[28/08/2023] CloudAge – Chapitre 5

Avant-dernière partie de notre campagne de ce jeu de Pfister et de Steinwender : CloudAge – Chapitre 5 sort sur la table de notre Paradis Jeux…
Attention au #SPOIL cette fois-ci, surtout sur les dernières cartes Histoire…

CLOUDAGE – CHAPITRE 5

Leila a peut-être les idées un peu trop carrées non ?
Le Chapitre 5 peut débuter… Voici la mise en ambiance !
Ma main des 5 cartes de départ que j’ai conservées + ma carte de mission, à droite, avec celle du haut qui m’intéresse bien : avoir joué plusieurs cartes valant 8 unités d’eau ou plus !
La partie débute avec Leila en première joueuse…
Lors de sa première action Leila va récupérer ds ressources, du métal, dans une ville ; je me rabats sur les cartes…
Fin de la première manche sur les 8 que comptera cette avant-dernière partie du jeu ! Pour mon action, j’ai choisi de construire : une amélioration de la puissance de feu de mon dirigeable + ce cher Perroquet que j’affectionne tant. Leila, elle, a amélioré sa capacité de pose de végétaux…
La carte Histoire lue par Leila après le premier Livre… Ça va donner provoque des déplacements encore plus compliqués dans ces zones-là…
Lecture de la carte 42 en cours…
Oh, oh, très intéressante cette tuile L15 avec une nouvelle action de disponible !
Nous voici, déjà, à mi-partie… Nos positions sont très proches sur la piste de PV et celle de production. Sur le plateau, par contre, mon dirigeable a tendance a avancer plus rapidement que celui de ma fillotte, ce que j’essaie de faire pour aller plus vite et plus loin, en espérant réussir plus tard des combats plus lucratifs…
Le dirigeable de Leila après les 4 premières manches jouées. Son développement sur les végétaux est extrêmement rapide et impressionnant !!!
Mon dirigeable, au même moment, avec seulement deux améliorations en tout, sur la puissance militaire, mais avec de très intéressantes cartes de projet en bas…
Lors de la cinquième manche, j’incite Leila à aller se frotter à la nouvelle action, histoire d’éliminer une tuile de système d’armement, sachant que je lui promets de faire pareil dans la foulée (la photo ci-dessus en atteste).
L’idée est de supprimer ces deux tuiles (J et H) avant de lire la carte Histoire lors de la phase de Livre suivante…
Lecture du verso de la carte et aucune mention de la nécessité présumée d’avoir retiré les deux tuiles de bâtiments d’armement…
Par contre, nous avons un choix assez cornélien à faire : sommes-nous capable d’aller jusqu’à Jéricho (tout au bout du plateau) en deux manches ? C’est la suggestion de Sofia. Je ne le pense pas et très clairement. J’arrive à convaincre Leila qu’il vaudrait sûrement mieux réparer notre composant avec du métal (comme le suggère Nail).
Du coup, nous lisons la carte Histoire 44 et on se rend compte qu’il ne faudra pas tant de métal que ça… Plutôt une bonne idée donc !
Nous allons arriver dans le money-time et je peux vous dire qu’on ne voit clairement pas le temps passer…
Nous avons réussi à dépenser chacun deux unités de métal… sans que cela ne soit aussi important que ça quand on lit le verso de cette carte!
Attention par contre, gros #SPOIL dans le texte… A vous de voir si vous le lisez…
Dernière manche de cette partie en approche avec une autre toute nouvelle action à base de végétaux : on peut jouer autant de tuiles que sa capacité + 1 et on peut poser les asséchées sur le plateau exceptionnellement avec un bonus de gain, également, si on recouvre des cases sans trouvaille ! Oh oh, ça me semble bien fort tout ça…
Je ne me prive pas d’aller jouer 4 tuiles de végétaux sur le plateau, d’empocher 12 PV en tout et des trouvailles de métal ! Excellent…
Leila utilise sa dernière action pour aller récupérer des cartes dans une ville, je me rabats sur le gain complètement inutile de métal…
C’est assez dingue cette fin de partie : je croule sous les ressources alors que Leila en manque cruellement et elle ne pourra absolument pas réaliser de jolis coups avec les deux constructions finales… Dommage ma fille !
J’ai construit ces deux cartes, assez fabuleuses dans ma stratégie, celle de gauche me faisant terminer mes améliorations de puissance militaire, celle de droite m’offrant pas moins de 14 PV !!!
Le plateau de production une fois la partie terminée (il manque 3 PV à Leila dus à son cube présent sur une ville alors que je retirerai le mien pour mieux réussir une mission)…
Mes deux gains de 12 PV + 14 PV lors de la dernière manche me donnent une avance assez royale…
Le plateau principal, notre terrain de jeu comme je dis, une fois la partie terminée…
Le dirigeable de Leila, superbement développé mais avec deux dernières manches très frustrantes pour elle (pas assez de ressources pour faire encore mieux)…
Mon dirigeable, pas mal équilibré, avec des missions à gauche que je valide pas trop mal…
#SPOIL !
Si vous lisez cette carte, c’est que vous ne comptez pas jouer la campagne…
En tout cas, le suspense reste entier pour le dernier chapitre à venir…
Petite vue de notre carnet de bord… J’aurais aimé que Leila empoche davantage d’étoiles, elle le sait très bien, mais que puis-je y faire ? 🙁

Durée de cette partie : 2 heures 20 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de cette partie :

Piste Missions Améliorations Projets Total
Leila (jaune) 38 5 + 5 + 5 1 + 6 + 10 28 98
Ludo le gars (turquoise) 57 7 + 8 + 5 1 + 11 + 1 19 109

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La rapidité des parties de ce jeu largement due à son accessibilité au niveau de ses règles,
– Les nouvelles actions qui sont apparues, ça renouvelle un peu plus le truc !
– L’envie de savoir ce qui se cache dans la toute-dernière étape de cette campagne… bien alléchés que nous sommes par le contenu des dernières cartes Histoire… 😉

On a moins aimé
– Toujours cette impression globale que ce n’est pas immersif du tout au niveau de l’histoire malheureusement…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 4 = dix