[29/05/2023] Rumis X 4, Hanabi Deluxe

Quelques parties en extérieur, en mode « ÉTÉ avant l’heure », histoire que Leila découvre l’inverse de Pueblo joué quelques jours auparavant : dans Rumis, qu’on jouera 4 fois de suite, il faut savoir se montrer en vue de dessus au lieu de se cacher par modestie.
Ensuite, histoire de rejouer à un jeu coopératif qu’elle aime voir régulièrement posé non loin de la table de jeu dans le Paradis Jeux, je la fais jouer à Hanabi Deluxe.
Bonne lecture…

RUMIS X 4

Redécouverte de ce vieux Rumis, avec mademoiselle Leila. On s’embarque pour pas moins de 4 parties successives, en extérieur, en commençant par le plateau le plus basique, mais pas le moins intéressant : Chullpa !
Après un tour de jeu, initié par votre serviteur en vert, Leila jouant les pièces bleues évidemment, sachant qu’à deux joueurs, la hauteur maximale sur chaque case est de 4…
Un peu après… Ah oui, c’est vrai, je n’ai pas été super sympa en plaçant mon carré vert de 2 par 2 au-dessus de l’édifice… 😉
Fin de partie ! Oui, ok, quasi à sens unique…
Deuxième partie sur Pirka, avec à nouveau votre serviteur en premier joueur. Là, par contre, avec hauteur limitée à 2 cubes…
Après un tour pour chacun…
Oh oh !!! Ça ne rigole pas : j’ai bloqué toute une zone pour moi à droite, Leila se vengeant de l’autre côté, même s’il y a moins de potentiel…
Fin de partie, plus serrée…
Leila demande sa revanche sur ce plateau Pirka et elle est, logiquement, première joueuse. Voici la vue après un tour chacun…
Leila semble vouloir se réserver une zone… Non ?
Oh la grosse grosse vilaine !!! Elle se réserve deux zones car je n’ai plus de pièce en réserve qui puisse être jouée contre ma face verte à droite… Oh la la, ça va piquer…
Fin de partie mémorable… 🙁 Elle a carrément joué toutes ses pièces et aucun trou au sol n’est visible… Score record pour elle !
Dernière partie du jour, sur le plateau de Pisac cette fois. Leila a commencé et nous en sommes là après un tour chacun. A noter que, sur ce plateau, la hauteur maximale est indiquée à droite des « lignes » du temple qui va se construire, en sachant qu’à deux joueurs, même sur les lignes 5 à 8, la hauteur maximale sera de 4.
Qu’est-ce qu’on bosse !!! Pendant que d’autres se détendent en arrière-plan… 😉
Presque la fin et ça semble très serré cette fois…
Fin de partie avec des scores qui se tiennent en 1 PV !!!

Durée de ces parties : quatre fois 15 minutes – Note de ces parties : 19 / 20

Scores de ces parties :

Chullpa Pirka Pirka Pisac
Leila (bleu) 6 – 1 = 5 15 – 4 = 11 23 – 0 = 23 14 – 1 = 13
Ludo le gars (vert) 13 – 1 = 12 18 – 1 = 17 10 – 6 = 4 15 – 1 = 14

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Les super bonnes sensations qui sont revenues illico,
– Le nombre de plateaux différents, souvent très bien adaptés au nombre de joueurs,
– Le côté jeu incontournable pour faire découvrir le jeu de société moderne…

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————
HANABI DELUXE

Allez, place à un petit jeu coopératif en version Deluxe mes amis : Hanabi de ce cher Antoine Bauza, le meilleur porteur de sac du monde (private joke : demandez-lui !)… 😉
La superbe dédicace à l’intérieur de la magnifique boîte en bois, datée de 2017…
Les cartes, dans cette version, sont remplacées par d’avantageuses et juste exceptionnelles tuiles de bakélite. Admirez…
La partie se déroule tranquillement, même si Leila a pointé du doigt un défaut majeur de chez majeur de cette version (et que je ne crois pas avoir remarqué précédemment) : quand on pioche ses tuiles, au toucher, on peut identifier très facilement le nombre de symboles gravés dans la tuile !!! Mince de mince alors ! Du coup, maintenant qu’on en est conscient, on fait attention à piocher les tuiles par la tranche et à demander à son partenaire, avant de les poser, si elles sont dans le bon « sens »… Plutôt frustrant quand même de devoir être « assisté » 🙁
Défausse d’une tuile 2 bleue pour retourner un jeton blanc côté disponible.
Belle partie entre père et fille…
Aïe ! Nous avons d’ores et déjà défaussé les deux tuiles 2 bleues donc nous ne pourrons pas réaliser un feu d’artifices bleu supérieur à 1. Et, ensuite, grosse erreur qui nous a fait retourner un jeton noir… Au bout de 3, nous aurons perdu !
La situation de nos feux d’artifices en cours, plutôt bien correct, juste après que Leila s’est souvenue d’avoir un 5 blanc dans son étalage ! J’ai vraiment cru qu’elle l’avait oublié…
A noter que rien n’est sûr que nous puissions aller au bout de cette partie : nous avons un rendez-vous dans 15 minutes !
Bon, la raison l’emporte : même si nous n’en sommes plus qu’à un jeton noir retourné pour perdre, nous décidons de nous arrêter là, avec la défausse ci-dessus…
Et la situation de la tablée une fois la partie arrêtée…

Durée de cette partie : 40 minutes (partie arrêtée) – Note de cette partie : 13 / 20

Scores de cette partie :

inutiles…

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La qualité juste géniale du matériel,
– Les possibilités d’utiliser les 3 dimensions, voire l’inclinaison des tuiles, pour retenir les informations données par le partenaire,
– L’élégance de la règle et de l’ensemble du jeu…

On a moins aimé
– La durée de la partie… et pourtant on s’est arrêté en route ! 🙁
– La reconnaissance tactile des pièces dans le sac, chose dont je ne me souvenais absolument pas !!! 🙁 🙁 🙁 D’où ma note clairement rabaissée…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 × = soixante trois