[29/05/2020] Robinson Crusoé – L’Île Maudite

Et de 8 ce jour ! Avec cette nouvelle partie si dépaysante, nous allons aller encore plus loin dans l’expérience… La dernière fois, quand nous avions essayé de sauver Jenny, nous avions échoué à trois fois rien mais nous avions survécu. Et comme nous nous l’étions promis, survivre nous donne droit à changer de scénario si nous le souhaitons.
Après quelques palabres pré-partie, nous nous engageons dans le deuxième de la série. Je vous laisse donc lire, et vivre, notre partie de Robinson Crusoé – L’Île Maudite

ROBINSON CRUSOÉ – L’ÎLE MAUDITE

Oui, oui, la belle boîte est déjà de retour ! Place au scénario n°2, non encore essayé, intitulé « L’Île Maudite » ! Tout un programme, vous verrez…
L’idée va être de construire 5 croix sur 5 tuiles de l’île, chacune coûtant 2 bois, et de survivre jusqu’à la fin du tour où on aura réussi cette prouesse. Pourquoi prouesse ? Tout simplement parce que le brouillard semble être extrêmement présent et pénible dans cette histoire…
Nous disposons de deux inventions qu’on pourra construire plusieurs fois : la Croix, forcément, représentée par un disque bleu, et la Cloche Consacrée, laquelle permet de retirer jusqu’à 3 brouillards. Il faudra voir…
Pour cette nouvelle histoire, nous modifions un peu notre équipe 7 fois perdante… Leila prend la Menuisière, très utile pour relancer des dés marron et payer 1 bois de moins de temps en temps, tandis que je vais découvrir le Soldat, lequel permet de mieux maîtriser les cartes chasse et, quand on sait que la peau est très utile de même que la bouffe, ça peut valoir le coup de le voir à l’œuvre ! Et nous enrôlons Vendredi, comme très souvent, histoire de ne pas être trop ridicules… Mais nous laissons le chien à la niche pour cette partie de découverte sur ce scénario…
Mise en place des inventions et premiers choix de placement de nos 5 pions : Leila et Vendredi vont récupérer 2 nourritures sur l’épave (une périssable et une non), puis elle place un pion pour aménager le camp (+2 jetons de détermination et 1 moral pour le groupe). De mon côté, je tente carrément une double exploration, convaincu qu’il nous faut des bêtes à chasser et des tuiles sur lesquelles construire nos fameuses croix !
Bon, ça commence bien, je me perds lors d’une de mes deux expéditions et je dors en dehors du camp ! Dans les faits, comme j’ai trouvé un abri naturel providentiel, je ne perds pas le PV pour dormir à la belle étoile, mais, par contre, je ne peux manger et, hop, 2 PV en moins d’un coup !
Le petit marqueur 1 indique que j’ai trouvé un premier totem, lequel nous gratifiera de 3 cartes de trésor parmi la pile mystère + 1 monstre, au maximum. Mais, pour ce faire, il va falloir ré-explorer cette tuile !
Et les séances de lecture commencent 😉
Petite vue de l’effet du premier totem, baptisé dans ce scénario Temple Ténébreux…
Et voici les 4 cartes obtenues…
Comme la carte d’événement comporte un livre (et il y en a 5 en tout dans la pile), on doit placer deux brouillards sur des tuiles ou emplacements de tuiles de notre choix. Les voilà !
Et Leila se lance, dès le tour 3, dans la première construction d’une croix ! Il faut dire qu’on est servi en bois pour le moment et qu’il ne faudrait pas se priver ! N’est-on pas un peu frileux d’ailleurs sur ce point ?
Vendredi, lui, part en exploration sur l’emplacement ci-dessus. Pour le moment, il est blindé au niveau des PV : il a toujours ses 4…
Je construis joliment une lance qui nous servira longtemps…
Et là… RIP Vendredi, déjà, au tour 3 ! C’est la première fois qu’on le perd… 🙁
Comment est-ce advenu ? De manière quasiment fulgurante et imprévisible : il a obtenu un « ? » au dé + un cœur barré, donc 2 PV de moins, mais avec le second totem de ce scénario, il a dû perdre 2 PV donc arriver à 0 et périr ainsi… On est comme un peu scotché Leila et moi… 🙁
La vie doit suivre son cours, hein, vous en êtes d’accord ? Au prix d’un incroyable effort je m’étais fait mal au bras et, plus tard, ça ne loupe pas, mon bras douloureux me fait super mal et je subis 1 PV de blessure en plus ! Ça commence à craindre niveau PV non ?
Parmi les deux objets obtenus au départ, on y trouvait une sainte Bible et j’avoue l’avoir bien lue tout en aménageant le camp. Résultat : j’ai empoché des bonus plutôt intéressants, surtout les PV…
