[28/10/2004] Drôles de Zèbres

Participants
– Fred, alias Satanas69 sur les forums, qui, malgré l’horaire extrême (3h30 du mat’), réussit à me convaincre pour une partie de ce jeu,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
N’ayant pas eu l’occasion de rejouer à ce jeu depuis ma partie de 2003, j’avoue avoir été tenté par la proposition de Fred de se faire une petite partie sur le pouce là maintenant, sur
la version finale du jeu. Il m’explique les règles du jeu, je remarque d’ailleurs bien peu de changements, puis je réajuste à l’aide de la règle glissée dans la boîte.
La partie débute
peu après, Fred avec les pions rouges et moi-même avec les verts.


La partie en fin de premier tour, avec une gazelle verte sur la gauche
et un zèbre rouge au centre, au milieu des 6 enclos du zoo…


Quelques instants plus tard, toujours aucun enclos complètement
fermé, mais ce sera à Fred que reviendra le bonus de 5 points
lorsqu’il y parviendra…


Mon lion vert encore à l’oeuvre avec un nouveau zèbre
rouge contraint de se planquer. En plus, summum de l’intérêt,
les deux zèbres en question appartiennent au même enclos
(déterminé par les rivières) et celui-ci semble destiné
à Fred qui perd donc ainsi de précieux points…


Fred s’apprête à déplacer le gardien du zoo,
en fin de son 4ème tour, alors que l’ambiance est très
tendue, limite sérieuse…


Je ne suis pas mécontent du tout du placement central de mon
lion : il vient d’obliger un zèbre rouge à se cacher (pion
face cachée) et il règne en seigneur en plein miliu d’une
zone assez vierge de pions…


Fin de partie après que Fred a placé son lion juste
à côté du mien, mais un peu trop tard pour être
efficace…

Décompte final
Durée de la partie : 20 minutes – Mise en place du
jeu : 5 minutes – Explication des règles : 5 minutes
Ludo le gars remporte cette partie avec un total de 51 points devant Fred avec
36 points.

Débriefing
Rapide à jouer et à apprendre, Drôles de Zèbres est
un petit jeu à deux qui me plaît bien. Dénué du moindre
hasard, tout placement doit être mûrement réfléchi
et il faut rester sur ses gardes, des fois que votre machiavélique adversaire
vous positionne un lion dans une zone où paissent tranquillement vos
zèbres. Certains pions ne sont pas faciles à jouer, comme le crocodile
qui permet d’intervertir sa position avec celle d’une gazelle, surtout qu’il
ne rapporte qu’un point (son rôle est plus dans sa capacité à
renverser des majorités dans des enclos). Bien que chaque animal ait
souvent un petit effet personnel, on retient très vite ce que peuvent
faire chacun et on n’est que très rarement en train de se demander ce
qu’il va arriver si l’on fait ci ou ça.
Un bon p’tit jeu, qui devrait ressortir sans problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ neuf = 10