[28/10/2010] PlateauX X3

Nouvelle découverte d’un jeu sorti récemment : PlateauX, de chez Winning Moves, un pur jeu abstrait qui ne dépareillerait pas dans la gamme abstraite en bois de Gigamic. Du
matériel de qualité, une règle limpide et élégante, un système de construction à la Torres, un gros doigt de blocage à la Pingouine, bref, ça sent bon le jeu qui va marcher très bien avec mon pote de fac Yann…
3 manches, nous ferons, c’est dire…

 

PLATEAUX :

 


Le but du jeu est d’amener son pion le plus haut possible, sachant qu’à son tour, soit on ajoute une brique (personnelle : taille 1 ou 2 ; collective : taille 3), soit on déplace
son pion d’autant de cases que souhaité à condition de ne monter ou descendre que d’un niveau à la fois et sans passer par un plateau occupé par l’adversaire. Voilà, c’est tout…

Petite vue après 2 tours de jeu pour Yann et 3 pour moi, Yann jouant le pion noir et moi le vert. Il a profité de mon placement d’une brique de taille 3 pour grimper dessus, du
coup, j’ai rajouté une autre brique de taille 3 pour y monter à mon tour prochain (les deux plateaux de niveau 1 étant distincts)…

Ca monte, ça monte, et on commence à sentir qu’on a surtout affaire à un jeu de blocage où il convient de surveiller également que son adversaire ne nous coince pas…

Comme prévu, le jeu plaît bien à Monsieur Yann, celui-ci appréciant beaucoup les jeux abstraits et purs, dans la lignée du jeu d’échecs…

Nous nous retrouvons sur un plateau de même niveau car cela est consécutif à la réunion de deux plateaux initialement distincts : le premier qui en part ne pourra pas y revenir…

On voit que j’ai bloqué la progression de Yann en l’enfermant presque et en préparant mes arrières avec la brique de taille 1 à gauche. En fait, je suis vraiment mauvais sur ce
coup, car il peut sortir de sa prison et venir profiter de ce que je préparais derrière…

Oui, il fait croire qu’il réfléchit. Evidemment…

La partie s’achève sur une victoire yannesque (placé plus haut que moi), en raison de mon impossibilité de jouer à mon tour…

Deuxième partie, entamée dans la foulée, afin de réinvestir ce que l’on vient de découvrir et commencer à sentir…

Quand on se voit, on passe quand même de supers moments. Ca fait plaisir…


Partie fondamentalement différente de la précédente, avec un niveau 1 qui tapisse le sol et nos deux pions au même niveau…

Un peu plus tard, cette fois c’est moi qui suis pour l’instant le plus haut…

Aïe, aïe, aïe, je me laisse à nouveau dépasser…

Et là, Yann joue admirablement bien le coup, en épuisant volontairement son stock de pièces personnelles, histoire de ne pas pouvoir rejouer. et comme il est le plus haut, il gagne,
alors que mon potentiel d’expansion était meilleur que le sien…

Troisième manche, histoire de ne pas en rester là en ce qui me concerne…

Presque symétriques nos deux plateaux de niveau 1…

Jusqu’à quand allons-nous les développer de manière autonome ?

Yann vient se placer tout près de moi, mais sur un plateau différent…

La partie va bientôt s’achever et pour le moment nous sommes au même niveau : le 4ème…

Argh… Encore raté pour votre serviteur qui ne peut pas jouer (je n’ai plus de pièce personnelle et les pièces de taille 3 ne rentrent plus).
Bilan synthétique :

On a aimé
– Le matériel proposé, super tactile bien qu’un peu glissant et donc propice aux chutes,
– La règle élégante et simplissime, pourtant très profonde,
– Le jeu en 3D
et ses possibilités particulières liées au relief,
– La configuration 2 joueurs, ultra tactique.

 

On a moins aimé
– La crainte que le jeu à 3 ou 4 joueurs devienne chaotique, voire totalement soumis au kingmaking (comme François le dit d’ailleurs sur target= »_blank »>Jeuxsoc),
– La possibilité d’enfermer totalement un joueur, ce qui peut être assez frustrant.

Scores de ces trois parties :

 

Yann (noir) : 3 victoires
Ludo le gars (vert) : 3 défaites

 

Note du jeu (sur cette partie) : 16 / 20

 

Durée de la partie : 1 heure en tout

 

 

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 3 = six