[28/04/2022] Les Ruines Perdues de Narak + Chefs d’Expédition, Trek 12 – Amazonie X 2, Codenames X 2

Dernier jour de nos parties avec David, alias Grissom 87, à la maison pendant nos vacances de Pâques. Aujourd’hui, trois jeux pratiqués au travers de 5 parties :
Les Ruines Perdues de Narak + Chefs d’Expédition : ce jeu ultra-thématique et intuitif méritait bien une extension, la voici décortiquée pour nous d’abord, pour nous ensuite… 😉
Trek 12 – Amazonie X 2 : en mode jeu tranquille en extérieur…
Codenames X 2 : histoire de montrer à Leila que ce style de jeu n’est pas très facile (et David confirmera que c’est pareil pour lui !).

LES RUINES PERDUES DE NARAK + CHEFS D’EXPÉDITION

Découverte, ce jour, en compagnie de l’ami Grissom 87, de l’extension Chefs d’Expédition pour l’un des tout meilleurs jeux joués ces derniers temps, à savoir Narak !
Nous optons pour le plateau de temple le plus simple des deux proposés, à savoir celui du Singe. Pour le plateau général utilisé en dessous, notamment pour les coûts de déplacement d’exploration, nous utilisons celui du serpent avec les avions et autres spécificités…
Premier intérêt de cette extension, donc, les deux plateaux de piste de temple qu’on peut ajouter au jeu, sans que ce soit un nouveau grand plateau : juste la piste superposable.
Pour la piste du singe, on se plaît à observer les diverses possibilités et autres contraintes : des voies spécifiques pour la loupe et le calepin, une carte d’artefact activable au centre, des bonus originaux, la possibilité d’acheter des niveaux de temple avant même d’être arrivé en haut, …
Voici l’étalage de cartes en début de partie. A noter que nous avons maintenu le sceptre de base, au lieu de prendre le nouveau rouge, ce dernier faisant tourner deux fois deux cartes en fin de manche au lieu de deux fois une carte. On craignait que ça en rajoute trop au niveau de la lecture de nouvelles cartes (et oui, là aussi, on a moult nouvelles…) !
Deuxième intérêt de cette extension : proposer des départs asymétriques aux joueurs, sous la forme de chefs d’expédition qu’on va incarner, avec des sets de cartes différents et d’autres spécificités (pouvoirs spéciaux, objectifs ou actions supplémentaires, petits jetons en plus, …).
Nous optons pour les trois les plus simples (comme indiqué dans les règles) : le capitaine pour Leila, la fauconnerie pour David et la baronne pour moi.
Premier tour de la première manche, ultra-classique : prise de ressources pour chacun de nous trois !
David est le premier à aller explorer un site non découvert…
A chaque manche je disposerai de cette carte « Livraison spéciale » directement dans ma main, cette dernière me permettant de mettre dans ma main, au lieu de sous ma pioche, une carte objet achetée. Bien entendu, je n’en pioche que 4 autres en début de manche, donc est-ce si avantageux ?
Ci-dessus, je m’en sers pour me procurer la carte « Canne à pêche », utilisable lors de la même manche…
Leila, comme à l’acoutumée, est partie à fond sur la piste du temple avec sa loupe, tant et si bien qu’elle va choisir une des trois tuiles bonus alors que nous n’en sommes qu’au tout tout départ avec David…
Fin de la première manche…
Un peu après…
Mais où va-t-elle s’arrêter ???
Fin de la deuxième manche.
Comme promis à David, je relate cette anecdote de situations inutiles qu’on peut générer avec ce jeu : j’ai joué la carte « Tamis », laquelle me rapporte un sou et me permet de piocher une carte de ma pioche et d’en défausser une de ma main, par deux fois. Le souci, c’est que je n’ai aucune carte en main ! Pour ainsi dire, je serai contraint de défausser à chaque fois la carte piochée ! Pensant que j’allais piocher des « Peur », je m’y essaie et je couine : regardez les deux cartes de droite, juste géniales, que je dois défausser !!!
Une vue très lointaine de la tablée dans le Paradis Jeux…
David explore un site de niveau 2…
Pendant ce temps, Leila atteint le haut de la piste du temple du singe avec sa loupe ! Va-t-elle nous atomiser ou parviendra-t-on à redresser la barre sur cette piste ? Ne fait-elle pas trop de mono-stratégie ? Nous verrons bien…
Fin de la quatrième manche, celle où j’ai exploré ni plus ni moins que deux nouveaux sites avec mes deux archéologues tout en en maîtrisant les gardiens ! Difficile de faire plus je pense…
Ma main de cartes pour la cinquième et dernière manche. Comme je l’ai dit haut et fort : elle pourrait durer bien longtemps celle-ci, tant on aura les moyens de jouer, de rejouer, voire de re-rejouer…
Une nouvelle exploration pour moi, avec un sale gardien de type frelon géant !
Leila combote encore et toujours, alors que nous remontons quand même sur la piste du temple avec David. Mais jusqu’où ?
Fin de la cinquième manche ! David a réussi à atteindre le haut du temple avec sa loupe rouge, tandis que je me suis arrêté juste en-dessous. Quant à Leila, elle a monté son calepin… le plus haut possible ! Impressionnant…
Cependant, n’ayant maîtrisé aucun gardien et n’ayant pas forcément acquis tant de cartes que ça, va-t-elle l’emporter ?
Le domaine de Leila, une fois la partie terminée…
Celui de David, avec trois tuiles de gardiens. a noter qu’il n’a pas utilisé suffisamment je pense le pouvoir de son aigle (il pouvait lui rapporter un bonus par manche, ce qui n’a pas été fait).
Mon domaine, quatre gardiens maîtrisés et cinq idoles, tout comme David (il a exploré deux sites de niveau 2). Par contre, j’ai acheté vraiment beaucoup de cartes !
Décompte à venir…

