[29/04/2018] Kleine FotoSafari, Banquet Royal

Petite séquence ludique cet après-midi, suite à l’insistance de ma fille aînée pour me faire essayer ce Kleine FotoSafari que je lui avais remis la semaine précédente, lui lançant comme un défi d’en traduire la règle allemande ! Elle y a joué à deux, avec son chéri (quoi ! ma fille n’est plus amoureuse que de son père ???), et il paraît que c’était très bien. Alors, à plus de 2, qu’es-ce que ça va donner ?
Ensuite, histoire de rester dans le genre petit jeu pas prise de tête mais pas très immersif non plus, je les fais jouer à une nouveauté fraîchement reçue, à savoir Banquet Royal

KLEINE FOTOSAFARI

Pour la première fois, c'est bel et bien Maitena qui se colle à l'explication de la règle d'un jeu dont la règle n'existait qu'en allemand ! Bravo à elle...
Pour la première fois, c’est bel et bien Maitena qui se colle à l’explication de la règle d’un jeu dont la règle n’existait qu’en allemand ! Bravo à elle…
Nous jouons à 4, avec Joris, Leila, Maitena et moi-même. L'installation consiste en la pose de 12 cartes sous forme de cercle, correspondant aux animaux visibles pour notre safari photos. L'idée est d'en avoir 3 de suite, dans le même ordre que la carte 3 que nous avons chacun en main, pour pouvoir la valider. Ensuite, on en refera 3 autres chacun de valeur 3, puis 3 de valeur 4 (avec 4 animaux) et 2 de valeur 5 (avec 5 animaux). A son tour, on peut modifier différentes choses de la position centrale, évidemment...
Nous jouons à 4, avec Joris, Leila, Maitena et moi-même. L’installation consiste en la pose de 12 cartes sous forme de cercle, correspondant aux animaux visibles pour notre safari photos. L’idée est d’en avoir 3 de suite, dans le même ordre que la carte 3 que nous avons chacun en main, pour pouvoir la valider. Ensuite, on en refera 3 autres chacun de valeur 3, puis 3 de valeur 4 (avec 4 animaux) et 2 de valeur 5 (avec 5 animaux). A son tour, on peut modifier différentes choses de la position centrale, évidemment…
Ci-dessus, je vous montre la carte que j'ai en début de partie, à savoir que je vais essayer d'avoir à la suite, une girafe, une autre girafe, puis un éléphant pour la valider. Mes actions possibles ? Soit j'échange un animal visible avec celui du centre, soit je passe celui du centre sous la pioche et je retourne la première carte, soit j'intervertis deux animaux adjacents, soit je défausse ma carte photo en main contre une autre, et je crois que c'est tout. A savoir qu'on ne peut valider qu'un maximum de deux cartes photos par tour (une fois la nouvelle piochée, parfois, ça arrive qu'on en valide une deuxième).
Ci-dessus, je vous montre la carte que j’ai en début de partie, à savoir que je vais essayer d’avoir à la suite, une girafe, une autre girafe, puis un éléphant pour la valider. Mes actions possibles ? Soit j’échange un animal visible avec celui du centre, soit je passe celui du centre sous la pioche et je retourne la première carte, soit j’intervertis deux animaux adjacents, soit je défausse ma carte photo en main contre une autre, et je crois que c’est tout. A savoir qu’on ne peut valider qu’un maximum de deux cartes photos par tour (une fois la nouvelle piochée, parfois, ça arrive qu’on en valide une deuxième).
Voilà donc ma première carte validée...
Voilà donc ma première carte validée…
Le jeu est quand même globalement bien hasardeux, même s'il n'est pas désagréable... Pour réussir à influer sur la position des animaux centraux pour réaliser sa seule carte en main, on peut prier ! Si encore on en avait deux ou trois en main, on pourrait tenter des coups plus fins. Une variante peut-être ? Voir plus bas...
Le jeu est quand même globalement bien hasardeux, même s’il n’est pas désagréable… Pour réussir à influer sur la position des animaux centraux pour réaliser sa seule carte en main, on peut prier ! Si encore on en avait deux ou trois en main, on pourrait tenter des coups plus fins. Une variante peut-être ? Voir plus bas…
Joris a terminé de valider ses cartes de valeur 3, il va s'attaquer aux cartes de valeur 4.
Joris a terminé de valider ses cartes de valeur 3, il va s’attaquer aux cartes de valeur 4.
Leila ne sait jamais quoi faire ! On entend des "J'sais pas !' à tout bout de champ... ;-)
Leila ne sait jamais quoi faire ! On entend des « J’sais pas !’ à tout bout de champ… 😉
Bon, j'en ai fini de mes cartes 3 aussi, mais Maitena, elle est carrément en avance... Je me demande encore pourquoi on doit faire d'abord les 3, puis les 4, puis les 5... Une variante ? Voir plus bas... ;-)
Bon, j’en ai fini de mes cartes 3 aussi, mais Maitena, elle est carrément en avance… Je me demande encore pourquoi on doit faire d’abord les 3, puis les 4, puis les 5… Une variante ? Voir plus bas… 😉
Et voilà la fin de partie, brillamment remportée (parce que c'est un jeu de hasard !!!) par Maitena ! ;-) ;-) ;-)
Et voilà la fin de partie, brillamment remportée (parce que c’est un jeu de hasard !!!) par Maitena ! 😉 😉 😉

