[29/02/2024] Kronologic – Scénario I-1, Disney Lorcana X 2

Grande découverte aujourd’hui, avec le nouveau jeu de Yoann Levet et Fabien Gridel, alias Krazey pour les intimes, sorti pour Festival des Jeux de Cannes, à savoir Kronologic. Ce jeu est la quintessence du jeu d’enquête, une sorte de Cluedo sans le hasard des dés. Un jeu créé par des férus de logique mathématique. Un jeu ultra-élégant, très prise de tête et qui va forcément se décliner de nombreuses manières…
Ensuite, évidemment, Disney Lorcana X 2 pour ne pas perdre le rythme ! 😉

KRONOLOGIC – SCENARIO I-1

A gauche une boîte de diapositives à la viewmaster sur la Grande Guerre, à droite la superbe boîte de Kronologic tout juste rapportée du FIJ de Cannes ! Vous n’y trouvez pas, comme nous, un sacré air de famille ?
Dans Kronologic, chaque joueur essaie de résoudre une enquête en répondant à des questions inscrites sur une fiche de scénario. Leila vous présente la première pochette sur les trois que contient la boîte, chacune contenant elle-même cinq scénarios. Pour débuter, nous allons tenter de résoudre le premier scénario de cette première pochette, de niveau 1.
Sur la table, vous pouvez voir qu’il y a un plan de l’Opéra de Paris en 1920 (on reviendra à la fin sur son utilité, surtout qu’il n’est pas mentionné dans les règles…), 5 tuiles bleues numérotées de 1 à 5, correspondant aux temps du jeu (une sorte de troisième dimension dans la résolution de l’enquête) et, plus à droite, 5 tuiles colorées correspondant aux personnages présents dans le scénario, toujours avec des trous pour répondre de manière quasi-magique aux questionnements qu’on se pose (à la Turing Machine très clairement)…
La fiche du scénario 1-I avec la mise en ambiance et les trois questions à étudier tout en bas…
Je vais tenter de ne pas trop faire de #SPOIL mais je ne garantis rien pour ce premier opus…
Quelques précisions avec, notamment, la mise en place des personnages et, donc, ce qu’il faut recopier sur sa fiche personnelle pour le temps 1.
A l’abri derrière son paravent, chacun peut donc noter l’initiale de chaque personnage dans la zone Temps 1 au sein des pièces où il se trouve…
Voilà, ça ressemble à ça.
La partie peut véritablement commencer…
Que fait-on à son tour ? On doit désigner un carte de lieu (grisées de part et d’autre du plan de l’Opéra) et la positionner soit sous une tuile de temps soit sous une tuile de personnage :
– Sous un temps : cela indiquera le nombre de personnages présents sur ce lieu au temps indiqué (information publique), avec une précision supplémentaire pour le joueur actif (initiale d’un personnage juste pour lui),
– Sous un personnage : on saura combien de fois le personnage est venu sur ce lieu (information publique) et un temps précis pour le joueur actif.
Très pur, très élégant, redoutable pour la tête, notamment dans la manière de noter toutes ces informations…
Exemple à mon tour : je viens de positionner l’Amphithéâtre sous la tuile de temps 2 et j’obtiens :
– Information publique que j’énonce à haute-voix : il y a un personnage,
– Information personnelle : c’est le chauffeur qui s’y trouve.
Voici comment je note ça sur mon feuillet, en sachant que j’ai pu déduire certaines choses pour le détective et le journaliste car aucun personnage ne peu rester deux temps de suite au même endroit et qu’il a dû, donc, se déplacer d’un lieu à un autre lieu adjacent.
Un peu plus tard… Ne regardez pas de trop près si vous refusez les #SPOIL…
Ça cogite vraiment beaucoup dans ce jeu Cluedo +++ 😉
Ne regardez pas ! Ici c’est le #SPOIL max…
En tout cas, sachez que j’ai résolu l’enquête avant Leila, ayant trouvé dans quel lieu et à quel temps le détective s’est retrouvé seul avec le coupable qui l’a empoisonné…
Voilà à quoi peut servir le grand plan de l’Opéra : on peut y placer les petits jetons circulaires issus des tuiles cartonnées afin de discuter et d’argumenter post-partie sur le scénario. D’ailleurs, les éléments rectangulaires peuvent aussi permettre d’aborder des hypothèses.
Ne les jetez pas donc ! Ils sont plutôt utiles et aux couleurs des personnages…
#SPOIL pour le feuillet de Leila en fin de partie…
#SPOIL encore plus net pour le mien…