Durée de cette partie : 2 heures 30 minutes – Note de cette partie : 18 / 20

Scores de cette partie :

Piste du temple Niveaux de temple Idoles Gardiens Cartes Total
Leila (bleu) 23+16 2 3+9 0 12-6 59
Grissom 87 (rouge) 21+1 0 15+7 15 8-0 67
Ludo le gars (vert) 15+2 0 15+4 20 20-0 76

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La belle réussite de cette extension si attendue : entre les deux nouvelles pistes de temple et les personnages asymétriques, ça laisse augurer de belle parties ultra-prenantes !
– La preuve que de ne faire que de la piste de temple ne suffit pas et c’est plutôt satisfaisant : il faut se diversifier, panacher, optimiser…
– L’envie d’y revenir qui ne se tarit pas,
– Le thème toujours aussi présent…

On a moins aimé
– Un peu technique sur une première partie, cette extension doit ressortir rapidement pour s’y retrouver et fluidifier l’ensemble…

————————————————————————————————————
TREK 12 – AMAZONIE X 2

Découverte de Trek 12 Amazonie pour David, grand amateur de Roll & Write…
Début de la première partie…
Les animaux sont révélés avec leurs numéros associés…
Bien prenant et toujours agréable, ce jeu nous permet de passer un bien bon moment dehors.
Et la fin de partie sacre Leila, qui l’emporte devant son père et David (il est excusé pour son score en dedans, car il n’avait pas bien compris le fonctionnement des piranhas).
Forcément, on enchaîne une seconde partie…
Toujours dehors et à trois joueurs !
Les animaux piochés et observables sont, par le plus grand des hasards, les mêmes qu’à la première partie !
Calcul des PV…
Et nouvelle très belle victoire de Leila !

Durée de ces parties : deux fois 30 minutes – Note de ces parties : 19 / 20

Scores de ces parties :

Partie 1 Partie 2
Leila 92 108
Grissom 87 59 83
Ludo le gars 90 87

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le jeu qui fonctionne tout seul ou presque et à chaque fois !
– La qualité des composants et des illustrations,
– L’envie d’aller taquiner prochainement les enveloppes et la boîte mystère du fond…

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————
CODENAMES X 2

En soirée, nous allons faire découvrir Codenames à Leila, David n’y ayant joué qu’une fois et étant intéressé pour le revoir.
Les équipes sont : Leila avec son père, David avec Julie.
Pour la première partie, ce sont Julie et moi qui allons essayer de faire découvrir les mots à nos partenaires. Voici les 25 cartes étalées et c’est Julie qui commencera.
La carte secrète de la position des mots à faire découvrir et celui qui est interdit.
Elle hésite… David est aux aguets…
Bon, pas un départ super…
Le jeu est assez difficile pour Leila, même si elle parvient plutôt pas mal à identifier les cartes que je lui fais découvrir en disant toujours au moins « 2 » en valeur chiffrée.
Cependant, au final, David en trouve plein et l’équipe David / Julie l’emporte !
On va inverser les rôles…
Ça cogite et ça ne sera pas simple…
Premier tour effectué…
Leila et moi perdons la partie parce que je pointe du doigt la carte de l’Assassin ! Il faut dire qu’elle m’a dit « Carte 1 » et que, sous l’Assassin il y avait « Numéro » ! Après la partie, Leila nous explique qu’elle voulait me faire trouver « Lettre »… Pourquoi pas ?
Ces deux parties confirment mon impression : c’est un jeu difficile à jouer avec des écarts de génération et où les débutants ont trop souvent tendance à dire « 1 » comme chiffre. Que j’aime quand on part dans des annonces de « 3 » ou « 4 » !!!

Durée de ces parties : deux fois 15 minutes – Note de ces parties : 18 / 20

Scores de ces parties :

Partie 1 Partie 2
Grissom 87 + Julie (rouge) Victoire Victoire
Leila + Ludo le gars (bleu) Défaite Défaite

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le plaisir d’y revenir car c’est un sacré bon jeu quand même dans son style !
– La durée éclair d’une partie,
– Annoncer des mots assortis d’un chiffre de « 3 » ou « 4 », ça c’est toujours très agréable…

On a moins aimé
– Les difficultés pour jouer à ce jeu avec des plus jeunes : mots inconnus ou mal connus, associations d’idées pas toujours aisées, …
– Les annonces de type « Mot 1 » que je trouve toujours aussi tristounes… 🙁

————————————————————————————————————

Une réponse à “[28/04/2022] Les Ruines Perdues de Narak + Chefs d’Expédition, Trek 12 – Amazonie X 2, Codenames X 2”

  1. Pour ma part, on a revendu notre jeu « code names » et on joue beaucoup plus a « So Clover ! » qui est plus accessible et qui plait a vraiment tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


huit − = 5