Nous voilà à mi-partie, en fin de tour 5 et, si on pensait être bien partis, on commence à en douter, nos PV ne faisant clairement pas rêver (2 PV pour Leila, 3 PV pour moi et Vendredi décédé)… Certes nous avons construit 3 croix sur 5 mais arrivera-t-on à en rajouter 2 sans être submergés par le brouillard ou défait par la météo (la neige va arriver) voire la nourriture manquante (ça peut être tendu même si nous avons construit la fosse)…
Bien que ce boa, que j’avais observé depuis belle lurette (avec 2 jetons de détermination), ne fasse pas rêver niveau peaux, il va nous rapporter 2 nourritures à un moment impérieux et, surtout peut-être, nous faire rêver à un jeton de découverte peut-être salvateur…
La météo s’en mêle, bien soutenue par le dé rouge, résultat d’un événement malheureux, ce qui nous met pas mal en péril à ce moment de la partie…
Oui, carrément même, ça passe à un pet de chat : 1 PV pour moi et idem pour Leila ! Va-t-on au moins survivre ? Va-t-on pouvoir tenter de remporter ce scénario ? Tout reste à voir…
Petite vue de notre île, près de notre camp, alors que le brouillard nous cerne de manière presque inéluctable…
Quand je vous disais que ça passait à rien… Là, Leila ressent le deuxième effet de sa mauvaise blessure ressentie plus tôt et, sans le remède obtenue miraculeusement grâce à un jeton de découverte, elle aurait perdu 2 PV… et nous la partie !!!
Et de 4 croix ! Incroyable qu’on arrive à maintenir le cap, surtout que l’on n’a pas eu d’autre totem, lequel aurait mis automatiquement du brouillard sur la tuile ! Il ne nous manque plus qu’une croix, sur la tuile de notre abri, mais va-t-on y arriver quand on sait que la météo fait rage (ah la neige gourmande en bois) et que notre toit n’est que de 1 ? Sans compter qu’on peut très bien piocher la 5ème carte avec un livre, ce qui nous mettrait, d’office, un jeton de brouillard sur nos deux dernières tuiles ! Et avec du brouillard, on ne produit pas !!! 🙁
Nous entrons vraiment dans le dernier tour, toujours vivants, mais dans quel état ?
Le livre sur la dernière carte d’événement piochée par Leila nous assomme un peu : on place un jeton de brouillard sur les deux dernières tuiles, dont celle où nous devons placer notre dernière croix ! La planification est pourtant rapide : je tente d’aller récolter 1 bois (pour nous chauffer au cas où) mais avec 2 pions car le brouillard nous contraint à mettre un pion de plus. Quant à Leila, en tant que Menuisière, elle tente le tout pour le tout pour construire l’ultime croix !
Comme le bois est une denrée qui se raréfie, et pourtant on l’a jamais gâché, et surtout pas pour le toit ou la palissade, Leila n’en utilise qu’un, défaussant 2 jetons de détermination pour n’en payer qu’un seul…
Incroyable ou presque : nous avons réussi à construire nos 5 croix requises dans le scénario ! Maintenant, il va nous falloir survivre pour l’emporter…
La météo nous inflige deux nuages de pluie, ce qui est somme toute mieux que de la neige, et nous devons défausser 1 bois et 1 nourriture pour pallier l’écart de 1 entre notre toit et le nombre de nuages.
Comme je m’étais placé, au tour précédent, sur la case de repos, j’avais empoché 1 PV au cas où… Vous me voyez venir ? Tant pis, je ne mangerai pas cette nuit !!!
La menuisière termine donc avec 2 PV…
Et moi avec 1 seul !
Le plus important / marquant / déterminant aura été ce gain providentiel de 2 jetons à, placer sur deux flèches de moral en baisse et que nous avons eu très très tôt dans la partie, nous évitant d’avoir des pertes régulières et inéluctables de jetons de détermination…
La vue finale du plateau de cette partie mémorable…
Non, pas mémorable, MYTHIQUE !!! En effet, nous venons de remporter notre première victoire sur ce superbe jeu qu’est Robinson Crusoé !!!

Durée de cette partie : 2 heures 25 minutes – Note de ces parties : 17 / 20

Scores de la partie :

Bilan
Leila (menuisière) + Vendredi + Ludo le gars (soldat) Victoire au 10ème tour !

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Enfin gagner une partie !!! Même si c’est la première sur ce scénario…
– Le renouvellement des objectifs, scénario après scénario, alors qu’on est en vrai terrain de connaissance au niveau des règles et qu’on les interprète dorénavant plutôt bien…
– Le plaisir d’utiliser de nouveaux jetons : les blancs et les bleus, en imaginant qu’on aura encore 1000 et 1 façons de les utiliser par la suite,
– L’envie d’y revenir, ça en devient presque inquiétant… 😉

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 − = null