[29/06/2024] Leaf : Berceau d’automne, Burgle Bros

De retour aux Ludophiles pour ce samedi après-midi, pas dans notre salle habituelle réquisitionnée pour les élections législatives du lendemain, mais à la bibliothèque municipale du coup, nous allons jouer à deux jeux totalement différents : Leaf : Berceau d’automne pour commencer, un tout nouveau jeu sorti chez Lucky Duck Games, puis le retour de l’un des meilleurs jeux du monde, ultra thématique et génial au niveau immersion : Burgle Bros de Tim Fowers ! Bonne lecture…

LEAF : BERCEAU D’AUTOMNE

En route pour un tout-nouveau jeu fraîchement reçu : Leaf, Berceau d’automne. Voici un jeu sur les feuilles qui tombent des arbres et qui enrichissent le sol de la forêt. Bucolique, oui..
A gauche, un arbre avec une piste de progression d’un écureuil qui rapportera des bonus tout au long de son ascension et des PV à la fin pour les deux premiers.
A droite, l’étalage de feuilles dont les différentes formes permettront de réaliser des connexions diverses et variées sur la table, et dont les couleurs indiquent les actions associées et réalisables quand on en connecte une.
Au centre, la pile de cartes Feuille désignant les formes que l’on pourra jouer.
Un autre plateau, avec une piste d’évolution de la saison automnale en haut (compte-tours), nous permettra d’accueillir des animaux dans notre zone de jeu.
Enfin, au centre de la table, deux premières feuilles sont connectées arbitrairement.
A son tour, le joueur actif joue une carte de feuille (désignant la forme à jouer) ou deux identiques (pour avoir le droit d’ajouter un petit champignon à sa couleur sur la feuille qu’il vient de placer).
Ci-dessus, j’ai joué deux cartes de Laurier des Iroquois et j’ai ajouté la feuille jaune d’en haut, connectée à une feuille verte et une orange, tout en ajoutant un champignon vert.
Les actions que j’ai jouées sont :
– Action verte : pioche d’une carte Feuille,
– Action orange : Prise d’une carte Animal.
Pas compliqué, le jeu passe bien pour débuter cet après-midi jeux, mais il n’est pas très naturel avec certains automatismes qui ne sont pas immédiats…
Voici la situation après un tour plein de table, avec un tapis de feuilles au centre sympathique à regarder.
Deux compléments de règles :
– Une feuille qui se connecterait à plusieurs à la même extrémité donne plusieurs fois l’action à réaliser,
– Quand vous jouez une feuille contre une autre où se trouve au moins un champignon adverse, les plus gros champignons rapportent un jeton soleil aux joueurs concernés.
Lorsque l’on dispose de trois jetons soleils que l’on défausse, on fait progresser la saison d’un cran, ce que je m’apprête à faire ci-dessus.
Ce faisant, je récupère le bonus de la case que le pion soleil va recouvrir, c’est-à-dire 6 PV (glands) ici…
La partie se poursuit de la sorte et lorsque surviendra la première gelée de la partie, chacun déplacera un groupe d’animaux identiques du haut de sa zone de jeu en bas, dans sa tanière pour hibernation.
Voici le cas de l’hibernation de mes tortues…
Il y aura une autre gelée en cours de partie + une juste avant le décompte final.
La partie peut s’achever de deux manières : soit le jeton soleil a atteint la zone hiver (tout au bout de sa piste), soit trois piles de feuilles sont épuisées (c’est le cas ci-dessus).
On termine le tour en cours puis on procédera à une ultime gelée et on comptera les PV…
Le tapis de feuilles final est assez magnifique quand même ! 🙂
Sur l’arbre, ce sont Maureen (rouge) et Leila (orange) qui terminent aux deux premières places, tandis que Cédrine (jaune) et moi-même (vert) n’empocherons aucun PV. Et pourtant, nous avons passé toute la partie ou presque devant les filles…
La zone de jeu de Maureen une fois la partie terminée.
Pour les PV, on va additionner les glands possédés, les PV de l’écureuil (6 PV pour elle, 3 pour Leila), les groupes de grands champignons sur le tapis de feuilles (de 1 à 8 PV en gros), les animaux dans sa tanière (de 1 à 6 PV en gros) et le résidu (cartes Feuille + jetons Soleil) à raison de 1/2 PV par élément.
La zone de jeu de Leila…
Celle de Cédrine.
Et la mienne !

