[29/01/2005] Guillotine

Participants
– Sylviane, qui aimera beaucoup ce petit jeu de cartes sans prétention,
– Monique, idem,
– Romain, qui connaît le jeu et qui veut bien jouer sur cette nouvelle édition,
– Ludo le gars, votre serviteur.

Déroulement de la partie
Couper des têtes lors de la Révolution et s’enorgueillir de ses trophées, pourquoi pas ? En tout cas, c’est tout le sujet proposé par ce jeu réédité voici peu de temps par Darwin Project dans une bien jolie petite boîte bleue blanche et rouge.
J’expose la règle très simple à Monique et Sylviane, puis nous attaquons notre partie sans plus attendre, avec Romain en premier joueur pour la première manche.


La première manche n’est pas prévue pour durer longtemps
puisque Robespierre figure dans la file et que, tôt ou tard, l’un
de nous le guillotinera ce qui arrêtera immédiatement cette
manche…


La seconde manche, que j’initie, dure plus longtemps et permet de découvrir
un peu mieux les combinaisons de cartes. A ce sujet, je découvre
un peu tard qu’il est fondamental de toujours garder en main au moins
une carte permettant de modifier l’ordre de la file au cas où l’on
tombe sur une mauvaise tête en première place…


Romain nous lit les effets des cartes nobles disposés dans la
file de la troisième manche. Il faut dire que les effets sont nombreux,
variés et peu intuitifs parfois…

Cliquez pour agrandir !
La partie est terminée : beaucoup de nobles ont eu la tête
tranchée…


On aura très peu de temps à attendre puisque je me
colle au rôle du guillotineur de Robespierre en le plaçant
en tête de file grâce à une carte d’action « Ami
de la reine ». Comme je suis le joueur placé à gauche
du joueur qui avait entamé la première manche, je vais
donc jouer deux fois d’affilée. Utile 😉


Gare à celui qui lui coupera la tête : 1 point de pénalité
!


La fin de manche est très serrée entre Romain et moi…

Décompte final
Durée de la partie : 30 minutes – Mise en place du
jeu : 5 minute – Explication des règles : 10 minutes
Ludo le gars remporte cette partie avec un total de 21 points, devant Romain
avec 17 points et Sylviane et Monique avec 13 points chacune.

Débriefing
Guillotine, sans être le jeu du siècle, est un jeu qui se joue
bien. Certes, on subit plus les cartes qu’on ne maîtrise leurs effets,
mais cela demeure un jeu fluide et amusant qui ne génère pas l’ennui.
Il me fait penser à Service compris, mais je préfère Guillotine
que je trouve plus fun, avec un thème bien présent et des situations
sympas.
Un bon p’tit jeu d’apéro où l’on doit quand même faire preuve
d’un tantinet de tactique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


neuf × = 18