[28/01/2023] Gymkhana, Einfach Genial

Première après-midi jeux à l’Auberge des Sapins de Saint Just d’Avray, de 15h00 à 18h00, dans le but de faire découvrir le jeu de société moderne aux personnes du coin !
En me limitant aux jeux joués entre Ludophiles, voici donc mes deux parties respectives : Gymkhana et Einfach Genial. Bonne lecture…

GYMKHANA

Première partie jouée à deux joueurs, avec Jean-Luc donc, en attendant la venue des autres personnes… Gymkhana est quand même un sacré bon jeu qui se joue tout de suite et où tout un chacun peut l’emporter.
Jean-Luc, avec les rouges, semble avoir pris une certaine avance, voire il a déjà gagné… Qu’en dites-vous ?
Et oui, c’est confirmé : Jean-Luc l’emporte ! Clairement, j’adore ce jeu mais j’y suis assez mauvais… 😉

Durée de cette partie : 10 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de cette partie :

Bilan
Jean-Luc (rouge) Victoire
Ludo le gars (blanc) Défaite

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’évidence totale : on sait y jouer même sans avoir entendu la règle !
– Le claquement des pièces de jeu quand on le choque contre le plateau (très tactile et agréable, un peu à la manière du Go),
– Tout le monde a sa chance…

On a moins aimé
– ?


————————————————————————–
EINFACH GENIAL

Après une partie de That’s Life, avec deux visiteurs, Pierre-Alain et Jean-Baptiste, non relatée sur mon site, nous terminons l’après-midi à 3 joueurs sur ce jeu, Einfach Genial, auquel nous avons pas mal rejoué en 2022 (4 parties pendant l’été). Fabrice n’y avait jamais joué, alors GO !
Après un tour de jeu, initié par Fabrice, voici où nous en sommes…
Le jeu est toujours aussi tendu, calculatoire, incitant à la prise de risque et à, parfois, une sorte de pseudo-coopération… Un peu plus tard, on pourra même parler d’interaction…
Ci-dessus, je montre que je n’ai aucune tuile avec du violet (ma couleur la moins avancée) et, donc, je défausse mes tuiles pour en piocher 6 nouvelles.
La situation, un peu plus tard…
Genial ! Je rejoue pour avoir amené mon cube bleu sur la case 18 de sa piste…
Leila me tanne pour que je fasse cette photo de la situation alors qu’il ne reste pas beaucoup de tours (on ne joue pas dans la zone la plus extérieure de l’hexagone) : regardez bien le trou central… N’y voyez-vous pas la place idéal pour placer une grande volière dans LE jeu Ark Nova ??? 😉 😉 😉
Là, j’avoue que je m’inquiète un peu : certes tous mes cubes ont dépassé la case 10, certes, mais j’aimerais bien profiter de mon avance jaune pour ajouter une tuile avec du jaune et atteindre la case 18 et faire « Genial ! »… Le souci, c’est que mon chevalet en est désespérément vide et, comme ce n’est pas ma couleur la moins élevée, je ne peux rien faire ! Et de même pour les rouges d’ailleurs… 🙁
Ça va être mon dernier tour, selon toute vraisemblance et j’ai le choix entre :
– Poser une tuile avec du vert en haut pour faire monter mon marqueur vert de 3 cases (mais sans mouvement de mon marqueur violet), donc score final à 11,
– Faire de l’antijeu pur et dur en jouant une tuile pourri ici pour que Fabrice ne puisse pas faire plus d’un vert.
A votre avis, je fais quoi ?
Oui, ça paraît moche mais, sinon, je perdais, Fabrice me dépassant dans sa couleur minoritaire (le vert justement) !
Par contre, ce petit salopard va laisser une opportunité folle à Leila en lui laissant le champ libre près des étoiles bleues (sa couleur minoritaire) ! Je suis très surpris de vieux vilain coup de kingmaking pur…
Ouf ! Leila n’a pas de double bleu !!!
La partie s’achève donc ainsi…
Le plateau de Fabrice une fois la partie terminée… et perdue en troisième position ! 😉
Le plateau de Leila, pile poil en-dessous de mon score…
Et mon plateau final.
Très belle partie, encore une fois, clairement un jeu à laisser accessible tant il est interactif et carrément bien plus qu’on ne le pense de prime abord…

Durée de cette partie : 45 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de cette partie :

Total
Fabrice 8
Leila 10
Ludo le gars 11

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’évidence du jeu, à chaque fois qu’on le ressort, et je dirais même que j’y prends encore plus de plaisir que dans les années 2000 !
– L’interaction à de multiples reprises, comme lorsque vos adversaires manquent d’une couleur et que vous allez « fermer » les zones qui y sont proches : s’ils restent à un faible niveau, ils obtiendront un score final faible !
– Les coups d’antijeu, comme ce soir, avec une rentabilité qui équivaut à la victoire…

On a moins aimé
– Le kingmaking qui aurait pu fonctionner ce soir et c’est en dehors des us et des coutumes ludiques…


————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× 6 = quarante huit