[29/01/2021] Kingdom Builder + Nomads, Gutenberg

Une partie d’un jeu déjà éprouvé pour commencer, avec Leila, Maitena et Joris, à savoir le très bon Kingdom Builder + Nomads, avant de terminer, en soirée, tard, par le tout-nouveau tout-beau tout-chaud Gutenberg : un nouveau jeu de lettres à la mode 2021 !!!

KINGDOM BUILDER + NOMADS

Kingdom Builder, ça faisait longtemps ! Tout comme jouer avec Maitena et, surtout, Joris…
Le jeu est mis en place et on remarque de suite que l’on n’a aucune tuile qui nous permettra d’ajouter plus de maisons : que des déplacements à prévoir, et, donc, une partie qui ne pourra pas se dérouler autrement que de manière régulière (3 maisons à poser à son tour) voire monotone et lente…
Les objectifs de fin de partie : avoir un gros groupement de maisons (1 PV pour 2 maisons), être vu sur un maximum de lignes (1 PV par ligne) et construire ses maisons contre celles des autres joueurs (1 PV par maison à soi qui touche au moins une maison adverse)…
Premier tour effectué, Leila ayant placé les maisons orange, Maitena les bleues, Joris les beiges et moi-même les noires.
La partie est studieuse, surtout que Leila veut absolument utiliser tous ses bonus à chaque tour, même si c’est juste pour déplacer ses maisons et que cela ne lui apporte pas grand-chose.. Allez, Leila, sinon on va mettre le réveil !!! 😉
La partie approche de son terme et c’est Maitena qui va la clôturer forcément puisqu’elle a récupéré la seule tuile nomade de la partie, laquelle lui a permis d’ajouter trois maisons à sa couleur en plus…
Et voici la vue finale du jeu, avec un score impressionnant au final de Leila, laquelle touche tellement de maisons adverses par rapport à nous qu’elle s’envole aux scores ! Blasant pour les autres, je ne vous dis que ça… 😉

Durée de cette partie : 1 heure 15 minutes – Note de cette partie : 17 / 20

Scores de la partie :

Bürger Entdecker Ambassadeurs Châteaux Total
Leila (orange) 12 19 31 12 74
Maitena (bleu) 17 19 19 6 61
Joris (beige) 11 18 21 6 56
Ludo le gars (noir) 13 20 22 9 64

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La variété des parties,
– La simplicité de la règle pour un jeu qui se renouvelle forcément,
– Le plaisir de toujours y revenir.
..

On a moins aimé
– La Leila qui fait son Fabrice !
– La présence d’aucune carte permettant d’augmenter le nombre de maisons à poser, générant une sorte de monotonie ce soir…

————————————————————————————————————
GUTENBERG

Ensuite, en soirée, voire même fort tard (genre 1 heure du mat’ !), nous découvrons le tout nouveau tout titillant Gutenberg, sorti chez Nuts Publishing. Un jeu de lettres, oui, oui, en 2021, non vous ne rêvez pas !!! 😉
Le principe, très original, est le suivant : une partie dure 4 manches, avec l’idée de préparer un mot le plus lucratif possible lors de chaque manche, afin de stocker des lettres en fonction de sa réussite, lesquelles permettant de créer un seul et unique mot lors de la cinquième et dernière manche : le mot le plus lucratif, alors, désigne le vainqueur ! Sans tenir compte des mots créés lors des 4 manches précédentes…
Ci-dessus, vous pouvez voir qu’en début de chaque manche, on étale 2 cartes Lettre (le O et le M) + 1 carte Voyelle (le A) + 3 cartes Défi. Ce seront les éléments communs, utilisables dans les mots de chacun. Puis, grâce à un draft en 5 tours, les joueurs disposeront d’une main de 5 cartes, avec des lettres personnelles cette fois, pour créer leur mot.
Ça va ? 😉
Voici ma main de cartes une fois le draft de la première manche effectué : on va pouvoir passer à la phase de conception de son mot !
Chacun prépare secrètement son mot puis va l’étaler aux yeux des autres afin qu’il soit décompté et comparé avec celui des autres joueurs…
Allez, voici nos mots de la première manche et leur valeur associée :
– Julie : JUS = 10 PV
– Maitena : MALT = 9 PV
– Joris : ON = 3 PV
– Ludo : CHOMAS = 13 PV
Je suis donc le premier à choisir 2 cartes parmi celles de l’étalage commun + celles jouées par les joueurs et, en plus, je vais pouvoir prendre un défi que je réussis (avoir pile 13 PV sur la manche). Le deuxième à choisir est Julie qui prend elle aussi 2 cartes parmi les restantes, tandis que Maitena et Joris n’en prennent qu’une seule. A noter que ces cartes sont stockées sous sa carte de résumé pour la fameuse 5ème manche !
Voici mon butin en prévision de la cinquième manche, avec la carte Défi qui m’octroie un prometteur CH…
Vous voulez tout savoir ? Je projette de créer le mot CHAUMIERE pour la cinquième manche, d’où mes choix, sans me rendre compte si cela est du domaine du possible ou pas ! Sympathique mécanisme tout ça…
Et la partie se poursuit…
Là, y’a du niveau ! Pensez : j’écris BOULOTTE en utilisant des cartes communes, en respectant les critères de validité des mots… En effet, hormis les abréviations et les noms propres qui sont interdits, tous les mots du dictionnaire sont acceptés + les formes conjugués des verbes…
Bon, nous voilà en cours de la cinquième et dernière manche et je ne pourrai pas réaliser le mot escompté ! Heureusement que j’avais un plan B…
Le voyez-vous ? Réponse quelques photos plus bas…
Julie y va pour JOIES pour un total de 11 PV.
Maitena nous réalise un très joli CHOISIES valant 15 PV !
Joris se réveille subitement avec un incroyable MARQUISES de pas moins de 18 PV ! Il jubile, nous avouant que ce mot lui est littéralement tombé dessus ! Veinard va… 😉
Quant à moi, je me décide pour CHAUSSEREZ synonyme de 20 PV !
Ah, vous vous dites peut-être que je triche car je n’ai qu’un seul S ? Non, non, autre originalité du jeu : on peut utiliser les lettres simples comme des lettres doubles !

Durée de cette partie : 50 minutes – Note de cette partie : 16 / 20

Scores de la partie :

Total
Julie 11
Maitena 15
Joris 18
Ludo le gars 20

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La très grande envie d’y revenir !!! Vraiment de belles sensation prometteuses, un peu comme avec Codenames !
– La notion de cartes de Défi, toujours assez fun,
– Les lettres doubles jouables avec une seule,
– L’excitation mentale que ce jeu procure,
– Le stress de ne pas parvenir à réaliser un joli 5ème mot alors qu’on a remporté plusieurs manches auparavant

On a moins aimé
– Le hasard que je crains en fin de partie si le vainqueur a un bon coup de bol au dernier moment en s’en remettant clairement,
– La difficulté pour espérer y jouer avec les plus jeunes (Leila y compris),
– Un côté un peu austère au moment de présenter le jeu à d’autres : « Un jeu de lettres, ça vous dit ? » 😉

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


5 − = deux