[28/09/2012] Im Jahr des Drachen

Les jeux de Stefan Feld sont vraiment au top de ceux qui m’excitent aujourd’hui… Je reviens vers chacun d’eux avec bonheur et, lorsque je propose à Tristan de s’en faire un petit ce soir, il opte sans hésitation pour Im Jahr des Drachen, l’Année du Dragon en bon français, l’un des plus abordables au niveau règles mais également, et surtout, l’un des plus vicieux à jouer et l’un des plus retors…

 

IM JAHR DES DRACHEN :

 


Après avoir joué à ce jeu, en janvier, à 5 puis 3 joueurs, je ne suis pas mécontent de le ressortir pour le découvrir à 2 joueurs, en compagnie de mon gone, lui aussi fervent
amateur des jeux de M. Feld…

Lors de la mise en place, j’opte pour un démarrage original, histoire de voir : je prends un militaire (classique) mais aussi une courtisane, histoire de rentabiliser son
gain en PV de 1 par tour…

Tristan, lui, choisit de se consacrer assez rapidement à la collecte de riz et à l’apprentissage de la médecine. En fait, il n’a pas tort du tout, comme en atteste la ligne
des événements à venir sur la photo suivante…

Bien sûr, on démarre avec deux tuiles de repos, puis, après ça se gâte mais dans un ordre presque régulier : épidémie en 3 et en 8, tribut à l’empereur en 4 et en 12,
invasion mongole en 5 et en 9, sécheresse en 6 et en 10 et feu d’artifice en 7 et en 11….

Au premier vrai tour de jeu, je maintiens mon axe stratégique en jouant ma carte de courtisane, afin d’en avoir rapidement deux dans mes palais. De même, je choisis l’action d’achat
de parchemin, dans la même logique…

Du coup, évidemment, je prends de l’avance au score (5 contre 2 pour Tristan). Cependant, je suis hyper mauvais au niveau de l’anticipation des événements à venir (épidémie et
sécheresse notamment, alors que Tristan construit son jeu là-dessus)…

Le jeu est déjà tendu, agréable et malin. Quel plaisir…

Avec seulement deux tuiles de jeunes médecins, je ne peux pas protéger tous mes personnages contre l’épidémie. Du coup, hop, je sacrifie une de mes deux courtisanes, laquelle m’aura
rapporté 2 PV en tout…

Un peu plus tard, à mi-partie, on voit que j’arrive à maintenir une jolie avance sur Tristan, grâce à mes courtisanes prises très tôt et à mes deux parchemins…

Nos constructions restent modestes, avec trois palais chacun, avec un maximum de deux étages. A noter que j’ai sacrifié ma seconde courtisane pour y placer un collecteur de
riz, évidemment…

Tristan a épuisé la pile des tuiles de collecteur de riz, pour me gêner bien sûr (quel coquin !), mais je parviens à « tenir » mon avance (portée à 20 unités à cet instant)…

Sans trop savoir comment optimiser ma fin de partie, je choisis de recruter un savant âgé, lequel me procurera, si je prends l’action plus tard, un bonus de 3PV …

Ce choix fait complètement péter les plombs à mon fils, lequel se jette par terre en émettant de suspects gargouillements… C’est ça le couinage ?

Revenu concentré à la table, Tristan s’applique à terminer cette partie du mieux possible, sachant qu’il est très très pessimiste quant à son issue pour lui…

Au dernier tour, Tristan ne trouve pas mieux que d’amasser du riz, histoire de le convertir contre des yuans puis contre des PV, alors que j’empoche 4  PV avec l’action
liée aux savants. Cool…

Un dernier tribut à l’empereur de 4 yuans chacun, puis c’en sera terminé de cette année du dragon assez facile à mener en raison d’espacement sur la piste du temps entre les
événements identiques…

La zone finale de Tristan comporte trois palais, dont un de hauteur 2 contenant un vieux moine…

Ma zone finale, avec trois palais en tout, dont un de taille 3 contenant deux jeunes moines…

La partie est terminée et il nous reste à ajouter les PV liés aux personnages hébergés, aux moins et aux yuans encore en main. A noter que, sur la fin de partie, j’ai réussi
à m’envoler sur la piste des personnages, ce qui m’a permis d’avoir l’initiative des choix à chaque fois, ce qui est très très pratique quand même…
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le renouvellement des parties grâce à l’ordre aléatoire de pose des tuiles d’événements,
– La très bonne jouabilité à deux et surtout sa durée de partie hyper raisonnable,
– La tension permanente liée aux événements à anticiper,
– Les superbes possibilités stratégiques très variées : par exemple, je me suis vraiment rendu compte ce soir que ça pouvait être un jeu à impasse (on peut faire le choix de subir
un événement pour être plus fort après !),
– La grosse envie d’y revenir, une sorte de marque de fabrique des jeux de ce génial auteur !