Durée de la partie : 25 minutes – Note de cette partie : 11 / 20

Scores de la partie :

Total de cartes
Joris 5
Leila 4
Maitena 9
Ludo le gars 5

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– La relative originalité du cercle d’animaux visibles,
– La boîte qui s’emporte partout,
– Le jeu à deux, si je fais confiance à Maitena et Joris,
– La traduction faite par Maitena !

On a moins aimé
– L’obligation de faire les cartes dans l’ordre (d’abord les 3, puis les 4 puis les 5),
– L’impossibilité de n’avoir plus d’une carte en main,
– Le hasard pour obtenir ses animaux dans l’ordre : soit les autres le font sans le faire exprès, soit ils vous modifient ce que vous vous prépariez à faire !

Variante pour rendre le jeu moins hasardeux
En début de partie, prendre 2 cartes en main de son choix et quand on en réalise une, en piocher une nouvelle de son choix. Une fois réalisées toutes les cartes d’une valeur, en garder une face cachée pour mémoire et rendre les autres à la défausse.

————————————————————————————————————
BANQUET ROYAL

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a de la couleur dans ce Banquet Royal ! Trop peut-être d'ailleurs... En tout cas, nous voici au repas royal et nous allons essayer de servir les plats dans l'ordre indiqué par les cartes de contrat que nous avons en main (une de chaque valeur : 1, 2 et 3). A noter que nous jouons avec les deux variantes qui m'ont paru les plus intéressantes, à savoir que le joueur avec le plus de contrats de valeur 1 marquera 3 points supplémentaires, et que nous marquerons des PV pour les plats identiques placés à côté de nos toques sur le plateau.
Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a de la couleur dans ce Banquet Royal ! Trop peut-être d’ailleurs… En tout cas, nous voici au repas royal et nous allons essayer de servir les plats dans l’ordre indiqué par les cartes de contrat que nous avons en main (une de chaque valeur : 1, 2 et 3). A noter que nous jouons avec les deux variantes qui m’ont paru les plus intéressantes, à savoir que le joueur avec le plus de contrats de valeur 1 marquera 3 points supplémentaires, et que nous marquerons des PV pour les plats identiques placés à côté de nos toques sur le plateau.
En début de partie, nous plaçons aléatoirement 6 cloches aux 6 sommets de l'hexagone que constitue (de manière dissimulée) la table. En-dessous, figure à chaque fois un plat (salade, burger, gâteau ou fruits) et il faudra en mémoriser la position. Heureusement pour nos pauvres cerveaux, les cloches ne seront jamais déplacées pendant la partie...
En début de partie, nous plaçons aléatoirement 6 cloches aux 6 sommets de l’hexagone que constitue (de manière dissimulée) la table. En-dessous, figure à chaque fois un plat (salade, burger, gâteau ou fruits) et il faudra en mémoriser la position. Heureusement pour nos pauvres cerveaux, les cloches ne seront jamais déplacées pendant la partie…
A son tour, on pose un plat de son choix sur une case adjacente à un plat déjà posé ou on affirme qu'il y a tel plat sous une cloche connectée au réseau de plats posés. Ensuite, on peut valider une de ses cartes. Enfin, on peut en défausser une, avant de refaire sa main à 3. Et ainsi de suite jusqu'à ce que la table soit pleine de plats. Ci-dessus, c'est la vue en fin de premier tour de table.
