[28/02/2004] Was Sticht ?

Participants
– Samir, grand fantaisiste qui attend 3 manches pour nous dire qu’il ne sait pas jouer à la belote ;-)))))))
– Vincent, habile joueur de cartes et qui accroche toujours aux jeux de ce genre, et, n’oublions pas : moqueur à l’occasion !
– Régis, le tonton de la bande à Vincent si j’ai bien compris 😉
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Parmi les jeux classiques détournés, on trouve la belote revisitée par Karl-Heinz Schmiel, sous le nom poétique : Was Sticht ? Nous allons le tester aujourd’hui, sachant que la thématique des Ludophiles s’y prête assez bien et que le public est mûr pour cela à l’heure qu’il est… Bonne séance de rigolade en perspective avec un Samir qui prend tout son temps pour nous dire que la belote c’est quoi comment qu’on y joue et un Vincent qui se complaît à se moquer avec talent de son ami. Bonne ambiance, je vous l’assure…


La phase de choix des cartes est un grand moment : alors que Samir
a choisi le 5 vert, Vincent une carte bleue, Régis le 7 vert et
que je vais devoir prendre la dernière carte de la colonne (le
6 vert), je dois annoncer qui aurait fait le pli si cela en avait été
un. Sachant qu’à ce moment, la valeur d’atout était le 1
et qu’il n’y avait aucune couleur d’atout, le joueur qui fait le pli est
Régis avec le 7 vert…


Samir étale les cartes mais laissera là son rôle
de donneur au profit de Vincent, plus apte à annoncer qui aurait
fait tel et tel pli…


Cet instant de la partie est fabuleux : Samir nous avoue son ignorance
du système de la belote ! Du coup, lorsqu’il devra être
donneur, Vincent s’en chargera et nous déciderons d’arrêter
la partie dès que l’un d’entre nous n’aura plus que 2 contrats
à réaliser, histoire de ne pas trop charger le pauvre
Samir…


Une dernière photo, de piètre qualité
(désolé), qui illustre le moment où j’ai réalisé
mon 3ème contrat mettant fin à la partie (les contrats
sont les espèces de petits cartons jaunes dont 2 sont visibles
ci-dessus. Durant la partie, j’aurai donc réalisé les
contrats suivants : le plus de plis, pas de cartes vertes (éliminé
grâce à la réussite d’un contrat lors de ma phase
de donneur) et réalisation du dernier pli…

Décompte final
Ludo le gars remporte cette partie en ayant réussi
à 3 contrats, devant Vincent en ayant réussi 2, et Régis
et Samir en ayant réussi aucun
.

Débriefing
Was sticht ? est peut-être un bon jeu mais au vu de la partie de ce soir,
abrégée en raison des motifs énoncés plus hauts
et sur lesquels on ne va pas trop s’attarder (ouhla, j’en rigole encore et je
ne dois pas être le seul…), ce jeu ne nous aura pas emballé des
masses. En effet, il ne fait rien qu’ajouter de la complexité à
un jeu de plis basé sur la réalisation de contrats et cela n’apporte
pas grand chose d’intéressant.
Le fait de choisir ses cartes, en essayant de déduire quels sont les
atouts est assez sympa mais apparaît comme un peu plaqué sur le
reste du jeu, sans véritable raison d’être. De même, les
multiples possibilités d’atouts (une valeur et/ou une couleur ou rien
du tout) ne génère que réflexion poussive et ne mène pas
à grand chose, surtout si l’on met ceci en parallèle des contrats
à réaliser. Comment anticiper sur le contrat estimé pour
être « faisable » alors que l’on ne sait pas trop comment va se
dérouler l’enchaînement des tours ? Il est clair que, souvent,
on essaie d’évaluer à la louche en pensant qu’il est plus facile
de faire 3 plis que de miser sur tous les plis, ou qu’il est jouable de faire
le dernier pli, si l’on réussit à économiser une grosse
carte d’atout, … mais cela s’arrête là et on ne s’amuse pas tant
que ça.

A revoir, évidemment, en compagnie de mordus de belote ou équivalent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 × trois =