[28/01/2015] Abraca… What ?

Parmi les jeux sortis au salon d’Essen, émanant de l’éditeur coréen Korea Boardgames, ou Dive Dice, j’avoue ne pas très bien identifier lequel est vraiment l’éditeur, il y avait ce très esthétique Abraca… What ?. Ce jeu, dans lequel on incarne un apprenti magicien essayant de lancer des sorts qu’il possède devant lui mais qu’il ne connaît pas bien, rappelle sans aucun doute le primé et reconnu Hanabi. En effet, on connaît le jeu des autres mais pas le sien. La comparaison s’arrête-t-elle là ? Vous le saurez en lisant le compte-rendu de partie ci-dessous…

ABRACA… WHAT ?

Les illustrations de Marie Cardouat, qui avait déjà sévi sur Dixit voici quelques années, sont quand même toujours aussi attractives...
Les illustrations de Marie Cardouat, qui avait déjà sévi sur Dixit voici quelques années, sont quand même toujours aussi attractives…
Une partie se joue en autant de manches que nécessaire pour qu'un des joueurs ait atteint la case 8 de la piste de score verticale. Sur ce plateau, on va y placer, progressivement, les tuiles de sort lancées par les joueurs. Vous aurez noté qu'il n'y en pas le même nombre de chaque couleur (une de 1, deux de 2, etc...)
Une partie se joue en autant de manches que nécessaire pour qu’un des joueurs ait atteint la case 8 de la piste de score verticale. Sur ce plateau, on va y placer, progressivement, les tuiles de sort lancées par les joueurs. Vous aurez noté qu’il n’y en pas le même nombre de chaque couleur (une de 1, deux de 2, etc…)
Petit exposé des effets des sorts lancés. Plus le n° est petit, moins il y a de chances, à priori, qu'on l'ait, plus l'effet est puissant. Un bon point pour le jeu...
Petit exposé des effets des sorts lancés. Plus le n° est petit, moins il y a de chances, à priori, qu’on l’ait, plus l’effet est puissant. Un bon point pour le jeu…
Assez rapidement, on perd nos premiers points de vie, tant il est difficile de savoir ce qu'on peut bien avoir devant soi ! En effet, contrairement à Hanabi, on ne recueille que très peu d'infos et celles-ci changent quand on repioche des tuiles... A aucun moment, nos adversaires ne peuvent nous en donner sur notre propre jeu.
Assez rapidement, on perd nos premiers points de vie, tant il est difficile de savoir ce qu’on peut bien avoir devant soi ! En effet, contrairement à Hanabi, on ne recueille que très peu d’infos et celles-ci changent quand on repioche des tuiles… A aucun moment, nos adversaires ne peuvent nous en donner sur notre propre jeu.
Comment deviner les sorts qu'on possède devant soi ? Bien difficile à dire... D'abord, il faut estimer les probabilités en fonction du nombre de tuiles d'un type possédées par les autres + posées sur le plateau. Ajoutons qu'on peut tenir compte des sorts tentés par les autres pour estimer ce qu'on peut avoir soi-même. Ensuite, il faut regarder l'effet du sort qu'on envisage de lancer (à quoi bon lancer un sort qui rapporte des PV si on est déjà à bloc ?). Enfin, il faut avoir en tête que, si on réussit son sort, on pourra rejouer à condition de ne lancer qu'un sort de n° égal ou supérieur à celui réussi. Donc, on a pas mal de paramètres à intégrer, mais trop peu de fiables, à mon goût, pour dire que ce jeu est un jeu de déduction...
Comment deviner les sorts qu’on possède devant soi ? Bien difficile à dire… D’abord, il faut estimer les probabilités en fonction du nombre de tuiles d’un type possédées par les autres + posées sur le plateau. Ajoutons qu’on peut tenir compte des sorts tentés par les autres pour estimer ce qu’on peut avoir soi-même. Ensuite, il faut regarder l’effet du sort qu’on envisage de lancer (à quoi bon lancer un sort qui rapporte des PV si on est déjà à bloc ?). Enfin, il faut avoir en tête que, si on réussit son sort, on pourra rejouer à condition de ne lancer qu’un sort de n° égal ou supérieur à celui réussi. Donc, on a pas mal de paramètres à intégrer, mais trop peu de fiables, à mon goût, pour dire que ce jeu est un jeu de déduction…
Fin de manche, avec un total de 4 points pour Maitena (violet) et moi (vert), alors que Tristan en est à 2 points...
Fin de manche, avec un total de 4 points pour Maitena (violet) et moi (vert), alors que Tristan en est à 2 points…
Voici ce qui nous restait au moment où j'ai perdu mon dernier PV, suite à une attaque de ma pas cool de fille ! Effectivement, on a de l'info chacun, là, pour le coup...
Voici ce qui nous restait au moment où j’ai perdu mon dernier PV, suite à une attaque de ma pas cool de fille ! Effectivement, on a de l’info chacun, là, pour le coup…
Toutes ces tuiles éparpillées sur la table... Je les trouve super engageantes : on a envie de jouer de suite !
Toutes ces tuiles éparpillées sur la table… Je les trouve super engageantes : on a envie de jouer de suite !