A son tour, on pose un plat de son choix sur une case adjacente à un plat déjà posé ou on affirme qu’il y a tel plat sous une cloche connectée au réseau de plats posés. Ensuite, on peut valider une de ses cartes. Enfin, on peut en défausser une, avant de refaire sa main à 3. Et ainsi de suite jusqu’à ce que la table soit pleine de plats. Ci-dessus, c’est la vue en fin de premier tour de table.
Leila valide une cloche en disant, à raison, qu'il y a de la salade dessous. Du coup, elle garde la cloche, laquelle lui rapportera 1 PV à la fin, et place une salade à la place sur le plateau. Cela ne l'empêcherait pas de valider une carte utilisant cette salade. C'est difficile, mais nul doute que c'est le truc à faire pour scorer un maximum...
Leila valide une cloche en disant, à raison, qu’il y a de la salade dessous. Du coup, elle garde la cloche, laquelle lui rapportera 1 PV à la fin, et place une salade à la place sur le plateau. Cela ne l’empêcherait pas de valider une carte utilisant cette salade. C’est difficile, mais nul doute que c’est le truc à faire pour scorer un maximum…
Petit exemple de validation d'un contrat de valeur 1 pour Maitena, avec un bel alignement d'un burger, d'un gâteau et d'un plateau de fruits, pour scorer donc 1 PV.
Petit exemple de validation d’un contrat de valeur 1 pour Maitena, avec un bel alignement d’un burger, d’un gâteau et d’un plateau de fruits, pour scorer donc 1 PV.
A nouveau, le jeu n'est pas facile facile pour Leila, la faute aux alignements pas si faciles à voir (et à anticiper) sur le plateau. Même pour des adultes ! Il est amusant de constater des similitudes de feeling entre les deux jeux pratiqués cet après-midi...
A nouveau, le jeu n’est pas facile facile pour Leila, la faute aux alignements pas si faciles à voir (et à anticiper) sur le plateau. Même pour des adultes ! Il est amusant de constater des similitudes de feeling entre les deux jeux pratiqués cet après-midi…
La table est plein, c'est donc la fin de partie de ce jeu résolument familial...
La table est plein, c’est donc la fin de partie de ce jeu résolument familial…

Durée de la partie : 30 minutes – Note de cette partie : 13 / 20

Scores de la partie :

Cartes 1 Cartes 2 Cartes 3 Cloches Bonus Toques Total
Joris (rose) 1 0 3 3 0 3 10
Leila (orange) 1 0 0 1 0 1 3
Maitena (bleu) 1 8 9 0 0 2 20
Ludo le gars (vert) 2 0 9 2 3 6 22

Bilan synthétique :

On a beaucoup aimé
– L’utilisation, à mon avis fondamental pour la stratégie, des deux variantes proposées dans les règles (notamment le positionnement judicieux à prévoir pour les toques),
– Un relatif plaisir à réfléchir à son coup à venir,
– L’envie de progresser en réussissant, par exemple, à valider une carte en indiquant une cloche,
– Le fait d’avoir plusieurs contrats en main (ouvrant, du même coup, les stratégies)…

On a moins aimé
– Le matériel aux couleurs criardes, aux dessins cartoon et aux emboîtements 3D (désolé, je ne suis pas fan du tout)…
– Le thème absolument plaqué (rarement vu autant que ça),
– Le non déplacement des cloches (quitte à avoir du memory, pourquoi les laisser immobiles ?).

————————————————————————————————————

Une réponse à “[29/04/2018] Kleine FotoSafari, Banquet Royal”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


− un = 5