ème tour, synonyme de décompte…


Une vue générale juste avant la remise des récompenses
région par région…


Nous sommes en cours du 8ème tour, synonyme de décompte
(plus rapide à arriver que celui du 5ème tour, le jeu s’accélère)…


La même vue une fois remises les récompenses aux joueurs
majoritaires…


Dernier tour de jeu, avec 5 navettes vides pour débuter ! Comme
j’ai réussi à jouer mes 9 cartes de personnages de suite
et que j’ai donc récupéré tous les persos au 9ème
tour, je suis totalement libre de mon ultime choix. Je me décide
pour la Vamp, celle-ci me garantissant de faire parvenir sur Mars au moins
un astronaute, dans la région de mon choix où je suis déjà
(remplacement d’un marqueur violet de Jacques à Syrtis major pour
être sûr d’y être majoritaire, car la carte Découverte
que j’avais placé dessous fera placer 5 jetons au lieu de 3 dans
la région en question)…


Une vue générale en fin de premier tour, alors que
deux navettes s’apprêtent à atterrir sur Mars : une navette
avec à son bord 4 astronautes, 3 gris et 1 bleu, et une autre
avec 2 astronautes jaunes. La planète rouge est au bord de la
colonisation…


Une vue de Mars une fois le premier voyage spatial réalisé
: les astronautes emmenés par les 2 navettes ont rejoint leur
région d’exploration (Syrtis major en haut avec des minerais
violets, Ausonia à droite avec des minerais de type glace). A
noter que chacun a gardé en début de partie une carte
Bonus (donnant une sorte d’axe de jeu à chacun) et en ce qui
me concerne j’ai opté pour 6 points de bonus en fin de partie
si je réussis à être majoritaire de manière
globale dans l’ensemble des 3 régions cenrales…


Le 5ème tour et les navettes sont vides, cela promet de belles
batailles…


Sylvain et Vincent se montrent particulièrement réfléchis,
surtout que Vincent, un peu comme moi, essaie de jouer sa carte Recruteur
le plus tard possible…


La situation du jeu alors que les récompenses du décompte
du 8ème tour va avoir lieu dans quelques secondes…


Vincent se mord les doigts : alors qu’il a récupéré
peu de temps avant ses cartes avec son Recruteur, il subit la valeur
élevée de sa carte Militaire : comme les 5 navettes sont
en cours de décollage il ne peut pas rajouter d’astronautes à
sa couleur en partance pour Mars. Dommage 😉


Une vue des récompenses finales, avant que l’on consulte les
cartes Découverte placées sous 3 régions extérieures
et qui risquent de modifier la donne)…

Décompte final
Durée de la partie : 1 heure 30 minutes – Mise en
place du jeu : 10 minute – Explication des règles : 15 minutes
Ludo le gars remporte cette partie avec un total de 39 points, devant Vincent
avec 35 points, Lucarty avec 33 points, Jacques avec 32 points et Julie avec
19 points. Le détail est le suivant :

Points en jetons
Bonus de Glaces
Bonus
Total
Julie (bleu)
19
0
0
19
Jacques (violet)
24
0
8
32
Sylvain (vert)
33
0
0
33
Vincent (jaune)
26
9
0
35
Ludo le gars (gris)
33
0
6
39

A noter que la carte bonus de Vincent, considérée comme 4 jetons de glace, lui a permis de prendre la majorité des Glaces à Jacques.

Débriefing
Très sympathique à jouer, ce Mission Planète Rouge, la nouvelle boîte carrée d’Asmodée est une incontestable réussite, qui a séduit l’ensemble des participants ce soir, à l’exception de Julie qui a très mal vécu de se faire éjecter d’un peu partout, très (trop ?) souvent. En effet, contrairement à El Grande, il ne semble pas très opportun de se répandre de partout avec ses astronautes, car on ne marque jamais de points en étant deuxième. Or, comme Julie a souvent eu un seul astronaute dans des régions, elle
a été victime de cette faiblesse et elle a perdu nombre de ses marqueurs que ce soit dans les régions ou dans les navettes. Il faudra qu’elle y rejoue car je ne suis pas sûr qu’elle ait eu toutes les billes pour apprécier ce jeu, elle qui aime bien les El Grande et autre Eiszeit, des jeux dans la même veine : attaque indirecte, interaction maximale, bluff, …
Je félicite chaleureusement ici les 2 compères, Bruno & Bruno, pour avoir inventé un jeu aussi abouti et qui semble avoir toujours existé sous cette forme. Une sorte de grand classique. Déjà…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


deux + 4 =