[28/07/2018] Orléans

Lorsque j’ai découvert Altiplano au printemps, je suis tombé amoureux du système hyper fluide et super agréable du bag building. Je savais que son auteur n’était autre que l’auteur d’Orléans, jeu sorti en 2014 et que je n’avais pas réussi à rapporter d’Essen 2014. Convaincu par Altiplano, j’ai fait des recherches de fou sur les sites d’échanges / ventes et, enfin, j’ai mis la main sur un exemplaire d’occasion qu’il me tardait d’essayer…
C’est chose faite aujourd’hui ! Bonne lecture, donc, de ma partie de découverte de ce jeu réputé, pratiqué sur le tard et à l’éclairage de celui qui connaît son petit frère…

ORLEANS

Content je suis, après 4 ans depuis la sortie du jeu, de pouvoir enfin le découvrir...
Content je suis, après 4 ans depuis la sortie du jeu, de pouvoir enfin le découvrir…
Chaque joueur dispose d'un plateau individuel sur lequel il va positionner ses partisans (fermier, batelier, artisan et marchand au départ, visibles en bas dans mon marché) dans des zones spécifiques pour y réaliser telle ou telle action, en vue de faire progresser son sac : le fameux bag building !
Chaque joueur dispose d’un plateau individuel sur lequel il va positionner ses partisans (fermier, batelier, artisan et marchand au départ, visibles en bas dans mon marché) dans des zones spécifiques pour y réaliser telle ou telle action, en vue de faire progresser son sac : le fameux bag building !
Le plateau principal renferme deux zones : à gauche les différentes pistes de progrès, en lien avec les actions réalisées sur son plateau individuel (du genre, on avance d'une case sur la piste blanche si on crée un fermier, ...), à droite le terrain sur lequel notre marchand va se promener au départ de la ville d'Orléans, si chère à Monsieur Phal... ;-)
Le plateau principal renferme deux zones : à gauche les différentes pistes de progrès, en lien avec les actions réalisées sur son plateau individuel (du genre, on avance d’une case sur la piste blanche si on crée un fermier, …), à droite le terrain sur lequel notre marchand va se promener au départ de la ville d’Orléans, si chère à Monsieur Phal… 😉
Voici ma programmation pour la première manche sur les... 18 (!) que comptera la partie : avec mon batelier + mon artisan je vais obtenir un fermier, avec mon fermier + mon marchand je ne vais rien faire pour l'instant, attendant le retour de mon batelier dans mon sac pour obtenir un chevalier (celui qui permet de piocher 5 pions au lieu de 4 lors de la mise en place de la manche).
Voici ma programmation pour la première manche sur les… 18 (!) que comptera la partie : avec mon batelier + mon artisan je vais obtenir un fermier, avec mon fermier + mon marchand je ne vais rien faire pour l’instant, attendant le retour de mon batelier dans mon sac pour obtenir un chevalier (celui qui permet de piocher 5 pions au lieu de 4 lors de la mise en place de la manche).
Cette très sympathique partie se joue à 4 joueurs, Antonin à gauche avec les éléments bleus, Odile en face avec les rouges, Pierre à droite avec les jaunes et moi-même en bas avec les verts.
Cette très sympathique partie se joue à 4 joueurs, Antonin à gauche avec les éléments bleus, Odile en face avec les rouges, Pierre à droite avec les jaunes et moi-même en bas avec les verts.
Petite vue après un tour plein de table, c'est-à-dire après 4 manches, sachant que c'est Antonin qui était premier joueur lors de la première. Pour le moment, personne n'a construit la moindre tuile d'action supplémentaire en profitant du pouvoir du marchand si on en crée un nouveau (ça ne saurait tarder...) ;-)
Petite vue après un tour plein de table, c’est-à-dire après 4 manches, sachant que c’est Antonin qui était premier joueur lors de la première. Pour le moment, personne n’a construit la moindre tuile d’action supplémentaire en profitant du pouvoir du marchand si on en crée un nouveau (ça ne saurait tarder…) 😉
Et hop ! Voilà que je construis le premier terrain de la partie, à savoir le Tailleur : en y plaçant 1 savant + 1 marchand j'obtiendrai 1 tissu, soit 5 PV. Du coup, je vois très bien comment axer ma stratégie jusqu'à la fin de la partie pour collecter un maximum de ce côté-là...
Et hop ! Voilà que je construis le premier terrain de la partie, à savoir le Tailleur : en y plaçant 1 savant + 1 marchand j’obtiendrai 1 tissu, soit 5 PV. Du coup, je vois très bien comment axer ma stratégie jusqu’à la fin de la partie pour collecter un maximum de ce côté-là…
On peut se prendre la tête...ou pas !
On peut se prendre la tête…ou pas !
A chaque tour, une tuile d'événement est retournée, avec effet qui s'applique en phase 6 du tour. Il y a 3 exemplaires de chacune des 6 tuiles possibles. Il a été assez sidérant de voir qu'on a pioché les 3 tuiles de Moisson à la suite, ces dernières nous contraignant à payer une ressource ou 5 sous. Pour info, la valeur des ressources s'échelonne de 1 à 5 PV, alors que les sous rapportent 1 PV / sou.
