[29/06/2022] Ark Nova

je ne suis pas prêt de m’arrêter… N’en déplaisent à ceux qui en assez de lire, de manger, de boire du Ark Nova !!! Clairement, c’est un jeu hors normes et je le vis comme tel et vous en fais partager mes moments si magiques…
Bonne lecture…

ARK NOVA

N’est-il pas attendrissant ce petit fennec qui rejoint notre maisonnée ? Il ne faudrait pas qu’avec ses charmants petits yeux il me distrait de trop…
Les trois projets de conservation de base de cette partie me séduisent bien : deux sont basés sur les espèces (prédateurs et herbivores) et un sur leur provenance géographique (habitats diversifiés). Ça donne pas mal de latitude pour les continents et ça c’est très très cool…
Petite vue des quatre jetons pentagonaux piochés pour cette partie… Il va y avoir du choix, notamment pour la case 5 !!! A priori, le partenariat me sied bien pour le projet de base sur les habitats diversifiés.
Je retiens le plateau n°5, celui du Restaurant, histoire de ne pas m’imposer trop de contraintes (j’avais les stands de glaces sinon)…
Après quelques moments de réflexion, voici ma sélection de 4 cartes pour démarrer (en bas), et placées dans l’ordre qui me paraît le plus adapté s’il vous plaît !
Au-dessus, vous découvrez mes deux cartes d’objectif piochés. J’y irais bien sur celui des mécènes, histoire de le revoir (ça fait longtemps) mais ça dépendra du nombre de cartes mécènes qui sortiront…
Je démarre, sans surprise, par l’action Construction pour créer un premier enclos de taille 2 pour y installer mon Dingo (prédateur, pré-requis de ma carte Mécènes de mécénat sur les lions)…
Ensuite, je déroule, avec l’accueil du Dingo, comme prévu, puis le jeu de deux cartes de mécènes (l’une sur les primates, en prévision de mon Singe-araignée varié, et l’autre sur les prédateurs).
Pour l’instant, ça va, je m’estime dans les temps en cette fin de première manche !
La première carte que je tourne est… Mécènes ! Prise de risque ? Réel intérêt ? Ne délire-je pas un peu ?
Cette photo n’a à peu près aucun intérêt : j’ai pioché cette carte du Nandou d’Amérique pour la défausser dans la foulée !
Pourquoi vous la montre-je alors ? Tout simplement parce que je suis si content que le jeu puisse encore me surprendre : jamais vue en 26 parties !!!
Fin de la deuxième manche. J’ai ajouté une troisième carte Mécènes et accueilli mon Singe-araignée varié ainsi qu’un Tapir de Malaisie qui aurait bien plu à Leila. Sur la gauche, ma main de cartes (étalées bien sûr), vous laisse comprendre que je vais continuer sur les primates et les reptiles. Par contre, la carte de projet, au-dessus, me fait rager un peu : aurais-je dû y aller plus avant sur les microscopes. En fait, j’ai laissé filer la carte de Percée médicales, réputée si puissante, et ne vais-je pas m’en mordre les doigts ? Cette carte-là suffira-t-elle à m’aider à les valoriser ces satanés microscopes , M’enfin, on ne peut pas tout faire…
Troisième manche en cours et voici que j’accueille les deux animaux qui attendaient d’investir mon zoo…
Fin de la troisième manche, donc j’en suis à 18 tours joués sur 27 : il ne m’en reste plus que 9, répartis en 3 manches…
Je ne suis pas mécontent de ma progression en attrait, conforme à mes parties précédentes en solo, avec la piste de conservation qui traîne un peu, ce qui est, somme toute, classique en solo (en tout cas pour moi).
Bon, il faut que je remédie quand même à ce retard sur la piste de conservation. Je joue, pas de manière optimale je le sais bien, ce projet de conservation basé sur la Recherche. Je le valide au niveau 2, donc je vais pouvoir tourner une autre carte (case 2 de la piste de conservation)…
Ca ne sent pas très bon cette partie au final et je suis obligé d’aller chercher des prouesses d’idées de rattrapage de mauvais coups / mauvais alignement des possibilités / rentabilité faible…
