[28/05/2005] Mac Robber

Participants
– Romain, alias Mac Lord, un poil fatigué sur la fin de soirée,
– Sylviane, alias Campbell, toujours motivée même aux heures avancées de la nuit,
– Ludo le gars, alias Mac Gregor, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Et encore une découverte d’un jeu, encore une ! Cette fois, c’est Mac Gregor qui passe à la moulinette, avec son système de placement assez curieux et sa pioche de cubes qui livre son pannel de possibilités.
Je lis la règle, anglaise, à mes 2 acolytes et la partie débute assez rapidement…


Lors de la mise en place, chacun prend un plateau individuel, sur lequel
on pose 4 guerriers (cubes jaunes), 2 joueurs de cornemuse (cubes bleus)
et 1 bétail (cube rouge) sur l’un des 2 domaines que l’on possède
au départ…


Cette vue résume à elle seule la partie de ce soir :
je maintiens toujours 2 bétails actifs, possède au moins
5 (parfois 6) guerriers et je ne lâche jamais la majorité
sur les cubes verts…


Romain échange 3 cartes par la suite, alors qu’au premier plan
mes 3 cubes de bétails font des envieux…


Le domaine défaussé porte un 31 au dos et comme mon marqueur
de score est sur la case 32, la partie s’achève immédiatement…


Lors du second tour de jeu, alors que Romain consulte sa main de cartes,
on peut voir au premier plan la richesse actuelle de mon clan : 5 cubes
jaunes, 2 cubes bleus, 2 cubes verts et 2 cubes rouges…


Un premier combat a lieu, lorsque Romain a attaqué Sylviane
lors d’un raid : en usant astucieusement de ses joueurs de cornemuse,
on peut réussir à faire grimper sa valeur de combat à
5 (carte de valeur 4 + 1). Ici, le combat se solde par une victoire chacun
et un nul, ce qui offre 1 point de victoire à l’attaquant…


Une vue générale du jeu, lors d’une partie à sens
unique : mon avance est ici de 10 points sur Sylviane et de 19 sur Romain…


Une vue de la situation finale…

Décompte final
Durée de la partie : 1 heure – Mise en place du jeu : 5 minutes – Explication des règles : 20 minutes
Ludo le gars remporte cette partie avec un total de 32 points, devant Sylviane
avec 22 points et Romain avec 10 points.

Débriefing
Bizarre ce jeu. Pas mauvais, mais franchement bizarre, avec son système
de pioche de 6 cubes qui fonctionne bien, et ses attaques répétées
sous forme de raids qui marchent moins bien. En effet, les seules cartes 3 et
4 sont alors jouées par les protagonistes et si vous avez le malheur
de ne pas en piocher assez, vous perdez le raid, sans autre forme de procès.
Certaines actions paraissent pour le moins superflues, comme la construction
de châteaux-forts ou de monastères, ces édifices nécessitant
une action pour être construits, prenant la place d’un bétail potentiel
dans un domaine et, surtout, pouvant être détruits à tout
moment lors d’un raid dévastateur. Non, vraiment, pas concaincu le gars
par ces 2 constructions…
Sinon, globalement, le jeu m’a bien plu, sans que je ne lui trouve ce petit
charme qui l’aurait fait grimper au niveau de sa note.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


quatre − = 2