A chaque tour, une tuile d’événement est retournée, avec effet qui s’applique en phase 6 du tour. Il y a 3 exemplaires de chacune des 6 tuiles possibles. Il a été assez sidérant de voir qu’on a pioché les 3 tuiles de Moisson à la suite, ces dernières nous contraignant à payer une ressource ou 5 sous. Pour info, la valeur des ressources s’échelonne de 1 à 5 PV, alors que les sous rapportent 1 PV / sou.
Je fais travailler mon tailleur à fond les manettes...
Je fais travailler mon tailleur à fond les manettes…
L'une des tuiles est particulièrement dure : la peste ! Voici la première qui sort et on craint de savoir quel jeton on va piocher et, donc, défausser, pour mort prématurée... En ce qui concerne Pierre et moi, on s'en sort très bien, puisqu'on obtient chacun un jeton de départ qu'on ne défausse pas ! Ce ne sera pas le cas, malheureusement pour moi un peu plus tard, puisque j'y perdrai un moine (joker !)... :-(
L’une des tuiles est particulièrement dure : la peste ! Voici la première qui sort et on craint de savoir quel jeton on va piocher et, donc, défausser, pour mort prématurée… En ce qui concerne Pierre et moi, on s’en sort très bien, puisqu’on obtient chacun un jeton de départ qu’on ne défausse pas ! Ce ne sera pas le cas, malheureusement pour moi un peu plus tard, puisque j’y perdrai un moine (joker !)… 🙁
Un tour de table de plus, donc après 8 manches... On peut voir que certains ont déjà bien commencé à s'équiper en technologie (jetons en forme d'engrenage), notamment Pierre le fourbe à ma droite...
Un tour de table de plus, donc après 8 manches… On peut voir que certains ont déjà bien commencé à s’équiper en technologie (jetons en forme d’engrenage), notamment Pierre le fourbe à ma droite…
Et hop, 3 manches plus tard... A noter que Pierre a placé pas moins de 6 engrenages d'automatisation de tâches et que ça va piquer pour les autres sur ce point. En ce qui me concerne, comme il n'y a plus d'artisan de disponible, je ne pourrai jamais automatiser quoi que ce soit ! Certes, je fais du tissu à fond, mais bon, ça ne suffira jamais...
Et hop, 3 manches plus tard… A noter que Pierre a placé pas moins de 6 engrenages d’automatisation de tâches et que ça va piquer pour les autres sur ce point. En ce qui me concerne, comme il n’y a plus d’artisan de disponible, je ne pourrai jamais automatiser quoi que ce soit ! Certes, je fais du tissu à fond, mais bon, ça ne suffira jamais…
Déterminé à trouver un axe de progression pour contrer Pierre, surtout, j'y vais à fond sur la piste des étoiles, lesquelles interviendront comme facteur multiplicateur dans le calcul des PV. Je suis presque au bout de la piste et j'ai acquis, grâce à elle, déjà 2 citoyens...
Déterminé à trouver un axe de progression pour contrer Pierre, surtout, j’y vais à fond sur la piste des étoiles, lesquelles interviendront comme facteur multiplicateur dans le calcul des PV. Je suis presque au bout de la piste et j’ai acquis, grâce à elle, déjà 2 citoyens…
Et hop, encore 4 manches ! On n'est plus qu'à 3 manches de la fin de partie...
Et hop, encore 4 manches ! On n’est plus qu’à 3 manches de la fin de partie…
On tente d'optimiser nos derniers tours, notamment aux œuvres de bienfaisance, sorte d'endroit semi coopératif pour obtenir de petites récompenses en y plaçant des jetons et 1 grosse récompense (1 citoyen !) en y plaçant le dernier. Que le jeu est agréable...
On tente d’optimiser nos derniers tours, notamment aux œuvres de bienfaisance, sorte d’endroit semi coopératif pour obtenir de petites récompenses en y plaçant des jetons et 1 grosse récompense (1 citoyen !) en y plaçant le dernier. Que le jeu est agréable…
Mon plateau pour la dernière manche : une nouvelle guilde à construire (sachant que (guildes + citoyens) x niveau en étoiles = PV), un ultime tailleur (pour récupérer le dernier jeton de tissu) et deux jetons aux œuvres de bienfaisance. Partie de découverte = on découvre et on n'optimise guère...
Mon plateau pour la dernière manche : une nouvelle guilde à construire (sachant que (guildes + citoyens) x niveau en étoiles = PV), un ultime tailleur (pour récupérer le dernier jeton de tissu) et deux jetons aux œuvres de bienfaisance. Partie de découverte = on découvre et on n’optimise guère…
Le plateau final !
Le plateau final !
Les œuvres de bienfaisance, complétées ou non...
Les œuvres de bienfaisance, complétées ou non…
Le plateau individuel d'Antonin une fois la partie achevée...
Le plateau individuel d’Antonin une fois la partie achevée…
Celui d'Odile.
Celui d’Odile.
Celui de Pierre le fourbe, roi de la technologie, avec pas moins de 9 engrenages, acquis principalement grâce à son Laboratoire !
Celui de Pierre le fourbe, roi de la technologie, avec pas moins de 9 engrenages, acquis principalement grâce à son Laboratoire !
Et le mien, sans aucune roue d'engrenage, chez moi on fait travailler de l'humain, moi Môôôssieur !!!
Et le mien, sans aucune roue d’engrenage, chez moi on fait travailler de l’humain, moi Môôôssieur !!!