Chaque joueur possède 6 PV. Le jeu, qui fait donc penser à Hanabi de part le fait qu'on ne voit que les tuiles des autres mais pas les siennes, se déroule de la manière suivante : à son tour, on doit tenter de lancer un sort (en en annonçant le n°). Si on l'a dans son stock on en applique l'effet et on peut recommencer, dans le cas contraire on perd une vie et on doit arrêter son tour...
Chaque joueur possède 6 PV. Le jeu, qui fait donc penser à Hanabi de part le fait qu’on ne voit que les tuiles des autres mais pas les siennes, se déroule de la manière suivante : à son tour, on doit tenter de lancer un sort (en en annonçant le n°). Si on l’a dans son stock on en applique l’effet et on peut recommencer, dans le cas contraire on perd une vie et on doit arrêter son tour…
A chaque manche, à deux ou trois joueurs, on place 12 ou 6 tuiles sur le plateau. Comme on est trois, on en met donc 6. Chaque joueur prend une main de 5 tuiles, donc on connaît tous 5+5+6 = 16 tuiles avant de démarrer et d'envisager de lancer tel ou tel sort...
A chaque manche, à deux ou trois joueurs, on place 12 ou 6 tuiles sur le plateau. Comme on est trois, on en met donc 6. Chaque joueur prend une main de 5 tuiles, donc on connaît tous 5+5+6 = 16 tuiles avant de démarrer et d’envisager de lancer tel ou tel sort…
Petite vue en fin de première manche : j'ai perdu tous mes PV donc je l'ai perdue et marque 0 point. Maitena, qui m'a fait perdre mon dernier PV en appliquant l'effet d'un sort qu'elle vient de lancer, marque 3PV. Quant à Tristan, pourtant celui qui possède le plus de PV, il ne marque qu'un seul PV puisqu'il lui reste des PV... On va tout remélanger, récupérer nos PV et attaquer la seconde manche...
Petite vue en fin de première manche : j’ai perdu tous mes PV donc je l’ai perdue et marque 0 point. Maitena, qui m’a fait perdre mon dernier PV en appliquant l’effet d’un sort qu’elle vient de lancer, marque 3PV. Quant à Tristan, pourtant celui qui possède le plus de PV, il ne marque qu’un seul PV puisqu’il lui reste des PV… On va tout remélanger, récupérer nos PV et attaquer la seconde manche…
Ici, Tristan vient de réussir un premier sort, mais va-t-il en lancer un second ? En tout cas, la condition de fin de manche qui peut être de terminer ses 5 tuiles d'affilée (oui, oui, vous avez bien lu) paraît quand même fort improbable...
Ici, Tristan vient de réussir un premier sort, mais va-t-il en lancer un second ? En tout cas, la condition de fin de manche qui peut être de terminer ses 5 tuiles d’affilée (oui, oui, vous avez bien lu) paraît quand même fort improbable…
Là, on a presque une connaissance totale des tuiles encore en notre possession et le jeu en devient nettement plus intéressant : on peut enfin en déduire de vraies informations ! Les deux tuiles retournées au premier plan ? Ce sont des tuiles de réserve qu'on peut s'adjuger en réussissant le sort n°4 : on en regarde une qu'on place devant soi et qui nous rapportera 1 point en fin de manche à condition de ne pas en être le perdant...
Là, on a presque une connaissance totale des tuiles encore en notre possession et le jeu en devient nettement plus intéressant : on peut enfin en déduire de vraies informations ! Les deux tuiles retournées au premier plan ? Ce sont des tuiles de réserve qu’on peut s’adjuger en réussissant le sort n°4 : on en regarde une qu’on place devant soi et qui nous rapportera 1 point en fin de manche à condition de ne pas en être le perdant…
Au final, Tristan et Maitena terminent sur la case 8 mais Maitena remporte la partie parce que, à l'égalité, c'est le nombre de PV restants qui départagent (elle en a 5 et Tristan 4). Mouhais, pas génial ce système de score...
Au final, Tristan et Maitena terminent sur la case 8 mais Maitena remporte la partie parce que, à l’égalité, c’est le nombre de PV restants qui départagent (elle en a 5 et Tristan 4). Mouhais, pas génial ce système de score…

Durée de la partie : 45 minutes – Note de cette partie : 12 / 20

Scores :

Score Vie
Maitena (violet) 8 5
Tristan (gris) 8 4
Ludo le gars (vert) 4 0

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Les illustrations du jeu, superbes !
– La qualité des tuiles, même si elles sont en plastique,
– Le nombre
différent de tuiles en fonction des sorts : on a des infos de probabilité que j’apprécie bien,
– Les effets puissants pour les sorts de faible n° et l’obligation de les lancer dans l’ordre,
– Les effets des sorts, assez simples…

On a moins aimé
– Le manque d’infos vraiment fiables pour décider quel sort lancer,
– La répétitivité des tours de jeu et des manches,
– Le système de score, peu passionnant,
– Les marqueurs de score fournis dans la boîte : leur couleur diffère des jetons de PV ! Heureusement que j’ai du stock à la maison…

————————————————————————————————————

Une réponse à “[28/01/2015] Abraca… What ?”

  1. Rétroliens : [28/01/2015] Abraca… What ? - eJouer.info eJouer.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 + un =