Exemple ci-dessus : alors que je pensais pourvoir poser deux animaux, je me rends compte que j’ai besoin de partenariats, notamment européen ! Je suis obligé de trouver une solution, surtout que j’ai 5 cartes en main, ma limite étant à 3, et que je ne veux pas en défausser ! Alors, je joue l’action Mécène, avec le Terrier des suricates, lequel recouvre un bonus qui me permet de jouer une carte Mécène en en payant le prix, et c’est l’Institut technologique que je joue ainsi ! Ça pique dans la tête !!! Wahou les neurones…
Fin de la quatrième manche. Comment vais-je faire, sérieusement, en deux manches (3 + 2 tours) pour faire croiser mes deux marqueurs ?
Bon, positivons : j’ai déjà 6 cartes de Mécènes et, donc, l’assurance de scorer 2 points de conservation une fois la partie terminée avec ma carte d’objectif que je pense conserver !
Les choses s’accélèrent encore : nous voici en fin de cinquième manche et même si mon marqueur d’attrait a pris le dernier virage, ma conservation me paraît délirante de nullité ! Rendez-vous compte : il ne me reste plus que deux tours ! Et je n’ai plus qu’une seule carte en main (un reptile non posable car requérant un partenariat Europe)… Mon vrai souci, sur cette partie, c’est qu’aucun prédateur n’est venu se proposer dans la rivière ou dans la pioche, alors que je misais dessus depuis le départ (remontez le CR si vous voulez revoir…).
Ah oui, tu peux toujours me regarder avec tes yeux de chien battu, sacré fennec, oui clairement, ça sent la bonne rouste cette partie… Allez, je t’offre une petite caresse, ça me fait du bien…
Vous rendez-vous vraiment compte de l’impossibilité de la tâche ?
Après avoir fait Association pour placer la dernière tuile d’université qu’il me manquait (deux fois 1 point de conservation quand même), je refais Association boostée à mort avec des X, histoire de valider un dernier projet de conservation (seulement le deuxième…) et deux points de réputation.
Mon zoo, juste après avoir installé le vivarium à reptiles suite au dernier projet soutenu… C’est histoire de montrer sur ce que je pensais utile pour la suite… si suite il y avait eue !
Le plateau Association une fois la partie terminée. Assez nullos quand même…
Mes marqueurs sont incroyablement espacés au moment de la fin de partie. Une sorte de record… 🙁
Regardez bien : je n’ai même pas atteint la case 10 de conservation !!! Qu’en est-il de mes cartes d’objectif ? Je consulte la règle…
Oui, c’est très clair, j’en, défausse un quand même !
Une fois le décompte des points liés aux cartes de décompte final et des zones marron des cartes Mécènes jouées, ce n’est guère plus brillant et j’en ai presque honte… En tout cas, ça rend humble ! 😉
Mon zoo en fin de partie… Pas tout pourri, mais pas en phase avec le jeu. Une sacrée expérience cette partie quand même…

Durée de cette partie : 2 heures – Note de cette partie : 20 / 20

Scores de cette partie :

Attrait avant décompte Conservation avant décompte Attrait final Conservation finale Total
Ludo le gars (noir) 64 8 donc 98 64 12 donc 88 64-88 = -24

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Se prendre une bonne rouste remet les idées en place !!! Je n’explique pas précisément une aussi lourde défaite, mais, clairement, ça me motive encore plus !!!
– L’écart entre les combos entrevues au départ et la réalité de la suite : Wahou !!!

On a moins aimé
– ?

————————————————————————————————————

Une réponse à “[29/06/2022] Ark Nova”

  1. Non non non! On en n’a pas assez de cet Ark Nova! Et de ces comptes rendus de parties passionnés…Moi qui ne joue quasi jamais en solo, ces comptes rendus me donnent envie de tenter l’aventure, histoire de sortir quand même la bête (les bêtes)…Sympa aussi ce Fenec plus ultra qui vient agrémenter l’ambiance…Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


un × 4 =