Durée de la partie : 2 heures 45 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de la partie :

Ressources Argent Comptoirs + Citoyens Étoiles Total
Antonin (bleu) 0+2+0+4+0 61 1+1 4 75
Odile (rouge) 0+8+15+4+5 39 7+2 4 107
Pierre (jaune) 2+10+6+24+5 45 7+4 5 147
Ludo le gars (vert) 0+4+9+8+45 14 4+2 6 116

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La fluidité tellement présente qu’on se plaît à profiter…
– Les diverses stratégies qu’on peut mettre en œuvre, à la fois très dirigées (à fond sur le Tailleur par exemple) et très adaptables (partir sur les engrenages pour, ensuite, faire un peu de tout mais plus vite),
– Les œuvres de bienfaisance, à la fois coopérative, à la fois pour les gains immédiats, à la fois pour épurer son sac, à la fois pour faire couiner les autres !
– L’envie très claire d’y revenir…

On a moins aimé
– L’absence de la transition du chariot, comme dans Altiplano, avant que les jetons reviennent dans le sac.

————————————————————————————————————

4 commentaires à propos de “[28/07/2018] Orléans”

    • 3 nouvelles parties depuis ce compte-rendu et, avant-hier, je me suis commandé l’extension Commerce & Intrigue ainsi que les 5 packs de 3 tuiles promotionnelles. Histoire de varier les parties…
      Pour le coup du chariot d’Altiplano, je suis dubitatif : n’est-ce pas une volonté de l’auteur que les jetons reviennent directement dans le sac ? N’as-tu pas peur que ça déséquilibre le jeu si un joueur mise sur le fait de pouvoir repiocher de suite un jeton utilisé ?

  1. Bonsoir,
    Vous qui aimez Altiplano, sans abuser de votre temps, je ne comprends pas la tuile extension (dernière en bas à droite de la p12 (en double exemplaire en p 13)
    « Pdt planification, placez n’importe quelle tuile ici; vs pouvez l’utiliser + tard pour une action sur le lieu de votre choix »
    – 1 tuile parmi celles auxquels on a droit en fct de la route?????
    – 1 action avec 1 seule tuile ?? comme alpaga (ferme) ou cacao (forêt) ou alors sur une extension ???
    – même sur un lieu où notre marqueur n’est pas présent????
    Merci pour votre réponse.
    Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


huit − 6 =