Durée de cette partie : 1 heure 15 minutes – Note de cette partie : 15 / 20

Scores de cette partie :

Écureuil Champignons Tanière Résidu Glands Total
Maureen (rouge) 6 8 8 2 16 40
Leila (orange) 3 11 9 3 10 36
Cédrine (jaune) 0 1 9 2 13 25
Ludo le gars (vert) 0 8 13 1 22 44

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Le matériel vraiment splendide, jusqu’aux rangements offerts en carton, très stylés, sans aucun plastique dans la boîte,
– L’originalité du système de connexion des tuiles de feuilles,
– Le thème bucolique, bien qu’assez artificiel, avec des facettes quand même bien réalistes,
– La bonne envie d’y revenir

On a moins aimé
– La difficulté, au moins sur cette partie de découverte, pour bien anticiper les tours et comprendre la logique d’enchaînement des actions,
– Le jeu quand même un peu froid…

————————————————————————————————————
BURGLE BROS

La fine équipe de la PLOUC Team TCG se retrouve aujourd’hui pour aller piller une banque sous le nom de gang : Burgle Bros !
Ça faisait si longtemps… Et j’en connais un qui devrait adorer ! 🙂
Je ne me relance pas dans l’explication détaillée des règles, de nombreux comptes-rendus sur mon site devraient vous aider, je préfère me concentrer sur la partie du jour et son déroulement, une fois encore, mémorable et particulier…
Ci-dessus, le garde du premier étage est positionné ainsi que sa case de destination (avec le dé), sachant que l’escalier par lequel nous allons entrer par effraction dans l’immeuble se situe tout en haut sur une tuile avec une caméra…
Leila, qui incarne la Corneille bleue, joue son tour pour débuter la partie…
Bien bien bien… Après le tour de Leila et le déplacement du garde, on commence déjà à se sentir traqués…
Ouf ! Ça peut aider… ou pas !
Nous voici dans cette situation lorsque chacun de nous a joué son tour et on ne peut pas dire que ce soit très plaisant… Le garde est positionné au cœur de notre équipe et c’est très très risqué !
Au niveau des personnages, Pierre incarne le deuxième personnage baptisé la Corneille, en violet, la vraie corneille avec lui, Maureen joue le Hacker vert et je représente le Foreur bleu clair. La répartition de ces rôles a eu lieu au hasard…
Nous avons découvert pas mal de tuiles à présent dont l’escalier où se trouve le personnage de Leila et le coffre-fort à droite de celui de Pierre.
Il va quand même falloir retourner les tuiles en bas à gauche pour pouvoir ouvrir le coffre…
Stratégiquement nous ne restons pas tous au premier étage : Leila monte au deuxième…
Et donc, en fin de son tour, c’est le garde du deuxième étage qui se déplace.
Leila récupéré cet outil et nous discutons pas mal autour de son utilisation : quand ? pour faire monter ceux du premier étage englués vers le coffre-fort ? le conserver pour espérer rallier l’hélicoptère sur la fin de partie ? Très intéressant !!!
Des alarmes autour de Leila et moi qui viens de monter la rejoindre. Aïe aïe aïe…
Pierre a tiré une carte d’événement et doit retourner sa carte de personnage. Il ne pourra plus utiliser sa corneille comme précédemment et on ne sait pas si c’est mieux ou moins bien finalement…
Continuons à nous répartir dans les étages : je monte au troisième !
Directement sur le coffre-fort, dans une bien belle impasse où le risque est minime que le garde veuille s’y rendre ! Sauf que le hasard est facétieux et que c’est la première destination où il doit se rendre !!! Incroyable… 🙁
Maureen réussit -enfin- à péter le coffre du premier étage ! Yes ! Elle y récupère un stéthoscope et un miroir plus que pénible (je vous laisse lire)…
C’est un jeu qui se joue debout, voire vouté ! 😉
Passionnant ce jeu quand même…
La situation paraît désespérée pour notre équipée, avec Pierre qui se retrouve juste à côté du garde au troisième étage !
Franchement, voir le garde se diriger pile sur sa case, c’est moche quand même… Surtout qu’il n’a plus de jeton discrétion ! On a perdu, quoi ! 🙁
Situation finale au troisième étage, celui où s’est fait coincer Pierre, de cette très belle partie malgré tout…
Le deuxième étage…
Et le premier étage.
Quel jeu immersif de folie !!! Joie, nous sommes joie, malgré la défaite…

Durée de cette partie : 2 heures 20 minutes – Note de cette partie : 19 / 20

Scores de cette partie :

Bilan
Pierre (Corneille violette) + Maureen (Hacker vert) + Leila (Corneille bleue) + Ludo le gars (Foreur bleu clair) défaite assez nette avec un seul coffre d’ouvert au final

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– Revenir à ce jeu mythique avec cet immeuble incroyable !
– Faire découvrir ce jeu à Pierre lequel a, je crois, sincèrement adoré ; de même Maureen qui a énormément échangé avec les autres pour bâtir des stratégies,
– L’histoire que ce jeu raconte et qu’on n’oublie pas…
– La durée vraiment parfaite aujourd’hui…

On a moins aimé
– Les quelques effets de cartes (événements, outils) qui nécessitent qu’on se mette bien d’accord,
– L’erreur de nom sur la carte personnage de Leila : elle ne peut pas s’appeler la Corneille puisque son pouvoir est de regarder à travers les murs…

————————————————————————————————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


sept × = 63