Durée de cette partie : 40 minutes – Note de cette partie : 18 / 20

Scores de cette partie :

Bilan
Leila Défaite
Ludo le gars Victoire

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Une élégance mécanique hallucinante, dans la lignée d’un Turing Machine déjà ultra-pur !
– La super grosse envie d’y revenir, de voir si les enquêtes se renouvellent bien, à la manière d’un MicroMacro auquel il fait également bien penser…
– Du matériel de qualité, même si on aurait préféré des fiches plastifiées à utiliser pour écrire,
– L’illustration de couverture absolument ouf !!!

On a moins aimé
– La quasi-absence d’environnement thématique / narratif,
– La non indication du pourquoi du comment du plateau de l’Opéra et la non-suggestion (ou alors j’ai mal vu) d’utiliser les « carottes » des tuiles cartonnées…

————————————————————————————————————
DISNEY LORCANA X 2

Petite série de parties de Lorcana avec 40 cartes toutes encres confondues du chapitre 3, toujours dans l’idée de préparer le tournoi AP de Trollune de samedi prochain…
Ci-dessus, mon deck retenu, avec une volonté plus que forte de jouer à fond les lieux (9 cartes / 40 donc près d’un quart !). La raison ? le Lore passif qu’ils procurent. Il faudra voir si cela fonctionne car, il faut bien le dire, ils se font détruire sans infliger de dégâts et ils ne peuvent pas attaquer au contraire des personnages…
Pour le reste, c’est grand nombre de personnages de coût 1, 2, 3 ou 4…
Ma main de départ pour la première partie… Évidemment, il y a pas mal de lieux…
Premier tour effectué…
On est toujours aussi bien entre père et fille…
Évidemment, ça en fait du lieu ! A noter la présence très thématique de Peter Pan au Pays Imaginaire… 🙂
De plus près…
Je remporte cette partie, avec l’impression que ça marche plutôt pas mal tous ces lieux…
Deuxième partie et, donc, deuxième main de départ pour moi. Deux lieux pour revoir la chose et deux cartes plutôt sympathiques en prévision : Ba-Boum et Je complète ma colelction…
Premier tour effectué. Leila peste contre le fait que je donne ‘l’impression de recommencer avec mes lieux… Elle n’a pas tort ! 😉
Ba-Boum ! Ça c’est efficace et Simba n’a même pas pu lorer une fois…
Pas facile du tout de gérer l’effet de Je complète ma collection… Ci-dessus les 5 cartes piochées et à répartir entre le haut et le bas de ma pioche. Je ne sais pas comment faire… A quelle position mettre le grand Robin des Bois par exemple ? Il me faudra bien d’autres cartes encrables avant pour arriver à 6 d’encre… Oui, clairement, c’est dur !
Bon, j’ai fait un choix !
Pour arriver à jouer ce Robin des Bois, j’ai ramé et Leila a pris de l’avance…
Son 99 chiots commence à me fatiguer… et pas qu’un peu ! Victoire pour elle…
Dernière vue de cette partie où j’ai pas mal tiqué… A noter que, globalement, avoir beaucoup de lieux c’est pas mal, mais attention : ça ne peut ni suffire ni fonctionner à chaque fois !
Hâte d’essayer les trois chapitres mélangés avec seulement deux encres…

Durée de ces parties : 15 minutes + 30 minutes – Note de ces parties : 20 / 20

Scores de ces parties :

Partie 1 Partie 2
Leila (40 cartes, encres mélangées) 11 24
Ludo le gars (40 cartes, encres mélangées ) 20 12

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le bon plaisir de ces deux nouvelles parties avec le troisième set uniquement, et c’est l’occasion de jouer des couleurs que l’on ne jouera plus qu’occasionnellement après (rouge et gris pour moi)…

On a moins aimé
– Se limiter à ce set 3 avec uniquement 40 cartes, c’est pas totalement ouf…

————————————————————————————————————

Une réponse à “[29/02/2024] Kronologic – Scénario I-1, Disney Lorcana X 2”

  1. Encore un superbe jeu de Fabien et Yoann dans une très belle édition.
    Je m’attendais à quelque chose de plus simple dans le Gameplay … Il faut se creuser un peu la tête et certains joueurs autour de moi ont été assez déroutés et perdus quand je leur ai présenté le jeu 😆

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


huit − = 5