On a moins aimé
– Le manque de tension sur le choix du lot d’actions à deux joueurs, car on a quand même la certitude d’avoir trois ou quatre actions proposées pour lesquelles on ne paiera
pas.

 

Scores de la partie :

  

 

Piste Personnages Moines Yuans Total
Tristan (jaune) 54 12 4 2 72
Ludo le gars (vert) 79 12 6 1 98

 

 

Note du jeu (sur cette partie) : 17 / 20


Durée de la partie : 1 heure 15 minutes

 

 

 

 

———————————————————————————————————————————————–

6 commentaires à propos de “[28/09/2012] Im Jahr des Drachen”

  1. Salut,

    Alors sur un départ comme le tien, à la place de Tristan je prends un moine et un guerrier. J’achète une grande faveur et ensuite je prends un banquier a priori donc je suis sûr de jouer encore
    premier. Ensuite, au deuxième tour je construis un nouveau palais et je prends 5 points par tour … ensuite cela dépend … soit je me bats pour prendre le médecin expérimenté au risque de me
    faire dépasser soit je prends le guerrier expérimenté … ensuite c’est une peu difficile à dire ça dépend tout de même de l’autre joueur … mais il me semble que ton départ n’est pas assez
    puissant pour lutter contre un joueur qui ferait la course en tête … quitte à démarrer lentement l’optimum est à mon avis banquier + architecte … il faut juste être sûr d’attraper le
    cultivateur de riz expérimenté au bon moment … le premier perso à recruter sur cette stratégie est par contre un second banquier … ensuite tu alternes les actions sous/architecte/coup optimal
    avec que des expérimentés (tu restes tout le temps derrière mais tu as de la tune et tu gères comme ceci). Dans une partie à 2 le vainqueur atteint quasi systématiquement 100 pts, voir 110 si les
    évènements se goupillent bien.

    Sinon, c’est pour moi de très loin le meilleur Feld. Config optimal à 4-5 joueurs. Comme tu le dis à 2 joueurs c’est pas le mieux.

  2. C’est un très bon jeu que je ressort régulièrement et qui est malheureusement un peu oublié aujourd’hui. Merci de le remontrer. Je préfère aussi la configuration à 4-5 qui est très fine à jouer.

  3. Salut,

    Alors sur un départ comme le tien, à la place de Tristan je prends un moine et un guerrier. J’achète une grande faveur et ensuite je prends un banquier a priori donc je suis sûr de jouer encore
    premier. Ensuite, au deuxième tour je construis un nouveau palais et je prends 5 points par tour … ensuite cela dépend … soit je me bats pour prendre le médecin expérimenté au risque de me
    faire dépasser soit je prends le guerrier expérimenté … ensuite c’est une peu difficile à dire ça dépend tout de même de l’autre joueur … mais il me semble que ton départ n’est pas assez
    puissant pour lutter contre un joueur qui ferait la course en tête … quitte à démarrer lentement l’optimum est à mon avis banquier + architecte … il faut juste être sûr d’attraper le
    cultivateur de riz expérimenté au bon moment … le premier perso à recruter sur cette stratégie est par contre un second banquier … ensuite tu alternes les actions sous/architecte/coup optimal
    avec que des expérimentés (tu restes tout le temps derrière mais tu as de la tune et tu gères comme ceci). Dans une partie à 2 le vainqueur atteint quasi systématiquement 100 pts, voir 110 si les
    évènements se goupillent bien.

    Sinon, c’est pour moi de très loin le meilleur Feld. Config optimal à 4-5 joueurs. Comme tu le dis à 2 joueurs c’est pas le mieux.

  4. C’est un très bon jeu que je ressort régulièrement et qui est malheureusement un peu oublié aujourd’hui. Merci de le remontrer. Je préfère aussi la configuration à 4-5 qui est très fine à jouer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 × cinq =