[27/10/2017] Matterhorn

Un jeu Colovini qui sort pour Essen ça ne me laisse jamais indifférent. Quand, en plus, le jeu sort chez un éditeur qui semble vouloir se démarquer de la concurrence par des jeux d’un esthétisme épuré, sobre et de bon goût, mmmhhhh…. je vais vite le chercher ! Du coup, nous découvrons Matterhorn ce soir à l’auberge.

MATTERHORN

Joli look n'est-ce pas pour le nouveau Colovini sorti chez Helvetiq lors de ce salon d'Essen 2017 ? L'idée de ce jeu de type Stop ou Encore est de gravir le Matterhorn avec 3 de ses alpinistes avant ses petits camarades...
Joli look n’est-ce pas pour le nouveau Colovini sorti chez Helvetiq lors de ce salon d’Essen 2017 ? L’idée de ce jeu de type Stop ou Encore est de gravir le Matterhorn avec 3 de ses alpinistes avant ses petits camarades…
En début de partie, chaque joueur positionne ses 2 alpinistes en bas de la montagne, à tour de rôle. A chaque tour, le joueur actif jette 5 dés (sur la table, hein, pas par le fenêtre...) et il doit en compter le total en omettant les doubles ou triples... (sauf s'il a choisi d'en éliminer pour les faire compter). Les dés éliminés sont placés sur une ligne au pied de la montagne. Le total obtenu indique la ligne sur laquelle il place un jeton Action. Si au moins un alpiniste se trouve sur la ligne en question, il bénéficie immédiatement d'une action gratuite. Ensuite, il peut relancer les dés restants. "And so on" comme disent les english.
En début de partie, chaque joueur positionne ses 2 alpinistes en bas de la montagne, à tour de rôle. A chaque tour, le joueur actif jette 5 dés (sur la table, hein, pas par le fenêtre…) et il doit en compter le total en omettant les doubles ou triples… (sauf s’il a choisi d’en éliminer pour les faire compter). Les dés éliminés sont placés sur une ligne au pied de la montagne. Le total obtenu indique la ligne sur laquelle il place un jeton Action. Si au moins un alpiniste se trouve sur la ligne en question, il bénéficie immédiatement d’une action gratuite. Ensuite, il peut relancer les dés restants. « And so on » comme disent les english.
On est pas mal à l'auberge pour jouer le soir... Cette partie se déroule à 3 joueurs, Guillemette (rouge) et Jacques (jaune) m'accompagnant sur cette partie.
On est pas mal à l’auberge pour jouer le soir… Cette partie se déroule à 3 joueurs, Guillemette (rouge) et Jacques (jaune) m’accompagnant sur cette partie.
(Désole pour le léger flou) Après un tour de table de jeu, voici la situation, sachant qu'il faut pouvoir placer un jeton à son tour sous peine de perdre le bénéfice des autres (à savoir jouer une action pour chacun de ceux placés). C'est assez taquin (et hasardeux, oui, on est avec du Colo quand même...).
(Désole pour le léger flou) Après un tour de table de jeu, voici la situation, sachant qu’il faut pouvoir placer un jeton à son tour sous peine de perdre le bénéfice des autres (à savoir jouer une action pour chacun de ceux placés). C’est assez taquin (et hasardeux, oui, on est avec du Colo quand même…).
Les jetons Actions sont retournés côté obstacles une fois joués ou perdus. Pour les retirer, parce qu'il faut bien dire qu'ils empêchent de passer, cela coûte une action au joueur qui le souhaite. Sur la photo ci-dessus, on voit que je suis en retard dans l'ascension sur mes petits camarades...
Les jetons Actions sont retournés côté obstacles une fois joués ou perdus. Pour les retirer, parce qu’il faut bien dire qu’ils empêchent de passer, cela coûte une action au joueur qui le souhaite. Sur la photo ci-dessus, on voit que je suis en retard dans l’ascension sur mes petits camarades…
Le jeu est plaisant. Oui.
Le jeu est plaisant. Oui.
Oulhala, mes ennuis s’amoncellent tandis que Guillemette se rapproche clairement du sommet...
Oulhala, mes ennuis s’amoncellent tandis que Guillemette se rapproche clairement du sommet…
Guillemette est finalement la première à parvenir au sommet avec un de ses alpinistes, alors que je suis clairement remonté avec l'un de mes deux concurrents. Jacques n'est pas loin...
Guillemette est finalement la première à parvenir au sommet avec un de ses alpinistes, alors que je suis clairement remonté avec l’un de mes deux concurrents. Jacques n’est pas loin…
And the winner is... Jacques !
And the winner is… Jacques !

Durée de la partie : 40 minutes – Note de cette partie : 14 / 20

Scores de la partie :

Total
Guillemette (rouge) 1
Jacques (jaune) 2
Ludo le gars (vert) 0

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le côté épuré de l’édition : couleurs, mécanismes, …
– Le système assez novateur de Stop ou Encore,
– Le côté vicieux et interactif des obstacles, surtout que ceux-ci renforcent le thème du jeu.

On a moins aimé
– La place du hasard, un chouïa trop élevée pour moi (deux mauvais lancers dès l’entame, et zou, tu es loin),
– Une crainte d’une certaine répétitivité des parties, à voir…

————————————————————————————————————

3 commentaires à propos de “[27/10/2017] Matterhorn”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× neuf = 54